Le livre du peuple: Volume 1

Reviews

Loading...

Additional Information

Publisher
Hauman, Cattoir
Read more
Published on
Dec 31, 1838
Read more
Pages
144
Read more
Read more
Best For
Read more
Language
French
Read more
Genres
Christian socialism
Liberty
Political Science / Political Freedom & Security / General
Political Science / Political Ideologies / Communism & Socialism
Social Science / Sociology of Religion
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Paul C. Bruno
L’auteur a beaucoup cherché ce Dieu d’amour censé être présent dans les textes et les enseignements de l’Église catholique, mais en vain...Il nous présente cette religion comme une pure invention humaine,basée sur des mythes et légendes antérieures à la venue de Jésus, et qui s’établit sur des rites, paroles et dogmes conçus plusieurs siècles après son passage sur Terre. Les quatre fameux évangiles canoniques sont truffés de contradictions et de falsifications du message initial, sans compter les incohérences historiques et les ajouts littéraires plusieurs siècles après l’écriture originale, tels le mystère de la Trinité, la mariologie et bien d’autres.

Si on reconnaît l’arbre à ses fruits, cette religion nous a donné pendant les vingt derniers siècles des guerres interminables, des inquisitions, des meurtres, des croisades, des crimes de tous genres contre l’humanité, même récemment ! Faut-il être fou, téméraire ou tout simplement lucide pour oser dénoncer 2000 ans de mensonges, de tricheries, de duperies et pour demander que soient effacées les traces de son propre baptême au registre de l’Église ? L’année 2005 a donné un nouveau chef à la religion catholique. La foi chrétienne va-t-elle grandir ? Les brebis disséminées reviendront-elles au bercail? Regardez comment l’Église respecte l’être humain, comment elle traite la femme, comment elle évite d’admettre les torts causés aux victimes d’abus sexuels de ses propres messagers! Elle refusera encore longtemps la réalité de l’homosexualité, la nécessité du mariage des prêtres et l’utilisation du condom. Finis la foi aveugle et les comportements dictés! Finie l’adhésion à cette Église qui s’arroge le contrôle de la conscience, le contrôle de la vie, et même le contrôle de l’éternité… Hors de l’Église, le salut est-il possible ? Pourquoi pas ! 

Montasser AlDe'emeh
Le témoignage exclusif d’un Belge parti en Syrie

Qu’y a-t-il dans la tête des jeunes djihadistes qui quittent la France, la Belgique, les Pays-Bas ou l’Angleterre ? Qu’y a-t-il dans la tête d’un jeune né ici, éduqué ici, qui part combattre dans un pays dont il ignorait l’existence il y a cinq ans ?
Cette question nous hante tous. Alors que bon nombre d’experts ou de journalistes livrent leurs commentaires, loin du théâtre des combats, l’auteur, un jeune chercheur belgo-palestinien, a décidé, pour ses recherches, de s’infiltrer en Syrie et de rejoindre un groupe de jeunes djihadistes européens.
Il a vécu, dormi, mangé, passé les frontières avec eux. En partageant leur quotidien, il a tenté de comprendre leurs motivations.
Et ses conclusions sont étonnantes, loin des poncifs de certains.
Aujourd’hui, Montasser AlDe’emeh a fondé un centre de « dé-radicalisation », comme aiment l’appeler les autorités, un centre de « la connaissance », comme il aime, lui, le nommer.
Au-delà de son histoire incroyable, il livre ici l’analyse, probablement la plus fine et la plus pertinente à ce jour, d’un phénomène qui tétanise l’Occident.

Une enquête sociologique d'un spécialiste du djihad pour comprendre les motivations de certaines convictions et radicalisations religieuses

A PROPOS DE L'AUTEUR

Montasser AlDe’emeh est belgo-palestinien. Il a 26 ans et est chercheur universitaire. Islamologue, spécialiste du djihad armé, il intervient comme expert dans de nombreux colloques, ainsi qu’auprès de médias européens et internationaux dont Der Spiegel. Il est le fondateur et le directeur du centre « La Voie vers...»

EXTRAIT

Je reviens de Syrie, des environs d'Alep plus précisément où j'ai vécu pendant deux semaines avec de jeunes djihadistes, notamment des Belges et des Néerlandais partis rejoindre, se battre et mourir dans les rangs de Jabhat al-Nosra (ce groupe, qui a fait allégeance à Al-Qaïda et qui a été créé en 2012 pendant l'insurrection syrienne). Principalement actif en Syrie, mais aussi au Liban, il est considéré comme un groupe terroriste.
Je rejoins la salle de bain. Je me déshabille. Sous la douche, j'ouvre le robinet et je décide de me raser. Sans miroir.
La longueur de ma barbe, qui m'arrive presque jusqu'à la poitrine, témoigne de ces longs mois pendant lesquels je me suis plongé dans mon travail de recherche. Nous sommes à la fin juillet. Je me suis laissé pousser la barbe depuis février, soit le moment où j'ai commencé à me plonger dans mon sujet.
Mais je suis confronté à un problème : elle est si longue et si drue qu'une lame ne pourra pas la couper. Comme si cette expérience refusait de me quitter.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.