Bush & Ben: When World goes down

iGoMatiK Editions
Extrait gratuit

Afghanistan,
janvier 2001, Ben Laden et son équipe de « bras cassés » préparent une
attaque spectaculaire sur le sol américain grâce aux enseignements du
Mollah Mac Gyver.

Pendant ce temps, aux Etats-Unis, les business en tout genre font tourner la planète...

Du
côté de la Maison Blanche, on est en effervescence car un pharamineux
projet est sur le point d’être finalisé. Le projet « Axe du bien contre
Axe du mal » promet de belles affaires en perspective…

Saddam Hussein quant à lui réceptionne des armes de destruction… très peu massives !

 

 

Lire la suite

À propos de l'auteur

Ludovic Saëz, alias "Azim", est un artiste de presque 40 ans. À la fois élu d'une commune de 4000, entrepreneur, illustrateur, Ludovic Saëz signe sa première bande dessinée "Bush & Ben - When World goes down"  en 2009 chez iGoMatiK en version numérique (elle sera par la suite publiée aux éditions Paquet pour la version physique sous le titre "Bush et Ben : Copain comme cochon"). Sujet délicat et de nombreuse fois censuré puisque la BD traite de manière humoristique et caricaturale les événements du 11 septembre 2001.

Azim utilise des dessins vectoriels et une colorisation numérique qui donnent a ces travaux un aspect dynamique et coloré, donnant ainsi vie à George W. Bush et Ben Laden et explore leurs relations ambigües. 

En 2010, il travaille en colaboration sur la BD "Un papa est né" avec une dizaine d'autres dessinateurs du monde entier (tous signés chez PAQUET). Basé sur son expérience de jeune papa, il y aborde les questions de la paternité avec humour.

En Septembre 2011 est publiée la bande dessinée "Félix dans le rétro", une BD dont il signe le scénario et les textes de son vrai nom "Ludovic Saëz". Le dessin étant réalisé cette fois par le talentueux Jérôme LeBrun. Ralatant l'histoire de Felix, Un jeune adolescent qui travaille au garage à l'ancienne de Sergio, où il se découvrira une passion pour les véhicules anciens. 
De plus, Ludovic Saëz travaille pour plusieurs journalistes indépendants, blogs et magazines alternatifs où il sévit en tant que dessinateur de presse.

 

Lire la suite

Informations supplémentaires

Éditeur
iGoMatiK Editions
Lire la suite
Pages
33
Lire la suite
ISBN
9782368500323
Lire la suite
Fonctionnalités
Lire la suite
Appareils recommandés
Lire la suite
Langage
français
Lire la suite
Genre
Bandes dessinées et romans graphiques / Manga / Fiction historique
Humour / Sujet / Politique
Lire la suite
Protection du contenu
Ce contenu n'est pas protégé par DRM.
Lire la suite

Informations sur la lecture

Smartphones et tablettes

Installez l'application Google Play Livres pour Android et iPad ou iPhone. Elle se synchronise automatiquement avec votre compte et vous permet de lire des livres en ligne ou hors connexion, où que vous soyez.

Ordinateurs portables et de bureau

Vous pouvez utiliser le navigateur Web de votre ordinateur pour lire des livres achetés sur Google Play.

Liseuses et autres appareils

Pour pouvoir lire des ouvrages sur des appareils utilisant la technologie e-Ink, tels que le Sony eReader ou le Nook de Barnes & Noble, vous devez télécharger un fichier et le transférer sur l'appareil en question. Veuillez suivre les instructions détaillées du Centre d'aide pour transférer les fichiers sur les lecteurs d'e-books compatibles.
Thèse de Master de l’année 2012 dans le domaine Lettres - Littérature comparée, note: -, Ain Shams University, langue: Français, résumé: Le portrait est un genre très ancien qui existe dès l’Antiquité dans l'art et dans la littérature. Il a connu tout au long des siècles des destins variés sans jamais disparaître. Dans le dictionnaire de l’Académie française le terme portrait désigne :" une description qui se fait par le discours, ou par le récit, d'une personne dont on représente si bien les traits, et le caractère, qu'on la peut aisément reconnaître." Toutefois le portrait est une évaluation, il s'agit d'un jugement élogieux ou péjoratif formulé par le portraitiste à l’ intention de son destinataire: "Dans le monde réel, chacun perçoit l'autre en fonction de ses goûts, de ses principes moraux, de son éducation, de son idéologie, de ses passions, de ce que les sociologues ont appelé son : habitus" (Jean Philippe Miraux) Existe-t-il donc un portrait net, fidèle et précis alors que le portraitiste est toujours mu par des intentions profondes qu'elles soient clairement conscientes ou pas ? L’écriture du portrait n’a pas uniquement pour but de représenter les êtres mais aussi de mettre à jour et à dévoiler. Les autoportraits et les portraits ne sont ni une pause narrative ni un ornement mais un outil important servant à orienter le regard du lecteur, le pousser à réfléchir voire à agir. Cette étude tente de fixer des traits spécifiques à cette pratique labile et s'interroge sur l'élément décisif dans l'élaboration du portrait : est-ce le genre dans lequel s'insère le portrait ou l'époque durant laquelle il est brossé? Nous avons placé le portrait dans une suite chronologique (du XVIème au XIXème siècle) en nous penchant sur des œuvres de genres différents. Nous avons étudié le rôle du portrait ainsi que ses modalités d’insertion et d’écritures dans les Essais de Montaigne, les lettres de Mme de sévigné, les Mémoires du cardinal de Retz, les Lettres persanes de Montesquieu et la nouvelle de Mme Firmiani de Balzac.
Travail de Recherche de l’année 2012 dans le domaine Etudes des langues romanes - Français - Littérature, Ain Shams University, langue: Français, résumé: Dans cette étude, nous nous sommes interrogée sur l’élément décisif dans l’élaboration du portrait dans les Lettres de Mme de Sévigné : Y-aurait-il un schéma général auquel obéirait la poétique du portrait dans les lettres qu’adresse Mme de Sévigné à sa fille? En vérité, le portrait est protéiforme; durant des siècles, il infiltre tous les genres sans en constituer vraiment un et sans avoir de contours précis. Au XVIIème siècle, le portrait littéraire connaît son apogée. Les recueils de portrait abondent, le portrait trouve aussi sa place dans les romans historiques, précieux et psychologiques ainsi que dans la farce et la comédie. Toutefois, on ne peut pas vraiment dire qu’il existe un portrait fidèle, net, précis et exactement tracé parce que le portrait est toujours soumis au regard du portraitiste qui tente de dissimuler sa subjectivité. Il s’agit donc d’un jugement élogieux ou péjoratif formulé par le portraitiste à l’intention de son destinataire. Un jugement toujours soumis aux codes personnels et sociaux du portraitiste et du destinataire. Dans ses Lettres, Mme de Sévigné avoue accorder un amour sans limite à sa fille. Quand cette dernière part pour la Provence en 1671 afin de rejoindre son mari, la mère ne supporte pas cette séparation. Pour l’épistolière, cette correspondance régulière devient l’unique moyen de consolation et de loisir. Elle veut se rapprocher davantage de sa fille. Elle cherche à susciter son intérêt et à l’égayer pour la pousser à lui écrire davantage. Par conséquent, elle varie ses descriptions en fonction des goûts de sa fille ainsi que de ses propres intérêts. Ces portraits ne constituent–ils donc pas un moyen de manipulation de la mère vis-à-vis de sa fille?
©2018 GoogleConditions d'utilisationConfidentialitéDéveloppeursArtistesÀ propos de Google|Lieu : États-UnisLangue : Français
En achetant cet article, vous effectuez une transaction avec Google Payments, et vous acceptez les Conditions d'utilisation et l'Avis de confidentialité correspondants.