Le Secret de Pie XII: Le Réseau secret du Vatican pour sauver les juifs de Rome

Sold by L'artilleur
Free sample

"« Le pape d’Hitler », « le pape qui avait gardé le silence », « le pape qui haïssait les Juifs » ; dès le début des années 1960, depuis Moscou d’abord puis avec la pièce allemande de Rolf Hochhuth « Le Vicaire », Pie XII fut accusé par une partie de l’opinion publique et médiatique mondiale de ne pas avoir combattu le nazisme et d’avoir fermé les yeux sur la persécution des juifs. Historien de l’espionnage, Gordon Thomas a non seulement travaillé à partir des archives du Vatican mais il a aussi retrouvé un grand nombre de témoignages, oraux ou écrits, livrés par des prêtres, des rabbins, des militaires, des religieuses ou des diplomates. Ces récits ont tous en commun de révéler l’existence d’un réseau structuré, destiné au sauvetage des juifs via les nonciatures, les hôpitaux religieux et les couvents, et placé sous la direction ultime du pape Pie XII lui-même. Toutes les méthodes, jusqu’aux plus audacieuses, furent utilisées : hébergements cachés, naturalisations diplomatiques, exfiltrations, fausses hospitalisations. Gordon Thomas détaille ainsi comment plusieurs milliers de juifs purent être sauvés grâce aux décisions courageuses de Pie XII. On comprend mieux la déclaration solennelle de Golda Meir, Premier ministre d’Israël, à la tribune de l’ONU en 1958 : « Quand le terrible calvaire vint sur notre peuple, au temps de la terreur nazie, les mots du pape Pie XII s’élevèrent pour les victimes. » Une part méconnue de la personnalité de Pie XII s’éclaire à travers cette enquête, qui permet incontestablement de réévaluer nos jugements sur l’action et l’héritage de ce pontife plongé dans l’un des plus grands drames de l’humanité. Gordon Thomas est l'auteur de plus de quarante ouvrages traduits dans le monde entier, dont le best-seller Histoire secrète du Mossad. Il est également journaliste d'investigation pour la BBC ".
Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
L'artilleur
Read more
Published on
Oct 22, 2014
Read more
Pages
416
Read more
ISBN
9782810006335
Read more
Features
Read more
Language
French
Read more
Genres
Religion / Christianity / Catholic
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Ce second recueil de sermons inédits de M. Zundel fait suite au premier, paru en 1987 sous le titre : Ta parole comme une source. Il en a l'originalité et les qualités, présentées déjà en ces termes dans l'Introduction de ce premier ouvrage.

"Les homélies de l'abbé Zundel, comme les autres prédications - conférences, récollections, retraites - n'étaient pas destinées à la publication. Elles ont toutes été improvisées, telle une méditation publique, et données sans notes, sauf dans le cas de longues citations. Publier lui semblait figer dans le passé une pensée qui se voulait avant tout prospective et en créativité continue. Il était avant tout soucieux de relation personnelle et donc homme de parole, jusque dans les silences". Le but de cet ouvrage en quelque sorte a posteriori, comme le sont les nombreux textes du même auteur publiés en livres, est de recréer, par la lecture cette fois, les conditions de cette relation privilégiée avec un homme de Dieu étonnamment moderne; homme de Dieu qui sut être aussi, et combien, par la qualité de sa présence chrétienne au monde contemporain, l'homme des hommes.

On sait que Paul VI admirait grandement M. Zundel, qu'il invita en 1972 à prêcher la retraite annuelle au Vatican. De celle-ci, il convient de connaître les premiers mots, qui résument admirablement l'esprit sacerdotal et la démarche spirituelle de l'auteur: "Très aimé et Très Saint Père, le 17 février 1967, Votre Sainteté daignait me faire écrire pour m'inciter à étudier la problématique de notre temps et, éventuellement à écrire à ce sujet. Il m'était facile d'obéir puisque, toute ma vie, j'ai cherché à être à l'écoute de mon temps. Mais il faut avouer qu'à l'époque où je reçus la lettre de la Secrétairerie d'État, les choses avaient bien changé. Je veux dire que cette problématique s'était terriblement compliquée, et elle est devenue encore plus difficile aujourd'hui. C'est une raison de plus de l'affronter puisque ce sont les hommes de notre temps qu'il s'agit d'évangéliser. Il faut donc les connaître et il faut essayer de voir par où il est possible de les atteindre".

The “extraordinary” true story of the St. Louis, a German ship that, in 1939, carried Jews away from Hamburg—and into an unimaginable ordeal (The New York Times).

On May 13, 1939, the luxury liner St. Louis sailed from Hamburg, one of the last ships to leave Nazi Germany before World War II erupted. Aboard were 937 Jews—some had already been in concentration camps—who believed they had bought visas to enter Cuba. The voyage of the damned had begun.

Before the St. Louis was halfway across the Atlantic, a power struggle ensued between the corrupt Cuban immigration minister who issued the visas and his superior, President Bru. The outcome: The refugees would not be allowed to land in Cuba.

In America, the Brown Shirts were holding Nazi rallies in Madison Square Garden; anti-Semitic Father Coughlin had an audience of fifteen million. Back in Germany, plans were being laid to implement the final solution. And aboard the St. Louis, 937 refugees awaited the decision that would determine their fate.

Gordon Thomas and Max Morgan Witts have re-created history in this meticulous reconstruction of the voyage of the St. Louis. Every word of their account is true: the German High Command’s ulterior motive in granting permission for the “mission of mercy;” the confrontations between the refugees and the German crewmen; the suicide attempts among the passengers; and the attitudes of those who might have averted the catastrophe, but didn’t.

In reviewing the work, the New York Times was unequivocal: “An extraordinary human document and a suspense story that is hard to put down. But it is more than that. It is a modern allegory, in which the SS St. Louis becomes a symbol of the SS Planet Earth. In this larger sense the book serves a greater purpose than mere drama.”
During the Great Depression, before the advent of gang wars or dope, work was not easy to find, if not impossible. It was a catastrophic period where people in this great country of ours were drawn together because they were all in the same boat. Neighbor helped neighbor. It was not be unusual for a neighbor to borrow a cup of sugar, if they had it, from the lady across the street. Nor would it be unusual for a family member to walk two miles out of his way to save three cents. It is in this atmosphere that our story takes place. The scene is Indianapolis, Indiana, and at times Danville, Illinois, but it could be any other part of the United States. Jack and Jim are two young, newly teenage boys in their formative years who are not fully aware of the calamitous period they are living in. The boys find themselves immersed in a tangle of exciting and sometimes frightening adventures. They think of ways they can earn money to help themselves and their parents. It seems almost natural. Therein lies the beauty of their story. Each chapter is based upon the real episode with a small amount of fiction added. The enduring friendships and the things of value in life emerge as the boys challenge the unknown. Young people search for the experiences like these because of the excitement. Lessons can be learned. The story illustrated how the freedom to make unregimented decisions within reason during childhood can help to develop integrity and mature young minds. Some of the stunts are somewhat dangerous and probably should not be attempted.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.