Souvenirs dramatiques: Volume 1

Michel Lévy frères

Reviews

Loading...

Additional Information

Publisher
Michel Lévy frères
Read more
Published on
Dec 31, 1868
Read more
Pages
421
Read more
Read more
Best For
Read more
Language
French
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Alexandre Dumas
 Résumé  Décembre 1559, le conseiller Dubourg est condamné à mort pour avoir remis en liberté un protestant, ce qui est interdit par le roi François II. Robert Stuart, son fils, cherche un moyen pour obtenir du roi la grâce de son père. A cette histoire politique se mêle celle du prince Louis de Condé. Épris de Charlotte de Saint-André - hôte du Louvre en compagnie du maréchal, son père - il se tient tous les soirs dans la cour du palais afin de la contempler de loin, à travers sa fenêtre. Un soir, Stuart lance un message par la fenêtre du maréchal, espérant qu'il sera remis au roi. Un remue-ménage s'en suit. Condé saisit ce prétexte pour aller s'entretenir avec Charlotte. Celle-ci se moque de lui... et, lui offrant un mouchoir pour qu'il sèche ses larmes, elle lui donne en même temps, malencontreusement, le message qui s'y cachait. 

Le prince découvre le mot... adressé à un autre: un rendez-vous amoureux dans une chambre du palais. Il confie le billet à un ami, l'amiral Coligny, lequel le laisse à son épouse pour qu'elle tente d'en découvrir l'auteur. Le lendemain, elle se présente au salon de la reine, où on la considère comme une bigote. Au cours de la soirée, elle laisse échapper le billet, lequel est ramassé par un courtisan. Après son départ, la reine lit à haute voix le billet et tous s'esclaffent, croyant que c'est l'amirale qui a un rendez-vous galant!

On décide d'aller l'y surprendre. Condé, lui, est déjà au poste, caché sous le lit... Et voilà Stuart qui vient aussi s'y dissimuler: il vient au palais pour assassiner le roi s'il n'obtient pas la grâce du conseiller. Les deux hommes font connaissance et Condé engage Stuart à ne pas assassiner le roi, lui promettant d'intervenir auprès de lui. Enfin Charlotte arrive et se prépare à accueillir son amant... lequel n'est autre que le jeune roi.

Au matin, le roi reçoit la visite de Condé qui tente de lui faire signer la grâce de Dubourg. Il y parvient presque, mais l'amirale, que le roi avait mandée pour savoir d'où venait le billet qui l'avait exposé à la risée de tous, arrive à ce moment... Celle-ci avoue que le billet lui a été remis par le prince. Revirement total: le roi, en colère, chasse Condé et ordonne l'exécution du conseiller.

Condé, jusque là catholique, se retrouve alors auprès de son ami Coligny, protestant. Condé annonce à l'amiral qu'il est désormais des leurs. Et le roman se termine sur une «vision» de Dumas: il laisse s'éloigner dans la nuit les futurs chefs de la réforme protestante qui mourront assassinés.
Alexandre Dumas
"We read The Three Musketeers to experience a sense of romance and for the sheer excitement of the story," reflected Clifton Fadiman. "In these violent pages all is action, intrigue, suspense, surprise--an almost endless chain of duels, murders, love affairs, unmaskings, ambushes, hairbreadth escapes, wild rides. It is all impossible and it is all magnificent."
        First published in 1844, Alexandre Dumas's swashbuckling epic chronicles the adventures of D'Artagnan, a gallant young nobleman who journeys to Paris in 1625 hoping to join the ranks of musketeers guarding Louis XIII. He soon finds himself fighting alongside three
heroic comrades--Athos, Porthos, and Aramis--who seek to uphold the honor of the king by foiling the wicked plots of Cardinal Richelieu and the beautiful spy "Milady."
        "Dumas will be read a hundred, nay, three hundred years on," wrote John Galsworthy. "His greatest creation is undoubtedly D'Artagnan, type at once of the fighting adventurer and of the trusty servant, whose wily blade is ever at the back of those whose hearts have neither his magnanimity nor his courage. Few, if any, characters in fiction inspire one with such belief in their
individual existences. . . . To one who made D'Artagnan all shall be forgiven." Clifton Fadiman agreed: "Dumas enjoyed writing his stories. . . . The pleasure he must have felt in
creating D'Artagnan's troubles and triumphs
flashes out of these pages. . . . Dumas rampaged through the history of France, inventing, changing, distorting--doing whatever was needed to produce a tale to hold the reader breathless."
©2017 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.