Similar ebooks

Que sont les affiliations et comment fonctionnent-elles ? Quelles sont les meilleures stratégies opérationnelles pour exceller dans ce domaine ? Quelles sont les étapes que vous devez connaître pour lancer une entreprise de marketing d'affiliation réussie ?

Dans ce guide, vous trouverez une explication simple, claire et complète sur la manière de lancer une entreprise de marketing d'affiliation et sur les stratégies à suivre pour la gérer et la développer. Le livre prend le lecteur par la main et l'accompagne à travers quatre étapes progressives, qui mettent en évidence les points clés du sujet :

- ce que sont les affiliations et comment elles fonctionnent ;
- quelles sont les stratégies opérationnelles utilisées dans le marketing d'affiliation ;
- quelles sont les meilleures pratiques adoptées par les experts pour réussir dans ce domaine ;
- comment optimiser l'approche du marché.

L'idée derrière ce manuel est d'offrir :

- un soutien à ceux qui veulent comprendre si le sujet leur convient ;
- des informations pratiques et opérationnelles pour ceux qui veulent créer une entreprise dans le domaine des affiliations ;
- tandis que pour ceux qui ont déjà de l'expérience, ce manuel peut être utilisé comme un outil de synthèse sur le sujet.

Apprendre à gérer les affiliations peut devenir une activité accessible à tous, mais seulement si vous savez comment le faire. Cessez de perdre du temps derrière des milliers de pages de manuels théoriques et découvrez ce qui compte vraiment grâce à une lecture simple, stimulante et immédiate.
Un guide pratique et accessible pour tout savoir sur Amazon et son fondateur Jeff Bezos !

Au départ simple librairie en ligne, Amazon est devenu en moins de deux décennies le leader mondial du commerce sur Internet. Propulsé sur le devant de la scène, il fait aujourd’hui partie de ceux qu’on appelle les « Big Four » avec Apple, Google et Facebook. Depuis sa création, le groupe de Jeff Bezos déploie ses ailes et lance chaque année de nouveaux produits ou services innovants.

Ce livre vous aidera à :
• Comprendre la révolution qu'incarne Amazon.com
• Connaître les dessous de la création de l'entreprise
• Vous rendre compte que l'expérience client est au centre de la stratégie d'Amazon
• Et bien plus encore !

Le mot de l'éditeur :
« Avec l’auteure, Myriam M'Barki, nous avons voulu retracer la courte mais fabuleuse histoire d'une entreprise dont le succès fulgurant fait rêver les jeunes entrepreneurs et trembler ses concurrents. » Laure Delacroix

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Business Stories
La série « Business Stories » de la collection 50MINUTES propose des documents qui invitent tous les curieux à réfléchir et à s'inspirer des plus grandes entreprises qui ont marqué notre histoire ou qui participent au paysage économique actuel. Nous avons conçu la collection Business & Economics en pensant aux nombreux professionnels obligés de se former en permanence en économie, en management, en stratégie ou en marketing. Nos auteurs combinent des éléments de théorie, des pistes de réflexion, et, pour certains sujets, des études de cas et de nombreux exemples pratiques pour permettre aux lecteurs de développer leurs compétences et leur expertise.
Un guide pratique et accessible pour comprendre le succès de Groupon, le géant du coupon !

Saviez-vous que Groupon, cette entreprise que toute personne à l’affût de bons plans a appris à connaître, est en réalité le fruit de la rencontre entre deux entrepreneurs et un jeune musicien créatif ? Ensemble, ils ont su remettre le traditionnel coupon de réduction au goût du jour : en pleine crise du pouvoir d’achat, le bon devient numérique et génère une nouvelle expérience d’achat qui se partage sur les réseaux sociaux.

Ce livre vous aidera à :
• Comprendre la révolution qu'incarne Groupon
• Connaître les dessous de la création de l'entreprise
• Observer la stratégie récente de Groupon
• Et bien plus encore !

Le mot de l'éditeur :
« Avec l’auteur, Charlotte Bouillot, nous avons cherché à présenter aux lecteurs les clés du business model de Groupon. Au travers de ce livret, le lecteur pourra découvrir les prémices de la société, les grandes étapes qui ont marqué son développement, ainsi que ses efforts actuels pour contrer la concurrence. » Laure Delacroix

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Business
La série « 50MINUTES | Business » fournit des outils pour comprendre rapidement de nombreuses théories et les concepts qui façonnent le monde économiques d’aujourd’hui. Nous avons conçu la collection en pensant aux nombreux professionnels obligés de se former en permanence en économie, en management, en stratégie ou en marketing. Nos auteurs combinent des éléments de théorie, des études de cas et de nombreux exemples pratiques pour permettre aux lecteurs de développer leurs compétences et leur expertise.
Un guide pratique et accessible pour comprendre YouTube et sa stratégie d'entreprise

Depuis sa création en 2005, YouTube connaît une constante évolution, couplée d’un succès toujours grandissant. Le site de partage et distribution de contenus vidéo en ligne doit sa prospérité à son caractère innovant et gratuit, mais aussi à la révolution qu’il a déclenchée dans le paysage audiovisuel mondial. Rapidement racheté par le géant Google, YouTube pourrait revoir son modèle économique, notamment en rendant son accès payant, afin de maintenir sa position actuelle de leader dans son domaine.

Ce livre vous aidera à :
• Tout savoir sur YouTube, ses fondateurs et leur projet
• Découvrir l'évolution de ce site de vidéo en streaming
• Mieux cerner la stratégie et les mutations de l'entreprise
• Et bien plus encore !

Le mot de l'éditeur :
« Avec l’auteure, Charlotte Bouillot, nous avons cherché à présenter aux lecteurs l'histoire de YouTube depuis sa création en 2005 ainsi que les raisons de son succès colossal. » Laure Delacroix

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Business Stories
La série « Business Stories » de la collection 50MINUTES propose des documents qui invitent tous les curieux à réfléchir et à s'inspirer des plus grandes entreprises qui ont marqué notre histoire ou qui participent au paysage économique actuel. Nous avons conçu la collection Business & Economics en pensant aux nombreux professionnels obligés de se former en permanence en économie, en management, en stratégie ou en marketing. Nos auteurs combinent des éléments de théorie, des pistes de réflexion, et, pour certains sujets, des études de cas et de nombreux exemples pratiques pour permettre aux lecteurs de développer leurs compétences et leur expertise.
S'émanciper financièrement ? Découvrez dans ce livre comment y parvenir !

Que faut-il retenir de Père riche, père pauvre, le livre de l'émancipation financière ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cet essai à succès dans une analyse complète et détaillée.

Vous trouverez notamment dans ce livret :
• Une mise en contexte
• Une synthèse mettant l’accent sur les notions clés développées par l’auteur
• Les répercussions de l’ouvrage
• Et bien plus encore !

Une analyse concise pour comprendre rapidement tout l'intérêt du livre Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki !

Le mot de l'éditeur :
« Avec l’auteure, Myriam M'Barki, nous avons cherché à présenter aux lecteurs ce livre de référence de l'éducation financière. S’attachant à en décrire le contexte de rédaction et les principes-clés, nous avons voulu mettre en avant les spécificités de l’ouvrage, en insistant sur les notions de cash-flow, de passifs et d'actifs, et d'investissements malins. » Laure Delacroix

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Book Review
La série « Book Review » de la collection 50MINUTES propose des documents qui invitent tous les curieux à réfléchir sur les grands textes fondateurs de l'économie ainsi que sur les sommes récemment parues qui participent à la réflexion globale des réalités économiques actuelles. Nous avons conçu la collection Business & Economics en pensant aux nombreux professionnels obligés de se former en permanence en économie, en management, en stratégie ou en marketing. Nos auteurs combinent des éléments de théorie, des pistes de réflexion, et, pour certains sujets, des études de cas et de nombreux exemples pratiques pour permettre aux lecteurs de développer leurs compétences et leur expertise.
Ce livre s’adresse à toutes les personnes désireuses de s’enrichir. Ce sujet concerne beaucoup de gens. En effet, énormément d’individus sur la planète veulent atteindre la prospérité et se demandent : « comment est-il possible de devenir millionnaire ? ». Le problème est que la majorité des gens s’arrête à cette question.

Pas vous. Vous êtes différent. Vous avez vu le titre du présent ouvrage et vous vous dites « Pourquoi pas moi ? Pourquoi est-ce que je ne deviendrai pas millionnaire ? ». Alors vous agissez : vous achetez ce livre et mettez en œuvre le programme qui vous est proposé. Vous allez découvrir des informations et des outils qui vont littéralement transformer votre existence.

Ici pas de blabla ni de grandes théories. Je m’appuie exclusivement sur des données dont je cite toutes les sources. Le programme « Devenez millionnaire automatiquement avec les ETF » ne requiert ni d’être particulièrement intelligent, ni d’avoir fait des études universitaires, ni d’avoir un job bien rémunéré ni d’être un expert de l’économie ou des finances personnelles pour réussir. Ce que vous allez apprendre dans cet ouvrage, c’est à mettre en place un système automatisé qui va travailler efficacement pour vous enrichir grâce aux trackers. Alors qu’attendez-vous pour découvrir ce livre ?


*    *    *    Ludovic MARIN est un chercheur, un investisseur et un entrepreneur français. Blog : https://ML-livres.blogspot.com.


"Ce livre peut transformer un joueur de poker lambda en véritable tueur de tournois !"

Poker Edge vous explique clairement les théories les plus avancées du poker moderne pour optimiser votre jeu et gagner rapidement des tournois de poker No Limit Hold'em.

Vous souhaitez atteindre plus de tables finales et être capable de battre les meilleurs ? Haussez votre niveau et dopez vos gains avec les meilleurs concepts gagnants décrits dans ce livre. Du choix de vos parties aux moves les plus puissants, découvrez les clés pour aborder chaque étape de vos tournois de poker multi-tables. David Borrat, coach poker et joueur online émérite vous apprend à utiliser un jeu moderne pour monter des jetons en tournoi tout en minimisant les risques. Des avantages du small-ball au jeu large agressif, il vous accompagne depuis votre préparation jusqu'au heads-up final. Si vous caressez l'idée de devenir un joueur de poker professionnel, les réponses à vos questions se trouvent dans ce livre.

Cet ouvrage est préfacé par François Montmirel, auteur du Best-Seller Poker Cadillac et fondateur de l'Ecole Française de Poker. Il contient également une interview exclusive d'Aubin Cazals, jeune champion du monde WSOP qui vous livre ses secrets de réussite après avoir décroché son premier bracelet WSOP.

Enfin un livre qui ne vous prend pas pour un "fish" !

Boostez votre ROI en réalisant vous aussi des performances fulgurantes. Dans la jungle du poker, tout ce que vous devez savoir sur le poker de tournoi est à portée de clic.

Position, isolement, théorie des blocs, théorèmes, moves, resteals, 3bet, 4bet, squeeze, floating, bloqueurs, bluff, ICM, M ratio, bulle, table finale, heads-up, méthode SAGE, tells, outils online, bankroll management, metagame, gestion du tilt, zen attitude... Vous saurez tout ce que vous devez savoir pour aborder vos mains efficacement avant et après le flop. Armez-vous jusqu'aux dents pour pulvériser le field de vos tournois.

Prenez de l'avance sur vos adversaires et n'attendez plus pour gagner de l'argent en tournois de No Limit Hold'em ! Si vous voulez gagner gros au poker, lire ce livre avec sérieux est la meilleure chose que vous pourriez faire dès maintenant.

Durée très limitée : profitez d’un prix exceptionnel de lancement de 0€ (prix normal : 2,99€) et aidez-moi à dépasser les 150 000 lecteurs !


Les individus les plus puissants de la planète ont accès à des savoirs multiples qui augmentent considérablement les probabilités de succès de chaque projet qu’ils entreprennent. Cet ouvrage regroupe et condense un très grand nombre de ces éléments dont la diffusion est généralement limitée aux élites.


En effet, il présente, entre autres, une multitude de réflexions et de constatations qui ont été mises en lumière par les cerveaux les plus éclairés et par les personnes qui ont accumulé les niveaux d’excellence les plus pointus dans de nombreux domaines dont la réussite et l’enrichissement financier. L’auteur apporte également beaucoup d’autres éléments tirés de ses propres expériences de vie. Vous apprendrez par exemple à augmenter votre propre valeur ainsi que le montant de votre salaire, à doper vos revenus en investissant dans l’immobilier locatif et en consommant de manière optimisée. D’un point de vue plus global, Charles ZINHEK met à votre disposition un ensemble de clés destinées à perfectionner ou améliorer significativement vos relations sociales, professionnelles, et votre santé financière.


Ce livre constitue à ce titre un réel accélérateur de réussite. Vous le considérerez comme votre placement le plus judicieux car vous bénéficierez d’un retour sur investissement extrêmement rapide. A ce sujet, l’auteur a pris connaissance récemment d’une croyance digne d’intérêt et partagée par plusieurs individus ayant connu de francs succès dans leur vie : après plusieurs années d’activité professionnelle, chaque personne perçoit en général les mêmes revenus que la moyenne des rémunérations de ses cinq amis les plus proches. Considérez ce livre comme l’un de vos meilleurs camarades richissimes qui boostera cette moyenne.


Les pages que vous vous apprêtez à lire contribueront également à ce que votre réussite rayonne en direction de votre entourage et les contamine. Vous y trouverez aussi les moyens de constituer dans votre existence un cercle vertueux et d’entretenir durablement sa dynamique positive.


En plus de vous aider à mieux maîtriser votre destin, l’un des principaux objectifs de Charles ZINHEK, à travers ces écrits, est de vous conduire vers le point culminant de la pyramide de Maslow : votre accomplissement personnel.

 

"Les bases du succès et de l'enrichissement financier" est constitué de la première et la dernière section du livre "Comment s'enrichir de 500€ de plus par mois et séduire tous vos interlocuteurs". Ce dernier compte cinq parties au total, il est commercialisé en format broché (papier) et ebook.

Avec les MASTER CLASS, prenez conseil auprès des meilleurs et allez à l’essentiel.

Depuis près de 50 ans, Warren Buffett applique les principes d'investissement que vous allez découvrir dans ce livre.
Non seulement ces principes vont à l'inverse de ce que font la plupart des investisseurs sur les marchés boursiers, mais en plus ils sont d'une désarmante simplicité !
En les appliquant avec rigueur et constance, Warren Buffett est sans conteste, et de tous les temps, devenu l'investisseur qui a su tirer les meilleurs rendements de son portefeuille d'actions.
En lisant Buffett, vous allez découvrir ou redécouvrir tout l'intérêt d'une logique d'investissement qui repose tant sur une analyse approfondie des marchés et des stratégies des entreprises, que sur une attention toute particulière à la qualité des équipes de direction.
L'objectif de cette « masterclass » est aussi clair que la stratégie d'investissement de Warren Buffett : améliorer considérablement la rentabilité de votre portefeuille boursier à long terme !
Warren Buffett préside sa propre société d’investissement Berkshire Hathaway, qui vaut aujourd’hui plus de 150 milliards de dollars. C’est l’investisseur boursier qui a le mieux réussi au monde : grâce à sa rigueur et à la justesse de ses placements, il est actuellement la troisième fortune du globe.

Avec ce livre présenté par James Pardoe, apprenez et mettez en pratique les préceptes de Warren Buffett. Ils ont fait leurs preuves !

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Ce livre est idéal pour les personnes qui cherchent un sorte feedback pour progresser en Bourse. Ce qui marque le plus dans ce livre, ce sont les caractères de sagesse, d’humilité et d’indépendance d’esprit partagés dans les 24 leçons. - Sovanna Sek, Upsidebourse.com

C’est un ouvrage qui satisfait au mieux les futurs traders qui débutent dans le domaine de la bourse. En effet, les termes utilisés dans le livre sont simples et faciles à comprendre. Il n’y a pas beaucoup d’ambiguïtés pour déchiffrer chaque pensée de l’auteur. Le bon sens emplit cet ouvrage durant sa lecture. Par ailleurs, les idées sont logiques et bien cohérentes. - Alice, Les chroniques du midi

À PROPOS DE L’AUTEUR

James Pardoe est avocat et fait partie depuis de très nombreuses années du cercle restreint des familiers de Warren Buffett dont il s'est particulièrement intéressé à « décoder » les stratégies d'investissement.

À PROPOS DE L’ÉDITEUR

Publier les meilleurs livres pour la vie professionnelle et accompagner les lecteurs au-delà de l'entreprise, tel est le pari réussi de Maxima depuis sa création en 1990.

Maxima s'est fixé pour objectif de rendre accessible à un large public les ouvrages des plus grands spécialistes de l'entreprise (gestion, management, marketing, finances, droit...), de la gestion des affaires privées (patrimoine, bourse, droit pratique...) et du développement personnel.

Cet ouvrage s’adresse à tous les étudiants qui préparent l’UE 4 « Comptabilité et audit » du DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et gestion) et aux étudiants des formations universitaires qui ont inclus les comptes de groupe dans leur programme (Master CCA, par exemple) ainsi qu’aux étudiants des Ecoles de gestion et de commerce.

Il peut être employé tout au long de l’année pour se tester et évaluer ses progrès dans l’acquisition des notions, règles et méthodes relatives à la consolidation des comptes selon la réglementation française CRC 99-02 et les normes IFRS adoptées au sein de l’Europe. Il peut être utilisé également dans le cadre de travaux de révision du cours.

Les 36 cas corrigés couvrent les grandes parties du programme relatif aux Comptes de groupe de l’UE 4 du DSCG :
- périmètre et méthodes de consolidation : 8 cas ;
- opérations de pré-consolidation : 12 cas ;
- opérations de consolidation : 12 cas ;
- opérations de pré-consolidation et de consolidation proprement dite : 4 cas.

Les études de cas ont une durée comprise entre 1 heure et 3 heures. Les thèmes proposés sont très variés et parfois complexes (pour exemple, le cas d’un emprunt obligataire convertible en actions à analyser selon les normes IFRS). Chacun des cas est à traiter en appliquant la réglementation française CRC 99-02 et/ou les normes IFRS adoptées au sein de l’Europe. Cet ensemble de 36 cas constitue un outil indispensable pour une bonne préparation à l’UE 4 du DSCG.

Les écritures de pré-consolidation et les écritures de consolidation proprement dite sont à enregistrer dans le cadre du système comptable en « double partie double », comme cela est demandé depuis plusieurs années à l’épreuve de Comptabilité et audit du DSCG. Pour mémoire, le système en « double partie double » est un système dans lequel les comptes de gestion (charges et produits) sont retraités conjointement avec le compte de bilan « Résultat » correspondant (le résultat étant soit celui de la société mère, soit celui d’une autre entité consolidée).

                             SOMMAIRE

PÉRIMÈTRE ET MÉTHODES DE CONSOLIDATION

CAS N° 1 : Titres générant des décalages entre contrôle et intérêts. Exclusions du périmètre de consolidation. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts.
CAS N° 2 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Exclusions du périmètre de consolidation. Intérêts minoritaires intégrés.
CAS N° 3 : Organigramme des liens de participation. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Organigramme du groupe. Intérêts minoritaires intégrés.
CAS N° 4 : Participations réciproques. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Droits de vote potentiels. Intérêts minoritaires intégrés.
CAS N° 5 : Participations circulaires. Actions à droit de vote double. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés. Reclassement de titres à l'intérieur du périmètre de consolidation.
CAS N° 6 : Participations circulaires. Autocontrôle d'une entité consolidée. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts.
CAS N° 7 : Organigramme des liens de participation directs et indirects. Participations circulaires. Autocontrôle d'une entité consolidée. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés.
CAS N° 8 : Participations circulaires. Autocontrôle de la société consolidante. Associés majoritaires de la société mère. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés.

OPÉRATIONS DE PRÉ-CONSOLIDATION

CAS N° 9 : Méthodes préférentielles. Frais d'acquisition des immobilisations. Frais d'émission des emprunts. Subventions d'investissement. Provisions pour hausse des prix. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Ecarts de conversion.
CAS N° 10 : Méthodes préférentielles. Frais de premier établissement. Frais de recherche et de développement. Frais financiers inscrits à l'actif. Déficit fiscal. Participation des salariés. Provisions pour investissement. Contrat de location-financement avec redevances payables à terme échu.
CAS N° 11 : Méthodes préférentielles. Réévaluations des immobilisations. Frais d'augmentation de capital. Changements de méthode comptable. Contrats à long terme.
CAS N° 12 : Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif d'un emprunt obligataire. Coût amorti d'un passif financier.
CAS N° 13 : Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif d'un emprunt obligataire. Coût amorti d'un passif financier. Subventions d'investissement. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Changements comptables.
CAS N° 14 : Méthodes préférentielles. Taux effectif d’un contrat de location-financement. Amortissements dérogatoires. Frais d’augmentation de capital. Emprunt obligataire convertible en actions. Juste valeur d’un passif financier. Décomposition de la juste valeur d’un instrument financier composé.
CAS N° 15 : Emprunt obligataire convertible en actions. Valeur de l'instrument de capitaux propres. Valeur initiale d'un passif financier. Taux effectif d'un passif financier. Coût amorti d'un passif financier.
CAS N° 16 : Méthodes préférentielles. Frais d'acquisition de titres de participation. Evaluation des stocks. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Contrat de location-financement avec redevances payables à terme échu. Participation des salariés. Provisions pour investissement. Engagements en matière d'indemnités de départ à la retraite.
CAS N° 17 : Contrat de location-financement avec redevances fixes payables d'avance et dépôt de garantie.
CAS N° 18 : Contrat de location-financement avec redevances variables payables à terme échu et dépôt de garantie.
CAS N° 19 : Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours historique).
CAS N° 20 : Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours historique et méthode du cours de clôture).

OPÉRATIONS DE CONSOLIDATION

CAS N° 21 : Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks. Dividendes internes. Cession interne d'une immobilisation amortissable.
CAS N° 22 : Consolidation directe. Marge interne sur contrat à long terme. Dividendes internes. Cessions internes d'immobilisations amortissables. Cession d'une immobilisation amortissable à l'extérieur du périmètre de consolidation après cession interne.
CAS N° 23 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecart d'acquisition positif. Ecart d'acquisition négatif. Ecarts d'évaluation.
CAS N° 24 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill. Profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Ecarts d'évaluation.
CAS N° 25 : Entités ad hoc. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écart d’acquisition.
CAS N° 26 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écarts d’acquisition. Consolidation directe. Partage des capitaux propres et mise en équivalence. Bilan et compte de résultat consolidés.
CAS N° 27 : Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Augmentation du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation.
CAS N° 28 : Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et goodwill (ou profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses). Augmentation du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation.
CAS N° 29 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Diminution du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.
CAS N° 30 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et goodwill (ou profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses). Diminution du pourcentage d’intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.
CAS N° 31 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Prise de contrôle d'une entreprise par la remise de titres d'une filiale. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Cession partielle d'une entité consolidée.
CAS N° 32 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Regroupement d'entreprises par la remise de titres d'une filiale. Ecarts d'évaluation et goodwill (ou profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses). Cession partielle d'une entité consolidée.

OPÉRATIONS DE PRÉ-CONSOLIDATION ET DE CONSOLIDATION

CAS N° 33 : Méthodes de conversion. Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours de clôture). Consolidation par paliers. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées. Ecarts de conversion dans le bilan consolidé.
CAS N° 34 : Organigramme du groupe. Pourcentage de contrôle. Participations réciproques et autocontrôle. Contrat de location-financement avec redevances payables d’avance. Subvention d’investissement. Consolidation directe. Marge interne sur stock. Ecart d’acquisition.
CAS N° 35 : Consolidation par paliers. Contrat de location-financement avec redevances payables d'avance. Valeur initiale d'un passif financier et coût amorti du passif financier. Ecarts d'évaluation et goodwill acquis (ou goodwill partiel). Mise en équivalence de titres de participation.
CAS N° 36 :
Pré-consolidation : Evaluation des stocks. Travaux de grandes révisions. Provisions pour hausse des prix.
Consolidation directe : Entrée dans le périmètre de consolidation. Regroupement d'entreprises par étapes. Ecarts d'évaluation et goodwill. Ecart d'acquisition (référentiels CRC 99-02 et IFRS).

 

Le projet Business Intelligence, clés en main

Les tableaux de bord sont au coeur du processus de management de la performance.

La qualité et la cohérence du système d'information décisionnel conditionnent la réussite de la stratégie déployée. Encore faut-il que les tableaux de bord soient conçus méthodiquement, qu'ils mesurent toutes les formes de performance et qu'ils assistent du mieux possible les décideurs en situation.

Ce livre, best-seller depuis plusieurs années, s'est imposé auprès des concepteurs de système de business intelligence, des consultants et des chefs de projet. Centré sur la problématique du décideur en action, cet ouvrage régulièrement mis à jour explique comment :

  • Réaliser le projet de business intelligence dans sa totalité, de la conception à la mise en action.
  • Assurer le déploiement de la stratégie gagnante.
  • Faciliter la mise en pratique de la gouvernance.
  • Composer les tableaux de bord pour assister la prise de décision.
  • Choisir les indicateurs de performance les mieux adaptés à chaque situation.
  • Fiabiliser les informations dès la collecte des données.
  • Comprendre et exploiter le "Big Data".
  • Manager les risques à tous les stades du processus décisionnel.
  • Choisir les outils de business intelligence, méthode de sélection détaillée.

L'ouvrage développe une démarche coopérative et illustrée en dix étapes qui insiste sur la sélection des objectifs selon la stratégie, le choix des indicateurs de performance, la mise en oeuvre et le déploiement.

Chacune des dix étapes de la méthode est directement reliée au site www.piloter.org associé à ce livre. Vous pourrez y consulter les compléments, des dossiers en téléchargement libre, des références (livres et sites) ainsi que les mises à jour.

Cet ouvrage s’adresse aux étudiants qui préparent l’UE 4 « Comptabilité et audit » du DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et gestion) et aux étudiants des formations universitaires qui ont inclus la consolidation des comptes dans leur programme (Master CCA, par exemple) ainsi qu’aux étudiants des Ecoles supérieures de gestion et de commerce.

Il peut être utilisé tout au long de l’année pour se tester et évaluer ses progrès dans l’acquisition des notions, règles et méthodes relatives à la consolidation des comptes selon la nouvelle réglementation française ANC 2020-01 et les normes IFRS. Il peut être également utilisé dans le cadre de travaux de révision par thèmes.

Les 50 cas corrigés couvrent intégralement le programme relatif aux Comptes de groupe de l’UE 4 du DSCG :

- périmètre et méthodes de consolidation : 8 cas ;

- opérations de pré-consolidation : 15 cas ;

- opérations de consolidation proprement dite : 15 cas ;

- opérations de pré-consolidation et opérations de consolidation proprement dite : 11 cas ;

- documents de synthèse consolidés : 1 cas.

Les études de cas ont une durée comprise entre 1 heure et 4 heures. Les thèmes proposés sont très variés et parfois complexes. Chacun des cas est à traiter en appliquant la réglementation française ANC 2020-01 et/ou les normes IFRS adoptées et actives au sein de l’Union européenne. Cet ensemble de 50 cas corrigés constitue un outil indispensable pour une bonne préparation à l’UE 4 du DSCG.

Les écritures de pré-consolidation et les écritures de consolidation proprement dite sont à enregistrer dans le cadre du système comptable en « double partie double », comme cela est demandé depuis de nombreuses années à l’épreuve de Comptabilité et audit du DSCG. Pour mémoire, le système en « double partie double » est un système dans lequel les comptes de gestion (charges et produits) sont retraités conjointement avec le compte de bilan « Résultat » correspondant (le résultat étant soit celui de la société mère, soit celui d’une autre entité consolidée).

                                    SOMMAIRE

PÉRIMÈTRE ET MÉTHODES DE CONSOLIDATION

CAS N° 1 : Titres générant des décalages entre contrôle et intérêts. Exclusions du périmètre de consolidation. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts.

CAS N° 2 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Exclusions du périmètre de consolidation. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 3 : Organigramme des liens de participation. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Organigramme du groupe. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 4 : Participations réciproques. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Droits de vote potentiels. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 5 : Participations circulaires. Actions à droit de vote double. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés. Reclassement de titres à l'intérieur du périmètre de consolidation.

CAS N° 6 : Participations circulaires. Autocontrôle d'une entité consolidée. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts.

CAS N° 7 : Organigramme des liens de participation directs et indirects. Participations circulaires. Autocontrôle d'une entité consolidée. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 8 : Participations circulaires. Autocontrôle de la société consolidante. Associés majoritaires de la société mère. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés.

OPÉRATIONS DE PRÉ-CONSOLIDATION

CAS N° 9 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Frais d'acquisition d’immobilisations. Frais d'émission des emprunts. Subventions d'investissement. Provisions pour hausse des prix. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Ecarts de conversion.

CAS N° 10 : Méthodes comptables obligatoires. Frais d’acquisition des titres de participation (règlement ANC 2020-01 et normes IFRS). Amortissements dérogatoires.

CAS N° 11 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Frais de premier établissement. Frais de développement. Frais financiers inscrits à l’actif. Déficit fiscal. Participation des salariés. Contrat de location-financement avec redevances payables à terme échu.

CAS N° 12 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Réévaluation des immobilisations. Frais d’augmentation de capital. Changements de méthode comptable. Contrats à long terme.

CAS N° 13 : Méthodes comptables obligatoires en normes IFRS. Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif d'un emprunt obligataire. Coût amorti d'un passif financier.

CAS N° 14 : Méthodes comptables obligatoires en normes IFRS. Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif d'un emprunt obligataire. Coût amorti d'un passif financier. Subventions d'investissement. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Changements comptables.

CAS N° 15 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Taux effectif d’un contrat de location-financement. Frais d’augmentation de capital. Emprunt obligataire convertible en actions. Juste valeur d’un passif financier. Décomposition de la juste valeur d’un instrument financier composé.

CAS N° 16 : Méthodes comptables obligatoires en normes IFRS. Emprunt obligataire convertible en actions. Valeur d’un instrument de capitaux propres. Valeur initiale d'un passif financier. Taux effectif et coût amorti d'un passif financier.

CAS N° 17 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Frais d'acquisition de titres de participation. Evaluation des stocks. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Contrat de location-financement avec redevances payables à terme échu. Participation des salariés. Méthode de référence. Engagements en matière d'indemnités de départ à la retraite.

CAS N° 18 : Méthodes comptables obligatoires. Contrat de location-financement avec redevances fixes payables d'avance et dépôt de garantie.

CAS N° 19 : Méthodes comptables obligatoires. Contrat de location-financement avec redevances variables payables à terme échu et dépôt de garantie.

CAS N° 20 : Méthodes comptables optionnelles en normes IFRS. Immeubles de placement. Subventions d’investissement.

CAS N° 21 : Méthode comptable obligatoire. Conversion des comptes d’une filiale libellés en monnaie étrangère (méthode du cours historique).

CAS N° 22 : Méthode comptable obligatoire. Conversion des comptes d’une coentreprise libellés en monnaie étrangère (méthode du cours historique).

CAS N° 23 : Méthodes comptables obligatoires. Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours historique et méthode du cours de clôture).

CAS N° 24 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Réévaluation des immobilisations. Frais d’augmentation de capital. Contrat à long terme. Subventions d’investissement.

OPÉRATIONS DE CONSOLIDATION PROPREMENT DITE

CAS N° 25 : Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks. Dividendes internes. Cession interne d'une immobilisation amortissable.

CAS N° 26 : Consolidation directe. Marge interne sur contrat à long terme. Dividendes internes. Cessions internes d'immobilisations amortissables. Cession d'une immobilisation amortissable à l'extérieur du périmètre de consolidation après cession interne.

CAS N° 27 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecart d'acquisition positif. Ecart d'acquisition négatif. Ecarts d'évaluation.

CAS N° 28 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill. Profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Ecarts d'évaluation.

CAS N° 29 : Entités ad hoc. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écart d’acquisition.

CAS N° 30 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écarts d’acquisition. Partage des capitaux propres et mise en équivalence. Bilan et compte de résultat consolidés.

CAS N° 31 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Capitaux propres retraités. Ecarts d’évaluation et goodwill ou profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées.

CAS N° 32 : Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Augmentation du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation.

CAS N° 33 : Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et goodwill ou profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Augmentation du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation.

CAS N° 34 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Diminution du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées.

CAS N° 35 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et goodwill ou profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses. Diminution du pourcentage d’intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées.

CAS N° 36 : Consolidation directe et consolidation par paliers. Intérêts minoritaires négatifs dans des filiales et dans des sous-filiales. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées.

CAS N° 37 : Consolidation directe. Intérêts minoritaires négatifs dans une filiale et dans une sous-filiale. Mise en équivalence de deux entités sous influence notable dont les capitaux propres consolidés sont négatifs. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation de deux entités intégrées.

CAS N° 38 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Prise de contrôle d'une entité par la remise de titres d'une filiale. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Cession partielle d'une entité consolidée.

CAS N° 39 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Regroupement d'entreprises par la remise de titres d'une filiale. Ecarts d'évaluation et goodwill ou profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Cession partielle d'une entité consolidée.

OPÉRATIONS DE PRÉ-CONSOLIDATION ET OPÉRATIONS DE CONSOLIDATION PROPREMENT DITE

CAS N° 40 : Méthodes comptables obligatoires. Méthodes de conversion. Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours de clôture). Ecarts de conversion dans le bilan consolidé. Consolidation par paliers. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées.

CAS N° 41 : Méthode comptable obligatoire. Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours de clôture). Consolidation directe. Mise en équivalence. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecart d’acquisition. Partage des capitaux propres consolidés.

CAS N° 42 : Organigramme du groupe. Pourcentage de contrôle. Participations réciproques et autocontrôle. Pré-consolidation. Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Contrat de location-financement avec redevances payables d’avance. Subvention d’investissement. Consolidation directe. Marge interne sur stock. Entrée dans le périmètre de consolidation et écart d’acquisition.

CAS N° 43 : Méthodes comptables obligatoires. Contrat de location-financement avec redevances payables d'avance. Valeur initiale et coût amorti d’un passif financier. Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et goodwill acquis (ou goodwill partiel). Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

CAS N° 44 : Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Evaluation des stocks. Travaux de grandes révisions. Provisions pour hausse des prix. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Regroupement d'entreprises par étapes. Ecarts d'évaluation et goodwill. Ecart d'acquisition (référentiels ANC 2020-01 et IFRS).

CAS N° 45 : Titres générant des décalages entre contrôle et intérêts. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Pré-consolidation. Méthodes comptables obligatoires. Coût d’acquisition des titres de participation. Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif et coût amorti d’un passif financier. Consolidation directe. Cession interne d’une immobilisation amortissable. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écart d’acquisition. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées. Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

CAS N° 46 : Exemption des comptes consolidés. Pré-consolidation. Méthodes comptables obligatoires. Frais de développement. Ecarts de conversion. Fiscalité. Coût d’acquisition des titres de participation. Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écart d’acquisition. Modalités d’évaluation de l’écart d’acquisition (comparaison entre le règlement ANC 2020-01 et les normes IFRS). Déconsolidation d’une filiale selon le règlement ANC 2020-01.

CAS N° 47 : Référentiels utilisables pour les comptes consolidés. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Périmètre de consolidation et méthodes de consolidation. Pré-consolidation. Méthodes comptables obligatoires. Frais d’établissement. Subvention d’investissement. Amortissements dérogatoires. Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks et dépréciation interne. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill complet (évaluation et comptabilisation). Evaluation des intérêts minoritaires (comparaison : normes IFRS et règlement ANC 2020-01).

CAS N° 48 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Périmètre de consolidation et méthodes de consolidation. Pré-consolidation et consolidation proprement dite en normes IFRS. Contrat à long terme. Comptabilisation par composants des actifs. Contrat de location-financement. Emprunt obligataire. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill acquis et profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses (évaluation et comptabilisation). Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées. Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

CAS N° 49 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts (intérêts des majoritaires et intérêts des participations ne donnant pas le contrôle). Périmètre de consolidation et méthodes de consolidation. Pré-consolidation et consolidation proprement dite en normes IFRS. Méthodes comptables obligatoires. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill (évaluation et comptabilisation). Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des entités intégrées. Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

DOCUMENTS DE SYNTHÈSE CONSOLIDÉS

CAS N° 50 : Pré-consolidation. Méthodes comptables obligatoires et optionnelles. Bilan retraité. Consolidation directe. Tableau de partage des capitaux propres intégrés. Intérêts minoritaires négatifs dans une filiale. Bilan consolidé. Tableau de bouclage des capitaux propres sociaux. Tableau de variation des capitaux propres consolidés (part du groupe).

Ce manuel est principalement destiné aux étudiants qui préparent l’UE 4 « Comptabilité et audit » du DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et gestion). Il s’adresse également aux étudiants des formations universitaires qui ont inclus les normes comptables internationales et la Consolidation des comptes dans leur programme (Master CCA, par exemple) ainsi qu’aux étudiants des Ecoles supérieures de gestion et de commerce.


Cet ouvrage a pour ambition de traiter toutes les difficultés liées à la Consolidation des comptes dans une optique méthodologique, en proposant notamment des tableaux d’analyse et des modèles de résolution. Son objet est de présenter de manière pédagogique les règles et les méthodes applicables aux comptes consolidés des groupes dans le cadre du règlement ANC 2020-01 et des normes comptables internationales actuellement en vigueur dans l’Union européenne.


La structure de ce manuel a été choisie pour aborder l’étude de la consolidation des comptes de manière méthodique, progressive et approfondie. Le format qui a été adopté par l’auteur permet de présenter la mise en œuvre d’un système comptable en « double partie double » de manière synoptique.


La consolidation des comptes nécessite en effet la mise en place d’un système comptable en « double partie double », c’est-à-dire un système dans lequel les comptes de gestion (charges et produits) sont retraités conjointement avec le compte de bilan « Résultat » correspondant (le résultat étant soit celui de la société mère, soit celui d’une autre entité intégrée).


De nombreux exemples, auxquels s’ajoutent 51 applications corrigées et 36 études de cas corrigées illustrent les différentes parties de ce manuel. Ils sont traités dans le cadre de la réglementation française (règlement ANC 2020-01, code de commerce et règlement ANC 2014-03) et dans le cadre des normes IFRS adoptées et actives au sein de l’Europe. Dans cet ouvrage, l’étude comparative entre le règlement ANC 2020-01 et les normes IFRS est systématique :

- pour la détermination du périmètre et des méthodes de consolidation ;

- pour les retraitements de pré-consolidation ;

- pour les retraitements de consolidation proprement dite ;

- pour la présentation et l’analyse des états financiers.


Les deux parties « Normes internationales » et « Comptes de groupe » du programme de l’UE 4 « Comptabilité et audit » du DSCG représentent désormais plus de la moitié des points de l’épreuve. C’est pourquoi nous publions les trois livres numériques complémentaires suivants, disponibles sur Google Play livres :

- Comptabilité approfondie – Manuel et 150 applications corrigées

- Annales de Consolidation des comptes au DSCG et au DESCF de 1995 à 2020 (Règlement ANC 2020-01 et Normes IFRS)

- 50 cas corrigés de Consolidation des comptes (Règlement ANC 2020-01 et Normes IFRS)


                              SOMMAIRE

Titre 1. Périmètre et méthodes de consolidation

 Chapitre 1. Cadre légal et réglementaire

 Chapitre 2. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts

 Chapitre 3. Méthodes de consolidation

 Chapitre 4. Consolidation par paliers et consolidation directe

 Chapitre 5. Etudes de cas du Titre 1

Titre 2. Opérations de pré-consolidation

 Chapitre 1. Méthodes comptables du groupe

 Chapitre 2. Retraitement obligatoire : élimination des différences temporaires

 Chapitre 3. Autres retraitements obligatoires

 Chapitre 4. Retraitements d’homogénéité

 Chapitre 5. Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère

 Chapitre 6. Etudes de cas du Titre 2

Titre 3. Opérations de consolidation

 Chapitre 1. Cumul des comptes et élimination des comptes réciproques

 Chapitre 2. Elimination des résultats internes

 Chapitre 3. Actions propres et actions d'autocontrôle de l’entité consolidante

 Chapitre 4. Entrée dans le périmètre de consolidation

 Chapitre 5. Variation du pourcentage d’intérêts

 Chapitre 6. Etudes de cas du Titre 3

Titre 4. Documents de synthèse consolidés

Chapitre 1. Bilan consolidé

 Chapitre 2. Compte de résultat consolidé

 Chapitre 3. Annexe consolidée

 Chapitre 4. Etude de cas du Titre 4

Titre 5. Comptes combinés

 Chapitre 1. Périmètre de combinaison

 Chapitre 2. Règles de combinaison et méthodes

Index

Un grand MERCI à mes 110 000 premiers lecteurs pour l’intérêt manifesté à mon travail sur le développement personnel !


Les individus les plus puissants de la planète ont accès à des savoirs multiples qui augmentent considérablement les probabilités de réussite de chaque projet qu’ils entreprennent. Cet ouvrage regroupe et condense un très grand nombre de ces éléments dont la diffusion est généralement limitée aux élites.

               

En effet, il présente, entre autres, une multitude de réflexions et de constatations qui ont été mises en lumière par les cerveaux les plus éclairés et par les personnes qui ont accumulé les niveaux d’expérience et d’excellence les plus pointus concernant la thématique du succès. L’auteur apporte également beaucoup d’autres éléments tirés de ses propres expériences de vie.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des sujets traités :

 

- Orientez votre esprit vers la réussite :

Certaines croyances vous permettront d’atteindre vos objectifs

Restructurez vos schémas internes à votre avantage

Brisez vos carcans sociaux s’ils vous brident

Adoptez des états positifs

Comment attirez la chance de manière permanente

 

- Augmentez votre propre valeur :

Cultivez des qualités essentielles

Le travail et l’apprentissage au service de votre richesse

Bâtissez et entretenez votre réseau

Le mimétisme au service de votre réussite

Suivez la loi de la réciprocité

Obtenez tout ce que vous désirez

 

Identifiez vos opportunités de succès financiers

 

Etc.

 

"Les bases du succès" constitue la première section du livre "Comment s'enrichir de 500€ de plus par mois et séduire tous vos interlocuteurs". Ce dernier compte cinq parties au total. Il est commercialisé en format broché (papier) et ebook.

Romain Bacret, parieur professionnel depuis 10 ans et consultant pour des sociétés d’investissement en paris sportifs vous dévoile ses méthodes, ses stratégies et ses astuces qui lui permettent de très bien vivre, à temps plein, de cette activité.

Il vous montrera que, bien au-delà de la chance, réussir dans les paris sportifs est tout à fait possible avec un peu de rigueur et de bonnes méthodes d'analyse. Il vous ouvre ainsi la voie, que vous n'aurez plus qu'à emprunter, pour devenir un parieur gagnant sur le long terme.Dans cet ouvrage, vous retrouverez entre autres :

Des stratégies performantes. Son expérience de 10 ans, couronnée de succès, lui a permis de mettre au point des stratégies profitables de paris. Il les décrit précisément pour que le parieur puisse les mettre en oeuvre très facilement.

Des mises en pratique sous forme d'exercices corrigés. Il place le lecteur en conditions réelles de paris en fournissant les cotes du match, les données statistiques et les dernières informations concernant la rencontre sportive. Il propose ensuite une solution argumentée par l'analyse et explique son choix de pari.

Les mathématiques des paris sportifs. Il expose simplement les concepts mathématiques fondamentaux tels que probabilités, cotes ou espérance de gains, afin que le parieur acquiert un cadre théorique solide pour bien pratiquer cette activité.

Des méthodes rigoureuses. Qu'il s'agisse de gestion de mises, d'analyse de bilan ou de pertinence de certains indicateurs, son processus est clairement établi. En suivant ses méthodes, vous serez sur le bon chemin pour devenir un investisseur profitable dans les paris sportifs.

Être votre propre patron, avoir de la flexibilité dans votre emploi du temps et conserver davantage de récompenses financières liées à la propriété d'entreprise sont toutes de bonnes raisons de posséder votre propre entreprise.

Démarrer une entreprise à partir de zéro n'a pas à être difficile ou compliqué, mais cela demande de la planification et du travail.

Faites une évaluation honnête de vous-même comme souligner plus haut, votre relation avec Dieu est importante et constitue une fondation solide pour votre entreprise.

Travaillez-vous mieux dans un environnement structuré ou non structuré ? Une routine quotidienne réduit-elle votre anxiété ? Dans quel genre de choses êtes-vous doué ? Est-ce que parler en public ou faire des présentations vous rend nerveux ? Êtes-vous bon en comptabilité et en chiffres ? Pouvez-vous gérer les rejets que vous êtes susceptible d'obtenir lors de la vente ou de la sollicitation à froid ?

Ce sont toutes des questions importantes à vous poser, en fait c'est une bonne idée d'obtenir l'opinion des autres sur leur perception de vous dans chacune de ces situations.

Évaluez votre idée si votre idée d'entreprise implique un nouveau produit ou service (ou même une amélioration d'un produit ou service existant), elle doit être évaluée. C'est ce qu'on appelle techniquement une étude de marché.

Il existe des entreprises spécialisées dans les études de marché pour de nouveaux produits, mais si votre budget est serré, vous pouvez le faire vous-même.

Faites un plan d'affaires je sais, je sais que ce n'est pas la partie « amusante » pour démarrer votre propre entreprise, mais c'est une étape très importante dans la création d'une entreprise prospère. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez facilement vous en passer en suivant tout simplement les conseils dans le deuxième chapitre.

Entreprendre n’est pas une mince affaire. Nous sommes dans un monde qui s’actualise et se remet à jour régulièrement. Il vous faut être une personne flexible pour vous adapter continuellement aux fluctuations du marché et aux besoins des consommateurs. Vous devez aussi être un grand observateur tout en restant à l’écoute de vos clients. Les principes et les secrets que nous avons développés dans ce livre ont été appliqués par la majorité des entrepreneurs que vous connaissez et admirez aujourd’hui.

N’oubliez pas que tout ne se fait pas en un jour, mais un jour, ça se fera.



Cet ouvrage est un outil de préparation à l’épreuve de synthèse de l’UE 4 « Comptabilité et audit » du DSCG. Il doit permettre au candidat :

- de connaître tous les thèmes actualisés de « Consolidation des comptes » et de « Normes internationales » qui ont été proposés à l’examen de 1995 à 2020 ;

- de tester sa capacité de compréhension et de réflexion ainsi que son niveau de connaissances ;

- de mesurer son aptitude à mettre en œuvre ses compétences techniques et rédactionnelles dans un temps limité.

Les dossiers de « Consolidation des comptes » et de « Normes internationales » sont actualisés et corrigés de manière détaillée, analysés et commentés. Nous avons dû actualiser les sujets de toutes les sessions de 1995 à 2019. Seul le sujet de la session 2020 n’a pas été modifié. Nous conseillons donc aux étudiants de n’utiliser que des manuels, des exercices, des applications et des cas corrigés à jour de la réglementation fiscale et comptable (code de commerce, PCG, règlement ANC 2020-01 et normes IFRS) actuellement en vigueur en France.

Deux couleurs sont utilisées dans cet ouvrage : le noir et le bleu.

– En noir :

- la liste des principaux thèmes du dossier de « Consolidation des comptes » et de « Normes internationales » de la session ;

- l’énoncé du sujet, après actualisation et correction éventuelle de coquilles ou autres erreurs ;

- la réponse attendue pour chaque question.

– En bleu :

- des informations relatives à l’actualisation du sujet, le cas échéant ;

- l’analyse détaillée du sujet ;

- le temps estimé par dossier ;

- des commentaires : remarques, rappels, compléments et conseils.

NB. Ces commentaires peuvent être laissés de côté en première lecture du corrigé.


Cet ouvrage s’adresse principalement aux étudiants qui préparent l’UE 4 « Comptabilité et audit » du DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et gestion) et aux étudiants des formations universitaires qui ont inclus la consolidation des comptes dans leur programme (Master CCA, par exemple) ainsi qu’aux étudiants des Ecoles supérieures de gestion et de commerce.

Il peut être utilisé tout au long de l’année pour se tester et évaluer ses progrès dans l’acquisition des notions, règles et méthodes relatives à la consolidation des comptes selon la réglementation française CRC 99-02 et les normes IFRS adoptées au sein de l’Union européenne. Il peut être également utilisé dans le cadre de travaux de révision par thèmes.

Les 48 cas corrigés couvrent intégralement le programme relatif aux Comptes de groupe de l’UE 4 du DSCG :

- périmètre et méthodes de consolidation : 8 cas ;

- opérations de pré-consolidation : 14 cas ;

- opérations de consolidation proprement dite : 15 cas ;

- opérations de pré-consolidation et opérations de consolidation proprement dite : 10 cas ;

- documents de synthèse consolidés : 1 cas.

Les études de cas ont une durée comprise entre 1 heure et 4 heures. Les thèmes proposés sont très variés et parfois complexes. Chacun des cas est à traiter en appliquant la réglementation française CRC 99-02 et/ou les normes IFRS adoptées et actives au sein de l’Union européenne. Cet ensemble de 48 cas corrigés constitue un outil indispensable pour une bonne préparation à l’UE 4 du DSCG.

Les écritures de pré-consolidation et les écritures de consolidation proprement dite sont à enregistrer dans le cadre du système comptable en « double partie double », comme cela est demandé depuis de nombreuses années à l’épreuve de Comptabilité et audit du DSCG. Pour mémoire, le système en « double partie double » est un système dans lequel les comptes de gestion (charges et produits) sont retraités conjointement avec le compte de bilan « Résultat » correspondant (le résultat étant soit celui de la société mère, soit celui d’une autre entité consolidée).

                                    SOMMAIRE

PÉRIMÈTRE ET MÉTHODES DE CONSOLIDATION

CAS N° 1 : Titres générant des décalages entre contrôle et intérêts. Exclusions du périmètre de consolidation. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts.

CAS N° 2 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Exclusions du périmètre de consolidation. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 3 : Organigramme des liens de participation. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Organigramme du groupe. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 4 : Participations réciproques. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Droits de vote potentiels. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 5 : Participations circulaires. Actions à droit de vote double. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés. Reclassement de titres à l'intérieur du périmètre de consolidation.

CAS N° 6 : Participations circulaires. Autocontrôle d'une entité consolidée. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts.

CAS N° 7 : Organigramme des liens de participation directs et indirects. Participations circulaires. Autocontrôle d'une entité consolidée. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés.

CAS N° 8 : Participations circulaires. Autocontrôle de la société consolidante. Associés majoritaires de la société mère. Pourcentage de contrôle et pourcentage d'intérêts. Coefficient diviseur de calcul des pourcentages d'intérêts. Intérêts minoritaires intégrés.


OPÉRATIONS DE PRÉ-CONSOLIDATION


CAS N° 9 : Méthodes de référence. Frais d'acquisition des immobilisations. Frais d'émission des emprunts. Subventions d'investissement. Provisions pour hausse des prix. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Ecarts de conversion.

CAS N° 10 : Méthodes de référence. Frais de premier établissement. Frais de développement. Frais financiers inscrits à l'actif. Déficit fiscal. Participation des salariés. Contrat de location-financement avec redevances payables à terme échu.

CAS N° 11 : Méthodes de référence. Réévaluation des immobilisations. Frais d'augmentation de capital. Changements de méthode comptable. Contrats à long terme.

CAS N° 12 : Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif d'un emprunt obligataire. Coût amorti d'un passif financier.

CAS N° 13 : Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif d'un emprunt obligataire. Coût amorti d'un passif financier. Subventions d'investissement. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Changements comptables.

CAS N° 14 : Méthodes de référence. Taux effectif d’un contrat de location-financement. Amortissements dérogatoires. Frais d’augmentation de capital. Emprunt obligataire convertible en actions. Juste valeur d’un passif financier. Décomposition de la juste valeur d’un instrument financier composé.

CAS N° 15 : Emprunt obligataire convertible en actions. Valeur d’un instrument de capitaux propres. Valeur initiale d'un passif financier. Taux effectif et coût amorti d'un passif financier.

CAS N° 16 : Méthodes de référence. Frais d'acquisition de titres de participation. Evaluation des stocks. Amortissement comptable et amortissement fiscal. Contrat de location-financement avec redevances payables à terme échu. Participation des salariés. Engagements en matière d'indemnités de départ à la retraite.

CAS N° 17 : Contrat de location-financement avec redevances fixes payables d'avance et dépôt de garantie.

CAS N° 18 : Contrat de location-financement avec redevances variables payables à terme échu et dépôt de garantie.

CAS N° 19 : Immeubles de placement. Subventions d’investissement.

CAS N° 20 : Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère d’une filiale (méthode du cours historique).

CAS N° 21 : Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère d’une coentreprise (méthode du cours historique).

CAS N° 22 : Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours historique et méthode du cours de clôture).


OPÉRATIONS DE CONSOLIDATION PROPREMENT DITE


CAS N° 23 : Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks. Dividendes internes. Cession interne d'une immobilisation amortissable.

CAS N° 24 : Consolidation directe. Marge interne sur contrat à long terme. Dividendes internes. Cessions internes d'immobilisations amortissables. Cession d'une immobilisation amortissable à l'extérieur du périmètre de consolidation après cession interne.

CAS N° 25 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecart d'acquisition positif. Ecart d'acquisition négatif. Ecarts d'évaluation.

CAS N° 26 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill. Profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Ecarts d'évaluation.

CAS N° 27 : Entités ad hoc. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écart d’acquisition.

CAS N° 28 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écarts d’acquisition. Partage des capitaux propres et mise en équivalence. Bilan consolidé et compte de résultat consolidé.

CAS N° 29 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Capitaux propres retraités. Ecarts d’évaluation et goodwill ou profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.

CAS N° 30 : Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Augmentation du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation.

CAS N° 31 : Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et goodwill ou profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Augmentation du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation.

CAS N° 32 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Diminution du pourcentage d'intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.

CAS N° 33 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et goodwill ou profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses. Diminution du pourcentage d’intérêts sans variation du périmètre de consolidation et avec variation du périmètre de consolidation. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.

CAS N° 34 : Consolidation directe et consolidation par paliers. Intérêts minoritaires négatifs dans des filiales et dans des sous-filiales. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.

CAS N° 35 : Consolidation directe. Intérêts minoritaires négatifs dans une filiale et dans une sous-filiale. Mise en équivalence de deux sociétés sous influence notable dont les capitaux propres consolidés sont négatifs. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation de deux sociétés intégrées.

CAS N° 36 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Prise de contrôle d'une entreprise par la remise de titres d'une filiale. Ecarts d'évaluation et écarts d'acquisition. Cession partielle d'une entité consolidée.

CAS N° 37 : Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Regroupement d'entreprises par la remise de titres d'une filiale. Ecarts d'évaluation et goodwill ou profit résultant d'une acquisition à des conditions avantageuses. Cession partielle d'une entité consolidée.


OPÉRATIONS DE PRÉ-CONSOLIDATION ET OPÉRATIONS DE CONSOLIDATION PROPREMENT DITE

CAS N° 38 : Méthodes de conversion. Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours de clôture). Ecarts de conversion dans le bilan consolidé. Consolidation par paliers. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées.

CAS N° 39 : Conversion des comptes libellés en monnaie étrangère (méthode du cours de clôture). Consolidation directe. Mise en équivalence. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecart d’acquisition. Partage des capitaux propres consolidés.

CAS N° 40 : Organigramme du groupe. Pourcentage de contrôle. Participations réciproques et autocontrôle. Pré-consolidation. Contrat de location-financement avec redevances payables d’avance. Subvention d’investissement. Consolidation directe. Marge interne sur stock. Entrée dans le périmètre de consolidation et écart d’acquisition.

CAS N° 41 : Contrat de location-financement avec redevances payables d'avance. Valeur initiale et coût amorti d’un passif financier. Consolidation par paliers. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et goodwill acquis (ou goodwill partiel). Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

CAS N° 42 : Evaluation des stocks. Travaux de grandes révisions. Provisions pour hausse des prix. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Regroupement d'entreprises par étapes. Ecarts d'évaluation et goodwill. Ecart d'acquisition (référentiels CRC 99-02 et IFRS).

CAS N° 43 : Titres générant des décalages entre contrôle et intérêts. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Pré-consolidation. Coût d’acquisition des titres de participation. Emprunt obligataire non convertible. Taux effectif et coût amorti d’un passif financier. Consolidation directe. Cession interne d’une immobilisation amortissable. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d’évaluation et écart d’acquisition. Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées. Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

CAS N° 44 : Exemption des comptes consolidés. Pré-consolidation. Frais de développement. Ecarts de conversion. Fiscalité. Coût d’acquisition des titres de participation. Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks. Entrée dans le périmètre de consolidation. Ecarts d'évaluation et écart d’acquisition. Modalités d’évaluation de l’écart d’acquisition (comparaison entre le règlement CRC 99-02 et les normes IFRS). Déconsolidation d’une filiale selon le règlement CRC 99-02.

CAS N° 45 : Référentiels utilisables pour les comptes consolidés. Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Périmètre de consolidation et méthodes de consolidation. Pré-consolidation. Frais d’établissement. Subvention d’investissement. Amortissements dérogatoires. Consolidation directe. Comptes réciproques. Marge interne sur stocks et dépréciation interne. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill complet (évaluation et comptabilisation). Evaluation des intérêts minoritaires (comparaison : normes IFRS et règlement CRC 99-02).

CAS N° 46 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts. Périmètre de consolidation et méthodes de consolidation. Pré-consolidation et consolidation proprement dite en normes IFRS. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill acquis et profit résultant d’une acquisition à des conditions avantageuses (évaluation et comptabilisation). Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées. Partage des capitaux propres et mise en équivalence.

CAS N° 47 : Pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêts (intérêts des majoritaires et intérêts des participations ne donnant pas le contrôle). Périmètre de consolidation et méthodes de consolidation. Pré-consolidation et consolidation proprement dite en normes IFRS. Consolidation directe. Entrée dans le périmètre de consolidation. Goodwill (évaluation et comptabilisation). Partage des capitaux propres et élimination des titres de participation des sociétés intégrées. Partage des capitaux propres et mise en équivalence.


DOCUMENTS DE SYNTHÈSE CONSOLIDÉS

CAS N° 48 : Pré-consolidation. Bilan retraité. Consolidation directe. Tableau de partage des capitaux propres intégrés. Intérêts minoritaires négatifs dans une filiale. Bilan consolidé. Tableau de bouclage des capitaux propres sociaux. Tableau de variation des capitaux propres consolidés (part du groupe).