Le pinkie-pinkie

Fayard

A la suite d'un échec amoureux, Bono, agent immobilier dans le VIIe, s'est réfugié dans le travail, élaborant une stratégie martiale et obsessionnelle pour " vendre et louer du Carrez ". Jusqu'au jour où il rencontre une cliente étrange, une belle Sud-Africaine qui croit au pinkie-pinkie, un être difforme au sexe géant qui peut se rendre invisible et viole les filles à leur insu. Exotisme et surnaturel ont tout à coup raison de l'idéal pragmatique de Bono. A moins que, tout simplement, il ne soit séduit par la fille ?

Fellini transformait des mamas graisseuses en reines de la vie, Panurgias présente avec une même affection un petit agent immobilier, aux prises avec les démons qu'il finira par incarner. Au risque de finir seul, agonisant dans une tenue SM, Bono s'évertue à conjurer son mal de vivre. Les moyens dont il dispose sont certes inhabituels, mais son parcours picaresque est une petite leçon d'arrangement avec l'ennui du monde contemporain.
Read more

About the author

Né en 1967, Basile Panurgias a été assistant réalisateur, marin et maître artificier avant de se consacrer à la littérature. Il a notamment publié Anacoluthe (Calmann-Levy, 1998), Soho (Nil, 2001), Amoureux & vendus (Fayard, 2003), Recherche hermaphrodites clonés, étrangers s'abstenir (L. Scheer, 2004) et Le Pinkie-pinkie (Fayard, 2005).
photo: Morgane Le Gall

Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
Fayard
Read more
Published on
Aug 17, 2005
Read more
Pages
248
Read more
ISBN
9782213674988
Read more
Language
French
Read more
Genres
Fiction / General
Fiction / Literary
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Sabine Muller est une galeriste de réputation mondiale, véritable arbitre des élégances. Ses avis, ses commentaires, mais surtout ses achats, font et défont les réputations en matière d’art contemporain, de Berlin, où elle réside, jusqu’à New York. Mais en passant par Pékin ! Car la dernière marotte de Sabine, son ultime coup de cœur, son illumination, ce sont les artistes chinois. Anciens protestataires de Tien An Men, complètement déboussolés par l’ouverture du marché et l’irruption dans leurs vies du monstre capitaliste, ces derniers croient faire de bonnes affaires en cédant leurs œuvres pour une bouchée de pain. Autant dire qu’ils sont artistiquement purs. Mais Sabine est morte. Son corps, glissé dans un grand collant opaque noué au-dessus de sa tête, gisait à côté de son lit. Habituée à épousseter les objets les plus insolites, la femme de ménage a d’abord pris la dépouille pour une sculpture contemporaine. C’est l’odeur qui l’a alertée après quelques jours. Attendu que la défunte n’a pu nouer le collant elle-même, la police a judicieusement conclu à l’assassinat. Plein d’audace, le commissaire en charge de l’enquête décide de s’adjoindre les services d’un écrivain, persuadé que l’imagination avance plus vite que l’investigation – surtout dans le milieu artistique, évidemment. Le narrateur accepte. Rapidement, il se demande si le meurtre n’aurait pas un rapport avec le bébé chinois adopté par Sabine et exposé dans sa galerie, le torse tatoué d’un provocateur «Made in China». La Chine, décidément, est très présente dans cette histoire, puisqu’en plus des artistes qu’elle exposait et du bébé, la femme de ménage qui a découvert le corps est aussi originaire de ce pays. Il n’en faut pas plus à l’écrivain pour se rendre à Pékin. Voyant tout sans être vu – puisqu’il est écrivain et non pas personnage – il y découvrira les origines pour le moins étonnantes de l’art contemporain dans l’empire du milieu et, qui sait, le fin mot du crime. Loufoque, farfelu, déjanté, le nouveau roman de Basile Panurgias est tout cela et bien plus encore. Sur fond de Chine de l’après communisme, le narrateur tout puissant y repousse les limites de la fiction romanesque, enfreint les lois du temps et de l’espace, du visible et de l’invisible, du réel et de la plus extravagante des inventivités, offrant au passage une réflexion sur l’art et la littérature, leur histoire, leurs folies, et leur marchandisation galopante.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.