Aldebaran

La photo

Vol 3
Dargaud
7

Nous retrouvons Aldebaran, la planète où a été fondée la première colonie humaine hors du système solaire. Les habitants d'Arena Blanca y vivaient heureux, loin de la tyrannie de l'armée et de Monseigneur Algernon Loomis, jusqu'à ce qu'un monstre marin les engloutisse sous une marée de bave. Parmi les rescapés, Marc et Kim, deux ados qui s'entendent comme chien et chat, tentent de rejoindre Anatolie, la capitale. C'est là qu'ils tombent sur "la blonde", Alexa, biologiste et amie de Driss, l'homme qui en savait long sur la catastrophe d'Arena. Marc croupit dans une prison depuis trois ans et demi, mais Monsieur Pad, curieux petit bonhomme et magouilleur de première, le fait évader. A Anatolie, Marc retrouve Gwen, la fille du sénateur Valdomiro Lopes, José le musicien, et Kim, qui a changé : d'ado anguleuse, elle est devenue une bien jolie jeune fille. Mais les choses n'étant jamais simples, José est amoureux de Kim, qui aime Marc, qui aime sûrement Kim mais ne le sait pas encore. Quant à Driss et Alexa, ils sont sur une île, en train de guetter l'arrivée des grégoires, sympathiques bestioles d'environ cinq tonnes qui seraient l'une des formes de la mantrisse, le colossal monstre marin doué d'intelligence. Pendant ce temps, Marc, Kim et Monsieur Pad s'introduisent clandestinement au musée d'Anatolie et étudient d'étranges photos qui, décidément, posent sur Alexa et Driss une foule de questions sans réponse. Après la Catastrophe et la Blonde, le troisième volet d'une aventure envoûtante, entre fantastique et SF, pleine de mystères, d'inventions pittoresques et d'amours compliquées.
Read more

About the author

De son véritable nom Luis Eduardo de Oliveira, Leo est né à Rio de Janeiro (Brésil) en 1944. Passionné de dessin, il entre à l'université pour y suivre des études d'ingénieur. En 1968, après avoir obtenu son diplôme, il milite activement au sein de la gauche étudiante. En 1971, il quitte le Brésil pour échapper à la répression de la dictature militaire. Il s'installe au Chili, puis en Argentine, avant de revenir clandestinement dans son pays, à São Paulo, en 1974. Il renonce alors à tout engagement politique et décide de se consacrer au dessin. Il commence sa carrière d'illustrateur au sein d'une entreprise américaine. Au bout d'un an, lassé de ce travail alimentaire, il propose ses illustrations à différents journaux. Sa première bande dessinée, une histoire de science-fiction, est publiée dans la revue ‘O Bicho' au milieu des années 1970. À la même époque, il découvre la BD européenne dans les pages de ‘Pilote' et de ‘Métal hurlant'. Coup de foudre immédiat ! Décidé à tenter sa chance en France, il s'installe à Paris en 1981. Mais le succès se fait attendre. Malgré quelques récits publiés dans ‘L'Écho des savanes' (1982) et ‘Pilote' (1985), il se voit contraint de travailler pour la publicité. Le déclic se produit en 1986 : Jean-Claude Forest, le créateur de Barbarella, lui propose de dessiner des histoires réalistes pour le magazine ‘Okapi'. En 1989, Leo illustre la vie de Gandhi dans un album publié par Centurion. L'une de ses histoires attire l'attention du scénariste Rodolphe, qui lui confie le dessin de "Trent" (Dargaud), sa nouvelle série. Le premier album, "L'Homme mort", paraît en 1991. Cette fois, la carrière de Leo est lancée. Deux ans plus tard, en 1993, il réalise un vieux rêve : il publie le premier des cinq tomes d'"Aldébaran" (Dargaud), saga de science-fiction dont il est à la fois scénariste et dessinateur, qu'il mène en alternance avec "Trent". La série se poursuit en 2000 avec un nouveau cycle de cinq tomes, "Bételgeuse" (Dargaud), et, en 2007, un troisième cycle de six tomes démarre, "Antarès" (Dargaud). Cette collection, prolongée par le spin off "Les survivants" (Dargaud, 2011), connaît aujourd'hui encore un très grand succès en librairie. « Trent » se termine en 2000, avec le tome 8. Leo et Rodolphe, eux, ne s'arrêtent pas là et créent "Kenya" (Dargaud, 2001), un récit mêlant action et fantastique qui se passe juste après la Seconde Guerre mondiale. Après cinq tomes, cette série ouvre sur un deuxième cycle, "Namibia" (Dargaud, 2010), dessiné cette fois par Bertrand Marchal, Leo restant au scénario avec Rodolphe. Elle sera suivie par un troisième cycle, "Amazonie" (Dargaud, 2016). Scénariste infatigable, Leo n'hésite pas à mener de front plusieurs projets. En 2002 paraît "Dexter London" (Dargaud), une trilogie dessinée par l'Espagnol Sergio García. Au mois de mars 2009 sort le tome 1 de la série "Terres lointaines" (Dargaud), avec Icar (Franck Picard) au dessin (cinq albums). Avec le même Icar, il travaille sur une nouvelle série, "Ultime frontière" (Dargaud, 2014). En 2012 sort également le premier tome de "Mermaid project" (Dargaud),une série coécrite avec Corine Jamar et dessinée par Fred Simon (tome 4, 2015). Il cosigne également, avec son ami Rodolphe, le scénario de "La Porte de Brazenac" (Dargaud, 2014), dessiné par Patrick Pion.

Read more

Reviews

4.6
7 total
Loading...

Additional Information

Publisher
Dargaud
Read more
Published on
Feb 5, 2013
Read more
Pages
48
Read more
ISBN
9782505020134
Read more
Read more
Read more
Language
French
Read more
Genres
Comics & Graphic Novels / General
Comics & Graphic Novels / Manga / Science Fiction
Fiction / General
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Vol 3
Que sont devenus les trois mille jeunes gens envoyés à bord du Konstantin Tsiolkowsky à destination de la planète Bételgeuse ? Voilà maintenant sept ans qu'ils n'ont pas donné signe de vie. Rien d'étonnant : à bord de l'astronef, immobilisé dans le silence de l'espace, tous les passagers sont morts à l'exception de deux d'entre eux. Et la petite troupe d'une cinquantaine de personnes qui avait débarqué en mission de reconnaissance s'est depuis longtemps scindée en deux clans ennemis. Pendant ce temps, sur Aldébaran, la petite Kim a grandi. La voilà chargée d'élucider le mystère de ce vaisseau désespérément muet. Arrivée sur Bételgeuse, planète fascinante où un canyon luxuriant et vertigineux dessine une tache verte en plein milieu du désert, Kim découvre une faune dont l'étrangeté n'a rien à envier à celle d'Aldébaran, et se retrouve investie d'une mission délicate : départager deux groupes antagonistes aux conceptions sociales diamétralement opposées ; Bételgeuse constitue le deuxième cycle des mondes d'Aldébaran, programmé lui aussi en cinq volumes. «Je sais parfaitement où j'emmène le lecteur, annonce Leo. « Je vais notamment lui apporter des informations sur la mantrisse. Quant à l'intrigue de la série, elle sera plus complexe et moins manichéenne qu'Aldébaran. » Et ensuite ? On imagine qu'il n'est pas si facile de renoncer à des personnages aussi attachants; «J'ai envie de continuer à développer cet univers et à faire évoluer ses protagonistes. Je commence à réunir quelques idées. Mais j'ai encore le temps d'y réfléchir : le deuxième cycle vient tout juste de démarrer. » Patience, donc. Et, en attendant, bienvenue sur Bételgeuse.
Vol 2
Sept ans plus tôt, le Constantin Tsiolkowsky transportait 3000 jeunes gens envoyés par la Terre pour coloniser Bételgeuse, mais il y a eu une catastrophe. Kim et son équipe (le lieutenant Hudson et deux rescapés du Tsolkowsky) ont été envoyés sur Bételgeuse pour tenter de retrouver des survivants. En effet, ils en trouvent. Parmi eux, un certain Tazio Menegaz et le colonel Logan, qui leur fournissent une explication : à leur arrivée, le groupe de préparation du débarquement, composé de 55 personnes, a visité la planète, et tout s'est bien passé jusqu'à l'apparition des Iums - de jolies bestioles apparemment très intelligentes. Et c'est là que les avis ont divergé : d'après eux, les Iums étaient simplement des animaux intelligents. Pour les autres (dont Leilah Nakad, commandant du vaisseau), ils étaient dotés d'une intelligence comparable à l'intelligence humaine. Ce qui, d'après la charte de l'ONU sur la conquête spatiale, les obligeait à annuler le projet de colonisation de Bételgeuse. Par ailleurs, Logan accuse Leilah d'avoir créé le virus provoquant la mise hors service du Tsiolkowsky et la mort d'environ 3000 personnes. Kim sait que son opinion pèsera dans la balance quand il faudra rendre des comptes à l'ONU. Elle sait aussi qu'elle déteste Tazio, son colonel et leur manière de voir les choses. (Ils ont instauré uns système de survie draconien : les femmes sont chargées de la reproduction au rythme d'un bébé par an, tandis que les hommes s'occupent des tâches nobles .) Mais ça ne suffit pas. Elle a besoin de mieux connaître ces fameux Iums. Et elle décide d'aller à leur rencontre. Aventures captivantes, amours et amitiés, décors superbes, faune extrêmement originale pour cette série mi SF mi fantastique que Léo bâtit avec un sens remarquable du suspense. Nous aussi, nous attendons avec impatience de savoir si les Iums sont ou non quelqu'un . Le destin de Bételgeuse en dépend.
Leo Tolstoy
Leo Tolstoy
The must-have Pevear and Volokhonsky translation of one of the greatest Russian novels ever written

Described by William Faulkner as the best novel ever written and by Fyodor Dostoevsky as “flawless,” Anna Karenina tells of the doomed love affair between the sensuous and rebellious Anna and the dashing officer, Count Vronsky. Tragedy unfolds as Anna rejects her passionless marriage and thereby exposes herself to the hypocrisies of society. Set against a vast and richly textured canvas of nineteenth-century Russia, the novel's seven major characters create a dynamic imbalance, playing out the contrasts of city and country life and all the variations on love and family happiness.

While previous versions have softened the robust and sometimes shocking qualities of Tolstoy's writing, Pevear and Volokhonsky have produced a translation true to his powerful voice. This authoritative edition, which received the PEN Translation Prize and was an Oprah Book Club™ selection, also includes an illuminating introduction and explanatory notes. Beautiful, vigorous, and eminently readable, this Anna Karenina will be the definitive text for fans of the film and generations to come. This Penguin Classics Deluxe Edition also features French flaps and deckle-edged paper.

For more than seventy years, Penguin has been the leading publisher of classic literature in the English-speaking world. With more than 1,700 titles, Penguin Classics represents a global bookshelf of the best works throughout history and across genres and disciplines. Readers trust the series to provide authoritative texts enhanced by introductions and notes by distinguished scholars and contemporary authors, as well as up-to-date translations by award-winning translators.


From the Trade Paperback edition.
©2017 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.