Juste un weekend: Une nouvelle érotique

Ska Éditions

Un embrasement des sens, le temps d’un weekend, méritant d’être couché par écrit...

POUR PUBLIC AVERTI. « J’ai presque pas dormi. Karl était calé dans mon dos, sa main entre mes seins. Je sentais son souffle chaud dans ma nuque, sa respiration régulière. Nous deux nus, notre première nuit, son corps chaud, ses cuisses collées à mes fesses, son ventre contre mon dos. Une sensation de douceur... »
— C’est l’un de mes souvenirs les plus précieux, qu’elle me lance.
Je l’écoute. Je note quelques mots. Elle me décrit la scène avec ces mots, beaucoup d’embarras...

On imagine Bouquin prenant des notes pour restituer cette histoire avec son style punchy qui fait merveille. Un bien belle idée de cadeau à faire à son amant pour fixer en mémoire le bonheur érotique vécu juste un weekend...

Laissez-vous emporter par le récit érotique d'un adultère !

EXTRAIT

Je pense être le seul à proposer ce genre de service sur le marché.
Karl et Cynthia m’ont recruté pour raconter leur histoire.
Je les écoute l’un après l’autre. Ils m’ont commandé un texte, une nouvelle qui tiendra en quelques pages. Chaude, érotique. Classique pour le moment.
À moi de trouver les mots pour traduire leurs émotions.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Du polar, un peu de radio, un peu de vidéo, un peu de scenario de BD... Un berrichon devenu tourangeau qui raconte des histoires souvent très courtes. Auto-éduqué à grands coups de néo-polar, de "hard boiled", Jérémy Bouquin trouve donc naturel de se consacrer à la description subjective de cette vie de tous les jours qui tourne en vrille.
Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
Ska Éditions
Read more
Published on
Oct 10, 2016
Read more
Pages
18
Read more
ISBN
9791023405446
Read more
Language
French
Read more
Genres
Fiction / Erotica / General
Fiction / Holidays
Fiction / Literary
Fiction / Romance / Erotica
Fiction / Romance / General
Fiction / Short Stories (single author)
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Les chemins des plaisirs clandestins sont pavés de surprises, bonnes ou... mauvaises

Je suis abonné au « 333 club » depuis deux ans. J’ai juste rempli un bulletin d’inscription, un soir. La cotisation est de mille euros par an. J’ai craqué un vendredi soir, c’était l’hiver. Je me souviens encore, il neigeait.
Je venais d’en parler à un collègue. Un ami.
Je me suis inscrit sur un site internet.
J’ai donné un pseudonyme : Tristan. Je suis hétéro.
Mes goûts ? Étonnement, je ne suis jamais posé la question...
Jeune... mature, petits, gros seins, grande, moyenne, noire, arabe.... Je ne sais pas vraiment. Je coche un peu au pif.
Attentes particulières ?
Sodomie, fétichisme, exhibition.... Je reste assez traditionnel, peur de l’inconnu.
J’ai tout de même hésité. Si je n’étais pas à la hauteur.
Suivant.

Un roman bien ficelé et très évocateur des fantasmes d’un couple occidental en quête de nouveautés

EXTRAIT

« 3h33-AM : Je vous lécherai lentement de la base du gland jusqu'à votre urètre. Je tournerai le bout de votre verge sept fois dans ma bouche ».
Je glisse lentement le texte sur mon smartphone. Je relis encore. Simple, court, très efficace. J'enregistre le texto. Je suis allongé dans notre lit et je viens enfin de recevoir ce fameux message :
C'est donc aujourd'hui.
Près de moi Évelyne s'éveille doucement. Elle a dû entendre le téléphone vibrer, la lumière de l'écran doit l'empêcher de dormir. J’éteins. Je pose l’appareil sur la table de chevet.
Je lis l'heure. Le réveil matin indique 6H57.
— C'était qui ?
Évelyne s'étire. Elle se tord dans la couette tiède et moite. Son pied frôle ma cheville. Elle ouvre un œil, attend une réponse.
— Le boulot. Je soupire.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Du polar, un peu de radio, un peu de vidéo, un peu de scenario de BD... Un berrichon devenu tourangeau qui raconte des histoires souvent très courtes. Auto-éduqué à grands coups de néo-polar, de "hard boiled", Jérémy Bouquin trouve donc naturel de se consacrer à la description subjective de cette vie de tous les jours qui tourne en vrille. Ont déjà été publié Printemps de barges (pavillon noir) et Règlements de contes (pavillon noir).
Etre serviable peut avoir certains avantages lorsqu’on vous remercie en payant de sa personne...

POUR PUBLIC AVERTI. Je remontai sa jupe pour avoir une belle vue sur ses fesses magnifiques. Elle prenait son pied autant que moi, et nous n’avions besoin d’échanger ni regards ni paroles. Mes coups amples et profonds lui suffisaient, alors je continuai comme ça, en lui caressant, claquant, malaxant le cul, les mains pleines de sueur et d’odeurs brutes.
Jusque-là, il ne s’agissait que d’un plan baise tout ce qu’il y a de plus classique, mais tout dérapa quand je me mis en tête de lui enfoncer un doigt dans la rondelle.

Jon Blackfox a le chic de prendre une tranche de vie ordinaire pour l’assaisonner avec les épices du sexe. D’où il ressort que la serviabilité aura sa récompense, ô combien voluptueuse, quand la maturité se trouve être débarrassée des chichis. On s’active à fond, on épuise les désirs réciproques : carton plein !

EXTRAIT

Lors de nos petites discussions secrètes, elle m’apparaissait comme autre chose que la copine de mon frère. J’aurais donné cher pour savoir si la réciproque était vraie. Personne ne pouvait soupçonner cette tension sexuelle sous-jacente, un malaise qui se limitait à quelques regards troublés, et à un fantasme plutôt incommodant au moment de me lancer sur la route, à la recherche de mon ex-belle-sœur, dans un rôle incommode de livreur.
Le colis dans les mains, je me souvins d’une scène qui avait eu lieu un an auparavant, quasi jour pour jour. Elle était venue chez mes parents, à l’improviste, à la recherche d’un ustensile de cuisine. J’avais presque été gêné par la manière dont ses yeux s’étaient posés sur moi.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Ex-trader et authentique rentier, auteur porno réputé pervers, Jon Blackfox a trouvé refuge en pleine nature à la suite d’un burnout carabiné. Il écrit de la fiction sur le sexe depuis son bunker entre deux sorties à la lueur de la lune.
Fiona, la petite lapine de Diego, se plie à toutes les découvertes aptes à satisfaire son corps ardent...

POUR PUBLIC AVERTI. La soirée fut chaude, la nuit ultra-courte, tant leurs jeux les accaparèrent. En apothéose, Timide avait été allongé nu sur le canapé. Diego lui avait recouvert le ventre d’un masque de Pinocchio – dont il avait au préalable découpé le nez – de manière à ce que le zob de Timide ressortît par l’orifice. Ainsi un hybride bicéphale se trouvait-il à la merci de Fiona qui prit place sur lui, sexe à sexe, face à face pour se livrer au jeu de la vérité.
— Et maintenant, petit bonhomme, tu vas mentir comme un arracheur de dents...
Diego s’employa lui aussi à faire mentir la petite marionnette dont le nez enflait, enflait sous les caresses d’une Fiona totalement déboussolée, ne sachant plus qui, de Timide, de Pinocchio ou de Diego, l’excitait le plus.

Fiona, teen au milieu des toons, est une élève appliquée dont les progrès satisfont son maître. Cette fantaisie littéraire possède tous les ingrédients qui mettront en appétit les amateurs de textes forts en sensation...

EXTRAIT

Tout avait débuté à merveille. La veille, Fiona s’était présentée à la garçonnière à l’heure dite, vêtue d’une longue jupe jaune et d’un corsage bleu largement échancré, au col remontant et pourvu de manches gigot. Un ruban rouge ceignait sa chevelure teinte de noir pour l’occasion. Lorsqu’il ouvrit la porte, Diego prit le temps de l’admirer, puis la salua d’une courbette. Dans le mouvement, sa cape prit son envol dans une volute majestueuse, comme pour inviter la belle à franchir le seuil.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Tombé tout petit dans la marmite de l’imaginaire, Patrick Bent a publié son premier roman en 2000. Marin, physicien tendance pataphysique, inlassable voyageur, il s’est établi en Bretagne après de longues années consacrées aux lasers. Avec une dizaine de romans au compteur (noirs et polars), il aborde aujourd’hui de nouveaux rivages.
Le voyage luxurieux de Théophile en Italie raconté à une admiratrice...

POUR PUBLIC AVERTI. Oh ! qu’une main s’introduisant par l’interstice de ma culotte effondrée, et s’arrondissant autour de ce bâton de chair, comme un con idéal, m’eut été agréable, dans cette dure situation ! Comme une langue, m’argentant d’une salive luxurieuse ce filet de prépuce, qui est le clitoris de l’homme, m’eût fait lancer, au plafond de la voiture, un jet de purée spermatique !

Le voyage en Italie à cette époque constitue la destination initiatique d’où il est rapporté quantité d’histoires dont le sel assaisonne les rêves des puceaux et des jeunes bringueurs trop à l’étroit dans ce Paris noir, ennuyeux pour tout dire. Destination presque obligée, comme la direction de l’Orient, car il y a là-bas, dans ces contrées, dit-on, tous les spécimens que l’imagination érotique peut proposer aux robustes de la culotte et surtout aux bracquemarts héroïques. (Extrait de la préface d’André Lacaille)

Une novella érotique signée par un grand nom de la littérature française !

EXTRAIT

Oh ! que volontiers, céleste cul, qui m’apparus entre quatre chandelles, j’aurais déployé, en ta faveur, une des quatorze redingotes, objet de l’inquiétude de Louis qui les change de place à chaque instant !
La nuit suivante, Dom jacquemart de Bandeliroide, préoccupé de ce cul blanc voltigeant sur le bleu du ciel, me fit rêver que j’étais Brindeau, du Théâtre français, et, qu’avec l’habileté au bilboquet qui caractérise ce pédéraste grassouillard, je recevais, sur une pine en buis, la petite danseuse, attachée, par la ceinture, à une ficelle.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Théophile Gautier (1811-1872) est un poète, romancier et critique d'art français.
Un sexe masculin décrit ses exploits, dialogue avec son « maître » et tous les orifices qu’il investit avec délices.

POUR UN PUBLIC AVERTI. Entré dans ce premier ventre de femme, je n’aspirai qu’à y retourner.
Je n’eus pas à me plaindre de ce début. La belle Mariette, satisfaite de mon service, ne perdit aucune occasion de me témoigner tout son contentement.
Dès que le plus petit isolement se produisait autour de nous, elle fourrait la main dans la culotte de Julien, me prenait dans ses doigts, me sortait hors de ma cachette, et me caressait, en disant :
— Comment va mon gentil mignon ? Sera-t-il bien dur cette nuit ? Il ne se fatiguera pas de sa Mariette ! Veux-il que je l’embrasse bien tendrement ?

Alphonse Momas au sommet de son art licencieux. Parmi tous les artifices des confessions amoureuses, voici celles d’un « colosse », d’un pilier de dix-huit centimètres.

La licence du siècle dernier dans toute son élégante gouaille.

EXTRAIT

Dès ma première enfance, j’eus des frétillements pour toutes les petites filles qui passèrent à côté de mon maître.
Je dois dire qu’il ne perdit aucune occasion de montrer que j’étais son plus cher bijou. Il écouta religieusement tous mes précoces désirs.
Bien des fois, caché derrière une haie, ou même dans une cave, voire dans un grenier, il m’exhiba en présence de jeunes culs qui ne demandaient pas mieux que de se laisser frotter du bout de mon panache.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Alphonse Momas est un auteur français prolifique d’œuvres érotiques (1846-1933) qui utilisa de nombreux pseudonymes : Caïn d’Abel, V. d’Andorre, Madame B***, Erosmane, L’Érotin, Fuckwell, Le Nismois, Léna de Mauregard, Georges de Lesbos, Camille Mireille, Mercadette, Pan-Pan, La Baronne de Saint-Amand, Tap-Tap, Trix, Un journaliste du dernier siècle et Zéphyr.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.