« Pierre Ceresole »: « Le dernier saint vaudois ? »

Editions A-Eurysthée
Free sample

 Fils de notable, d'homme politique, issu de la meilleure bourgeoisie helvétique, Pierre Ceresole rompt avec son milieu pour parcourir le monde et trouver des réponses à ses angoisses philosophiques. Il renonce à un poste convoité d'enseignant au Polytechnicum de Zurich, refuse l'héritage paternel et gagne sa vie, hors de son monde, même en travaillant manuellement. Déçu par la tiédeur et le conformisme qu'il rencontre, Ceresole s'éloigne des Églises chrétiennes constituées. Confronté aux horreurs absurdes de la Première Guerre mondiale, il se dresse contre la machinerie impitoyable du militarisme, et de la conscription qui l'alimente. Il en payera le prix. Loin de s'en tenir à un acte de protestation, il fonde le Service civil volontaire international comme réponse au service militaire généralisé.

Pierre Ceresole, présente bon nombre des caractéristiques de ce que les chrétiens nomment « un saint »: recherche de pureté et de vérité, éloignement du monde, sursaut moral historiquement pertinent, action spirituelle constructive, persécutions subies et mort.

Ce livre n'est pas un recueil de lettres, ce n'est pas non plus une biographie, ce n'est pas une hagiographie.

Jean Corminboeuf a analysé le lent cheminement spirituel de Pierre Ceresole. Point par point, il montre son étonnante élévation. 

Read more
Collapse

About the author

Jean Corminboeuf  

1931-2016

Militant actif du Service Civil International ; disciple de Joseph Lanza del Vasto et de Mohandas Karamchand Ghandi.  Latiniste et helléniste.

Auteur de Pierre Ceresole (1879-1945) par lui-même, ou nul n'est prophète en son pays (Luc 4, 24), publié sous le titre Pierre Ceresole Le dernier saint vaudois ? 


Alain Clavien

Professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Fribourg, Suisse


Bernard Antoine Rouffaer

Editeur et homme politique suisse

Read more
Collapse
Loading...

Additional Information

Publisher
Editions A-Eurysthée
Read more
Collapse
Published on
Mar 1, 2017
Read more
Collapse
Pages
208
Read more
Collapse
ISBN
9782970104940
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Best For
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Genres
History / General
History / Modern / 19th Century
History / Modern / 20th Century
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Collapse
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
 Le département de l'Allier de 1945 à l'an 2000, un demi-siècle d'histoire ! Un département au singulier destin. Acquis au Front populaire en 1936, envahi en 1940, partagé en deux par la ligne de démarcation, il doit, pendant quatre ans, héberger le régime de l'État français. Après la Libération, le C.D.L. de l'Allier tente une expérience de contrôle ouvrier à travers les comités de gestion et d'épuration. Après 1945, le retour à la normalité s'accompagne de profondes transformations économiques, avec les mutations du monde rural, les bouleversements du monde industriel, les aléas du thermalisme, et au fil des années, une population qui régresse et qui vieillit. L'opinion, d'abord résolument à gauche, se démarque ensuite des institutions et des pratiques de la Ve République, avant de connaître les alternances politiqes, à travers l'évolution du Conseil général et les multiples scrutins électoraux. Voyages présidentiels et manifestations publiques montrent une opinion volontiers revendicatrice. Mais le tableau de l'économie et de l'évolution de l'opinion seriat incomplet sans les acteurs humains. D'où une troisième partie consacrée aux portraits de personnalités du monde économique, du monde politique, du monde des lettres et des arts, qui ont su donner vie et relief à une période de l'histoire où le tragique des années précédentes a laissé la place à une période plus pacifique, mais non moins exempte de drames et de difficultés.
Allemagne, années 1930 : les nazis préparent leur accession au pouvoir. Dans la perspective des futures lois raciales de Nuremberg, ils s’intéressent tout particulièrement aux politiques ségrégationnistes mises en place aux États-Unis.
Ironie de l’histoire, les nazis estimeront que la politique américaine va trop loin, notamment avec la loi « une seule goutte suffit » (ou « One-Drop Rule ») qui leur permet de classer les Africains-américains en citoyens de seconde classe. Les lois raciales nazies ont-elles été inspirées par ce « modèle américain » ?
L’auteur, James Whitman, répond par l’affirmative, ayant mené une enquête détaillée sur l’impact américain lors de la mise en place des principales lois de Nuremberg, pièces maîtresses de la ségrégation antijuive du régime nazi. S’opposant à l’idée généralement défendue par les historiens que la politique de répression américaine n’aurait aucun lien significatif avec les lois raciales allemandes, l’auteur démontre dans cet essai que les nazis ont, au contraire, montré un grand intérêt, réel et soutenu, que ce modèle leur a servi de base dans l’élaboration de leur propre système de ségrégation.
Cet essai nous fait comprendre, au-delà de l’histoire du Troisième Reich, l’influence de l’Amérique sur les pratiques racistes dans le monde.


« Le livre de James Whitman est une belle leçon d’histoire », Johann Chapoutot, Professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne

« Dans sa nouvelle histoire saisissante, Whitman retrace l’influence substantielle des lois raciales américaines sur le Troisième Reich », Jeff Guo, Washington Post
Découvrez enfin tout ce qu’il faut savoir sur John Fitzgerald Kennedy en moins d’une heure !

Lorsque, le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy, en visite à Dallas, est abattu, c’est toute une vision de l’Amérique qui sombre avec lui : celle d’un pays jeune et dynamique où tout devient possible, de la conquête de l’espace au début de la lutte contre une ségrégation qui gangrène le pays depuis trop longtemps déjà. Pour son successeur, Lyndon B. Johnson, le défi sera de taille, à la mesure des projets entamés par un homme qui n’aura pas eu le temps de les mener à bien.

Ce livre vous permettra d’en savoir plus sur :
• La vie du président
• Le contexte politique et social de l’époque
• Les temps forts de son action politique
• Les répercussions de son mandat

Le mot de l’éditeur :
« Dans ce numéro de la collection « 50MINUTES | Grands Présidents », Quentin Convard nous présente la vie tragique de l’un des présidents des États-Unis les plus adulés. Si son charme et son aisance rhétorique ont tôt fait de séduire les Américains, il n’en reste pas moins un redoutable homme politique qui fait de la politique extérieure son domaine de prédilection. Mais qui était réellement l’homme ? »
Stéphanie Dagrain

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Grands Présidents
La série « Grands Présidents » de la collection « 50MINUTES » présente plus de cinquante hommes politiques qui ont marqué l’histoire. Chaque livre a été pensé pour les lecteurs curieux qui veulent faire le tour d’un sujet précis, tout en allant à l’essentiel, et ce en moins d’une heure. Nos auteurs combinent les faits historiques, les analyses et les nouvelles perspectives pour rendre accessibles des siècles d’histoire.
©2019 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.