Debout l'Europe: Manifeste pour une révolution postnationale en Europe

Renaissance du Livre
3

Reviews

4,0
3 au total
Chargement...

Informations supplémentaires

Éditeur
Renaissance du Livre
Lire la suite
ISBN
9782874952128
Lire la suite
Fonctionnalités
Lire la suite
Appareils recommandés
Lire la suite
Langage
français
Lire la suite
Protection du contenu
Ce contenu est protégé par DRM.
Lire la suite
Lecture à voix haute
Disponible sur les appareils Android
Lire la suite

Informations sur la lecture

Smartphones et tablettes

Installez l'application Google Play Livres pour Android et iPad ou iPhone. Elle se synchronise automatiquement avec votre compte et vous permet de lire des livres en ligne ou hors connexion, où que vous soyez.

Ordinateurs portables et de bureau

Vous pouvez utiliser le navigateur Web de votre ordinateur pour lire des livres achetés sur Google Play.

Liseuses et autres appareils

Pour pouvoir lire des ouvrages sur des appareils utilisant la technologie e-Ink, tels que le Sony eReader ou le Nook de Barnes & Noble, vous devez télécharger un fichier et le transférer sur l'appareil en question. Veuillez suivre les instructions détaillées du Centre d'aide pour transférer les fichiers sur les lecteurs de livres numériques compatibles.
Guy Verhofstadt
In the heart of Europe's current crisis, one of the continent's foremost statesmen issues a clarion call to radically remake the European Union in the mold of the United States' own federal government
Europe is caught in its greatest crisis since the Second World War. The catalog of ills seems endless: an economic crisis spread through most of Europe's Mediterranean tier that has crippled Greece and driven a wedge between northern and southern Europe; terrorist attacks in Paris, Cologne, Brussels, and Nice; growing aggression from Russia in Ukraine and the Baltic states; and refugees escaping war-torn neighbors. The European Union's inability to handle any of these disasters was a driving factor in Great Britain voting to leave, and others may soon follow. The result won't just be a continent in turmoil, but also a serious threat to American and British security-the Atlantic, let alone the Channel, simply isn't big enough to keep European troubles in Europe. For everyone's sake, Europe must survive.

The question is how. In Europe's Last Chance, Guy Verhofstadt-former prime minister of Belgium and current leader of the liberal faction in the European Parliament-provides the essential framework for understanding Europe today, laying bare the absurdity of a system in which each member state can veto legislation, opt in or out of the Euro, or close borders on a whim. But Verhofstadt does not just indict the European Union, he also offers a powerful vision for how the continent can change for the better. The key, argues Verhofstadt, is to reform the European Union along the lines of America's federal government: a United States of Europe strong enough to stand with the United States of America in making a better, safer world.

A visionary book from one of today's luminaries of European leadership, Europe's Last Chance is a clarion call to save the European Union, one of the world's greatest chances for peace and prosperity.
Niall Ferguson
Daniel Cohn-Bendit
Qu’est-ce qui coince ? La France n’est pas la Grèce, mais elle se révèle tout aussi incapable de faire les réformes qui lui permettraient d’échapper à un lent déclin. En 2007, Nicolas Sarkozy a promis une « rupture » : elle a été invisible. En 2012, François Hollande a promis le « changement » : il est homéopathique. Pourquoi nos présidents, dotés de larges pouvoirs, se contentent-ils de réformettes ?
Et si la France souffrait d’abord d’anémie démocratique ? Et si on avait juste oublié qu’en démocratie, un gouvernement doit représenter une majorité d’électeurs. S’il veut vraiment gouverner ! Combien pèsent les Républicains dans l’opinion ? Moins de 25% ! Combien pèse le PS ? Pas davantage !
Et si on arrêtait les conneries ? Comme dans la plupart des autres pays européens, il faut former un gouvernement de coalition. Si Marine Le Pen est au deuxième tour en 2017, c’est un président droite-gauche (hier, on aurait dit UMPS) qui sera élu. Depuis les régionales de décembre 2015, on sait qu’on ne pourra plus tricher avec cette réalité.
Que cela plaise ou non aux partis, la France doit changer de culture politique. Passer du culte de l’homme providentiel à la recherche de compromis. Ce serait se condamner à l’impuissance ? Au contraire ! C’est la condition pour retrouver un dynamisme collectif, en démocratie.
#stoplesconneries
Daniel Cohn-Bendit a derrière lui une longue carrière politique en France et en Allemagne, commencée en mai 1968 à Nanterre. Député européen pendant vingt ans, il tient aujourd’hui une chronique matinale sur Europe 1.
Hervé Algalarrondo est journaliste politique et essayiste.
©2017 GoogleConditions d'utilisationConfidentialitéDéveloppeursArtistesÀ propos de Google
En achetant cet article, vous effectuez une transaction avec Google Payments, et vous acceptez les Conditions d'utilisation et l'Avis de confidentialité correspondants.