L'Europe sortie de l'Histoire ?

Fayard
3

On peut prédire, sans risque de se tromper, que la commémoration, en 2014, du déclenchement de la Première Guerre mondiale sera instrumentée à des fins politiques. Au nom du « Plus jamais ça ! », il s’agira, pour nos classes dirigeantes, de justifier la mise en congé de la démocratie en Europe au prétexte, cent fois ressassé, de sauver celle-ci de ses démons.
Même si comparaison n’est pas raison, il m’a paru éclairant, pour comprendre comment l’Europe a été progressivement sortie de l’Histoire, de rapprocher les deux mondialisations, la première, avant 1914, sous égide britannique, et la seconde, depuis 1945, sous égide américaine, chacune posant la question de l’hégémonie sans laquelle on ne peut comprendre ni l’éclatement de la Première Guerre mondiale ni l’actuel basculement du monde de l’Amérique vers l’Asie. La brutale accélération du déclin de l’Europe ne tient pas seulement aux deux conflits mondiaux qu’a précipités un pangermanisme aveugle aux véritables intérêts de l’Allemagne. Elle résulte surtout de la diabolisation de ces nations nécessaire à des institutions européennes débilitantes qui ont permis leur progressive mise en tutelle par de nouveaux « hegemon » .
Afin de ne pas être marginalisée dans la nouvelle bipolarité du monde qui s’esquisse entre la Chine et l’Amérique, l’Europe a besoin de retrouver confiance dans ses nations pour renouer avec la démocratie et redevenir ainsi actrice de son destin. Rien n’est plus actuel que le projet gaullien d’une « Europe européenne » au service du dialogue des cultures et de la paix, une Europe compatible avec la République, où la France et l’Allemagne pourront œuvrer de concert à construire l’avenir d’un ensemble allant de la Méditerranée à la Russie. Dans une « réconciliation » enfin purgée de ses ambigüités et de ses non-dits : celle de deux grands peuples capables de poursuivre ensemble leur Histoire.

J.-P. C.

Lire la suite
Réduire

À propos de l'auteur

Ancien élève de l'ENA, homme politique, Jean-Pierre Chevènement a successivement été ministre d’État, ministre de la Recherche et de la Technologie, ministre de l’Éducation nationale et ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand. Il fonde, le 30 août 1992, le Mouvement des Citoyens. De 1997 à 2000, il est ministre de l’Intérieur du gouvernement de la gauche plurielle. Il est aujourd’hui président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen, et président de la Fondation Res Publica. Par ailleurs, de 1973 à 2002, Jean-Pierre Chevènement est député de Belfort ; il en est le maire de 1983 à 2007 ; il est président de la Communauté d’agglomération de Belfort depuis 2000. Sénateur du Territoire de Belfort, il est aussi vice-président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.
Jean-Pierre Chevènement est également l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, notamment L’Enarchie ou les mandarins de la société bourgeoise, sous le pseudonyme de J.Mandrin (La Table Ronde, 1967), Une certaine idée de la République m’amène à ... (Albin Michel, 1992), Le vert et le noir : intégrisme, pétrole, dollar (Grasset, 1995), France-Allemagne, parlons franc (Plon, 1996), La République contre les bien-pensants (Plon, 1999), La République prend le maquis, en collaboration avec Robert Colonna d’Istria (Mille et une nuits, 2001), Le Courage de décider (Robert Laffont, 2002), Défis républicains (Fayard, 2004), Pour l’Europe, votez non ! (Fayard, 2005), La Faute de M. Monnet (Fayard, 2006), La France est-elle finie ? (Fayard, 2011), Sortir la France de l'impasse (Fayard, 2011).



Lire la suite
Réduire
4,3
3 au total
Chargement...

Informations supplémentaires

Éditeur
Fayard
Lire la suite
Réduire
Date de publication
16 oct. 2013
Lire la suite
Réduire
Pages
342
Lire la suite
Réduire
ISBN
9782213680392
Lire la suite
Réduire
Lire la suite
Réduire
Lire la suite
Réduire
Langage
français
Lire la suite
Réduire
Genre
Sciences politiques / Général
Sciences sociales / Essais
Lire la suite
Réduire
Protection du contenu
Ce contenu est protégé par DRM.
Lire la suite
Réduire
Lecture à voix haute
Disponible sur les appareils Android
Lire la suite
Réduire

Informations sur la lecture

Smartphones et tablettes

Installez l'application Google Play Livres pour Android et iPad ou iPhone. Elle se synchronise automatiquement avec votre compte et vous permet de lire des livres en ligne ou hors connexion, où que vous soyez.

Ordinateurs portables et de bureau

Vous pouvez utiliser le navigateur Web de votre ordinateur pour lire des livres achetés sur Google Play.

Liseuses et autres appareils

Pour pouvoir lire des ouvrages sur des appareils utilisant la technologie e-Ink, tels que le Sony eReader ou le Nook de Barnes & Noble, vous devez télécharger un fichier et le transférer sur l'appareil en question. Veuillez suivre les instructions détaillées du Centre d'aide pour transférer les fichiers sur les lecteurs d'e-books compatibles.
©2019 GoogleConditions d'utilisationConfidentialitéDéveloppeursArtistesÀ propos de Google|Lieu : États-UnisLangue : Français
En achetant cet article, vous effectuez une transaction avec Google Payments, et vous acceptez les Conditions d'utilisation et l'Avis de confidentialité correspondants.