Fables de J. La Fontaine

F. Didot frères
27
2.9
27 total
Loading...

Additional Information

Publisher
F. Didot frères
Read more
Published on
Dec 31, 1853
Read more
Pages
514
Read more
Read more
Best For
Read more
Language
French
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Âge : 7-10 ans Niveau de lecture : CE2

Redécouvrez les plus célèbres fables de La Fontaine dans une collection unique accompagnée d'illustrations colorées qui raviront petits et grands.

Un classique de la littérature française à lire le soir avant d'aller dormir

Dans cet ouvrage :

• Le Corbeau et le Renard
• La Cigale et la Fourmi
• Le Lièvre et la Tortue
• La Poule aux oeufs d'Or
• La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf
• Le Lion et le Rat
• Le Renard et la Cigogne
• ... et bien d'autres !

Les Éditions Caramel :

Depuis plus de 20 ans, les Éditions Caramel créent chaque année des histoires inoubliables qui sont lues par des millions d'enfants à travers le monde.

Les plus belles créations des Éditions Caramel sont désormais disponibles en version numérique pour le plus grand plaisir des petits et des grands !
EXTRAIT
Le Lièvre et la Tortue
Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez pointSitôt que moi ce but. – Sitôt ? Êtes-vous sage ?Repartit l’animal léger.Ma commère, il vous faut purgerAvec quatre grains d’ellébore.– Sage ou non, je parie encore.Ainsi fut fait : et de tous deuxOn mit près du but les enjeux :Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire,Ni de quel juge l’on convint.Notre Lièvre n’avait que quatre pas à faire ;J’entends de ceux qu’il fait lorsque prêt d’être atteintIl s’éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,Et leur fait arpenter les landes.Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,Pour dormir, et pour écouterD’où vient le vent, il laisse la TortueAller son train de Sénateur..Elle part, elle s’évertue ;Elle se hâte avec lenteur.Lui cependant méprise une telle victoire,Tient la gageure à peu de gloire,Croit qu’il y va de son honneurDe partir tard. Il broute, il se repose,Il s’amuse à toute autre choseQu’à la gageure. À la fin quand il vitQue l’autre touchait presque au bout de la carrière,Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fitFurent vains : la Tortue arriva la première.Eh bien ! lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?De quoi vous sert votre vitesse ?Moi, l’emporter ! et que serait-ceSi vous portiez une maison ?
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.