Le Chat du Rabbin

L'Exode

Vol 3
Dargaud
1

Le chat n'a pas pu empêcher la catastrophe : Zlabya, sa maîtresse adorée, a épousé le jeune homme. Et le jeune homme a emmené Zlabya chez lui et il lui a offert une salle de bains. " Zlabya ! Chez nous, il y avait un piano ! " Voilà le chat épouvantablement triste, d'autant plus qu'il ne peut plus parler et que tout le monde s'en fout. Et puis, la famille du jeune homme vivant à Paris et n'étant pas venue au mariage, Zlabya et son mari partent en voyage de noces à Paris. Avec le rabbin, sa malle pleine de livres et son chat. Lequel chat, dans sa grande sagesse, sent bien que ça n'emballe pas les jeunes mariés, tout ce tintouin. Bref, après un voyage emmitouflé comme s'il allait affronter les rigueurs du pôle Nord, le rabbin débarque à Paris et découvre la ville, la pluie, la Seine — " Les pauvres, même pas ils ont la mer " — et la transgression, en se tapant une orgie pas cachère du tout un soir de Shabbat. Pendant ce temps, le chat trouve enfin quelqu'un à qui parler : un chien à peu près aussi joli que lui. Revoilà la smala merveilleuse, avec son rabbin infiniment émouvant et casse-bonbons, et son chat unique dans les annales de la bande dessinée. Profondeur et légèreté, ironie et tendresse, sensualité du dessin — Sfar sous la pluie, avec ses personnages en détresse, reste à la hauteur de sa réputation de fabuleux conteur.
Read more

About the author

Né à Nice le 28 août 1971, Joann Sfar est déjà reconnu dans la bande dessinée comme un auteur talentueux et prolifique, passant avec un égal bonheur du dessin au scénario. Après avoir suivi des cours de peinture, maîtrise de philo en poche, il s'inscrit aux Beaux-Arts de Paris où il fréquente le département de Morphologie. Il débute chez Cornélius ("Ossour Hyrsidoux") en 1994 et devient collaborateur de L'Association, où il paraît régulièrement au sommaire de la revue LAPIN. Par ailleurs, il signe sur un scénario de Pierre Dubois "Pétrus Barbygère", son premier album en couleurs chez Delcourt, en 1996. Chez le même éditeur, il se transforme parallèlement en scénariste pour José-Luis Munuera (la série des "Potamoks") et O. G. Boiscommun (celle des "Trolls", avec la collaboration de Jean-David Morvan pour les textes). Il entame en auteur complet "Les Dossiers du professeur Bell", la série "Petit vampire" et se partage équitablement avec Trondheim l'écriture et le dessin de la saga "Donjon", singulier mélange parfaitement organisé de graphismes différents. Cet amateur éclairé de Sherlock Holmes et d'Albert Cohen anime plusieurs séries et ne cesse de louvoyer entre le loufoque et le philosophique. Son emménagement dans l'Atelier des Vosges (place des Vosges à Paris) lui fait côtoyer des artistes aussi divers que Frédéric Boilet, Tronchet, Émile Bravo, Christophe Blain et Emmanuel Guibert. Dans la collection "Humour Libre", "La fille du professeur", illustrée par Emmanuel Guibert, a obtenu à Angoulême en 1998 l'Alph'Art Coup de Coeur, ainsi que le Prix René Goscinny, renouvelant avec bonheur l'ambiance victorienne ancienne. Toujours avec Emmanuel Guibert au dessin, il débute en 2001 la série "Les Olives noires" dans la collection "Repérages", récit bouleversant et moderne du parcours d'un jeune enfant juif en Judée à l'époque du Christ.

Read more

Reviews

3.0
1 total
Loading...

Additional Information

Publisher
Dargaud
Read more
Published on
Sep 12, 2013
Read more
Pages
48
Read more
ISBN
9782205161557
Read more
Read more
Read more
Language
French
Read more
Genres
Comics & Graphic Novels / General
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Joann Sfar
En ce temps là, Joann Sfar était plus jeune, il faisait encore ses premières armes : des capes et des épées et se faisait les dents sur...Tout. Déjà. Sa fringale ne connaissait pas de bornes et n’a jamais été rassasiée depuis. À (re) lire cet album édité pour la première fois en 1995, outre le pur plaisir de lecture que Sfar a su nous communiquer par le pur plaisir de création qu’il a de toute évidence éprouvé à le faire, on est fasciné de voir la naissance d’un univers qui ira en se ramifiant, en se développant pour atteindre l’étendue que l’on sait aujourd’hui. Tout n’y est pas déjà, non, l’univers de Sfar est trop grand pour entrer tout entier dans les limites d’un seul livre, mais comme tout livre de Sfar, l’histoire qui se raconte, comme d’ellemême, toute seule comme une grande, plante les germes d’autres univers, d’autres histoires, concomitantes ou à venir, évoque d’autres personnages, d’autres vies. Joann Sfar est, lui, déjà là tout entier, en revanche. Tout son enthousiasme, sa liberté, sa façon de. Dans les aventures picaresques du Borgne Gauchet, mousquetaire plus Depardieu que D’Artagnan, plus Portos que Cyrano, brute lettrée, bretteur hors pair qui baise à couilles rabattues la reine de Saba, tète des monstres, ferraille contre des spectres, le récit est débridé. Pas de limites à l’imagination, pas de bornes à la liberté.Des capes, donc, des épées, bien sûr et toute une quincaillerie baroque de monstres, de fantômes, de pirates, de créatures lascives, infernales, mortes, des histoires dans l’histoire... Et même un chat. Déjà.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.