Le mariage de Gérard

E. Flammarion
Loading...

Additional Information

Publisher
E. Flammarion
Read more
Collapse
Published on
Dec 31, 1885
Read more
Collapse
Pages
235
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Best For
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM free.
Read more
Collapse

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
La journŽe tirait ˆ sa finÑune pluvieuse journŽe de fŽvrierÑet bien que le ciel se fžt Žclairci, la lumi�re pŽnŽtrait dŽjˆ avec peine ˆ travers les carreaux verd‰tres de la pi�ce o� se rŽunissait chaque soir la famille de MaupriŽ. Les fen�tres donnaient sur l'unique rue du village; en soulevant le rideau, on pouvait apercevoir la route dŽtrempŽe par la pluie, la rue tournante, les maisons basses aux toits moussus, l'abside de la vieille Žglise de Lachalade, et dans le fond, la for�t d'Argonne voilŽe d'une brume violette. Pr�s de l'une des croisŽes, la veuve de David de MaupriŽ se tenait droite dans son fauteuil et raide dans ses v�tements noirs; sa figure affilŽe et pointue se profilait sur la mousseline du rideau, et l'on voyait ses mains s�ches agiter mŽcaniquement les aiguilles. Sa fille a”nŽe, Honorine, ŽlancŽe et maigre, surveillait devant la cheminŽe la cuisson d'un opiat pour le teint; elle devait avoir passŽ la trentaine; la flamme du brasier Žclairait ˆ demi son visage couperosŽ et ses yeux noirs encore beaux sous leurs paupi�res dŽjˆ fatiguŽes. Un gar�on de vingt-trois ans, nommŽ Xavier, Žtait assis ˆ une table ronde devant un dessin qu'il terminait rapidement. Pr�s de lui, dans l'embrasure de la seconde fen�tre, sa sÏur cadette, Reine, les coudes sur les genoux et les mains enfoncŽes dans ses Žpais cheveux bruns, profitait des derni�res heures du jour pour dŽvorer un roman qui absorbait toute son attention.
L'ombre envahissait de plus en plus la salle, et les meubles qui la garnissaient disparaissaient noyŽs dans l'obscuritŽ. Parfois seulement le feu se ranimait, un jet de flamme lan�ait �ˆ et lˆ de lŽg�res touches lumineuses, et on distinguait un coin de miroir, un panneau de tapisserie, un portrait enfumŽ dans son cadre terni, une console ventrue ˆ poignŽes de cuivre, un r‰telier d'armes de chasseÉ Puis la flamme s'Žvanouissait et tout se replongeait dans l'ombre, ˆ l'exception des silhouettes immobiles pr�s des fen�tres.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.