Les Bijoux indiscrets

Primento
2

Extrait de la notice préliminaire : "C'est une incartade de jeune homme, la suite d'un pari, le désir de démontrer à une maîtresse exigeante qu'il n'y avait rien de plus facile que de faire du Crébillon fils, mais qu'on pouvait, même en suivant ce modèle dangereux, mettre autre chose, dans un roman léger, que des allusions et des scènes libres. Diderot a gagné son pari."
Read more

Reviews

4.5
2 total
Loading...

Additional Information

Publisher
Primento
Read more
Published on
Jan 26, 2015
Read more
Pages
248
Read more
ISBN
9782335001426
Read more
Language
French
Read more
Genres
Fiction / Classics
Fiction / Erotica / General
Fiction / General
Fiction / Literary
Literary Collections / European / French
Philosophy / History & Surveys / Modern
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Denis Diderot
Diderot dans sa maîtrise de l’art du dialogue nous pousse à la réflexion philosophique

Jacques le fataliste et son maître est un roman satirique sous la forme d’un dialogue réjouissant entre Jacques, valet de son état, et son maître. En marge, Diderot intervient directement dans le récit, médite sur ses protagonistes, s’adresse au lecteur qu’il invite à réfléchir sur un sujet central : pouvons-nous agir librement ou tout est-il écrit d’avance ? Au cours d’un voyage sans réelle destination, Jacques fait le récit de sa vie et de ses amours, interrompu sans cesse par les réflexions de son maître et ses propres digressions. Le périple riche de rencontres et d’aventures extraordinaires donne le prétexte à de nouvelles histoires, et maints débats moraux et philosophiques.

Cet enchevêtrement fait de chaque page une surprise et permet de brosser habilement le portrait de Jacques. Bon garçon, ingénieux et doté d’un franc-parler, il philosophe naïvement et livre des opinions bien arrêtées sur la vie et les évènements de ce monde, ce qui permet au philosophe de le contredire, de faire part de ses opinions et de ses doutes. Sous le couvert d’un roman picaresque échevelé, Diderot nous livre un essai philosophique qui compte parmi les œuvres majeures de la littérature française. La vivacité et la liberté de langage, le caractère cocasse de la plupart des situations lui permettent d’aborder avec profondeur et sans ennui de nombreux sujets. L’ensemble témoigne du caractère généreux, parfois paradoxal et toujours génial du philosophe.

Un texte riche et instructif !

EXTRAIT

Comment s’étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s’appelaient-ils ? Que vous importe ? D’où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l’on sait où l’on va ? Que disaient-ils ? Le maître ne disait rien ; et Jacques disait que son capitaine disait que tout ce qui nous arrive de bien et de mal ici-bas était écrit là-haut.

LE MAÎTRE. — C’est un grand mot que cela.

JACQUES. — Mon capitaine ajoutait que chaque balle qui partait d’un fusil avait son billet.

LE MAÎTRE. — Et il avait raison... »

Après une courte pause, Jacques s’écria : « Que le diable emporte le cabaretier et son cabaret !

LE MAÎTRE. — Pourquoi donner au diable son prochain ? Cela n’est pas chrétien.
©2017 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.