Le Cygnon

Hiatt Regency Classiques

Book 2
Dolphin Star Press
Free Sample

Un cœur tiraillé


Bien qu’elle soit censée être à Londres pour faire son début en société, Miss Deirdre Wheaton est plus déterminée à rencontrer des poètes célèbres que des bons partis. En réalité, elle nourrit le désir profond et secret de voir sa poésie un jour publié… jusqu’à sa rencontre avec le Marquis de Wrotham. Touchée par la flèche de Cupidon, Deirdre ne peut détourner ses pensées du bel aristocrate. Bien décidée à donner une chance à l’amour, le sentiment tant glorifié par les poètes, le "vilain petit canard" de la famille entreprend de devenir une femme élégante de la bonne société, afin d’attirer l’attention de Lord Wrotham. Mais à peine y parvient-elle qu’elle apprend que son promis nourrit une aversion pour son premier amour —la poésie !


Une récompense qui en vaut la peine


Bien qu’il ait toujours été hostile à l’idée du mariage, le Marquis de Wrotham se retrouve à présent obligé de choisir une épouse pour assurer sa succession. Lord Wrotham pense avoir trouvé en la personne de Miss Deirdre Wheaton une femme qui réunisse la beauté, l’éducation, l’humour et l’intellect. Aussi est-il bien en peine d’expliquer pourquoi elle se fait soudain distante. Peut-il convaincre la charmante Miss Wheaton qu’il est le partenaire idéal ?

(D’abord publié sous le titre de The Ugly Duckling par Harlequin Romance Régence)

* * *

Livre 2 de la série à succès de Brenda Hiatt, la collection Hiatt Regency Classiques.
Read more
Collapse

More by Brenda Hiatt

See more
Loading...

Additional information

Publisher
Dolphin Star Press
Read more
Collapse
Published on
Sep 5, 2018
Read more
Collapse
Pages
233
Read more
Collapse
ISBN
9781940618937
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Genres
Fiction / Romance / Historical / General
Fiction / Romance / Historical / Regency
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Collapse
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Collapse
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on E Ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help Centre instructions to transfer the files to supported eReaders.
Venus, faites qu’elle soit belle

Bien qu’il ne verse pas dans la superstition, Lord Dearborn se prête au jeu de sa mère en se rendant chez sa voyante personnelle, qui l’informe qu’il va rencontrer sa destinée —en la personne d’une blonde magnifique— au cours de la Saison. Il ne prend pas ces prédictions au sérieux, jusqu’à sa rencontre avec Miss Rosalind Winston-Fitts, beauté absolue aux cheveux d’or. Fasciné, il songe que la diseuse de bonne aventure ne s’est peut-être pas trompée, après tout, et se lance à la poursuite de cette créature inconnue dans l’espoir d’en faire sa femme. Certes, Miss Rosalind n’a pas l’esprit et l’entrain de sa petite cousine brune, Miss Elinor O'Day, mais les goûts de Dearborn se sont toujours portés vers les blondes sculpturales. Et puis, qui est-il pour remettre en cause le destin ?

Parfait, mais hors de portée

Si Ellie O'Day est à peine tolérée dans la maison de sa tante et de son oncle, elle n’en nourrit pas moins une véritable affection pour sa cousine Rosalind. Ce serait donc le comble de la déloyauté que de se trouver si fortement attirée par Lord Dearborn, le prétendant le plus notable de Rosalind ! Pourtant, Ellie ne peut nier le frisson qu'elle ressent lorsqu'elle danse avec le comte... ou lorsqu'elle échange des plaisanteries avec lui et qu’elle le bat aux cartes. Ellie préférerait partir s’enterrer en Irlande, dans le domaine de son grand-père, plutôt que de mener une vie de souffrance en compagnie de Rosalind après son inévitable mariage avec Lord Dearborn. Si seulement l'appel de l'amour n'était pas si insistant…

* * *

Livre 3 de la série à succès de Brenda Hiatt, la collection Hiatt Regency Classiques.


Il a remporté une femme aux cartes !


L’élégant commandant Gavin Alexander, récemment devenu le sixième comte de Seabrooke, a besoin de faire rapidement fortune ! Son nouveau titre est venu avec une montagne de dettes, et ce n’est qu’une question de temps avant qu’on ne lui refuse l’entrée des clubs où il parvient à peine à gagner de quoi vivre aux tables de jeu. Lorsque Sir Thomas Chesterton perd contre lui et se retrouve dans l’incapacité de payer, il lui propose la main de sa sœur, ainsi que l’héritage de celle-ci, en guise de compensation. Gavin saute sur cette solution apparemment idéale à ses problèmes, et accepte d’épouser Miss Chesterton avant même de l’avoir vue.


Une célibataire indocile


Frédérica Chesterton est horrifiée d’apprendre ce que son frère a fait sans son consentement. Déterminée à annuler le marché, elle force Sir Thomas à lui promettre de la libérer de ses fiançailles, à condition qu’elle parvienne à prouver que Lord Seabrooke est une canaille. À l’insu de son frère, Frédérica se fait passer pour une servante mal fagotée et infiltre la maison de Lord Seabrooke, bien déterminée à percer ses secrets à jour —et ce qu’elle découvre dépasse de loin ses attentes ! Mais alors même qu’elle rassemble des preuves à l’encontre du beau comte, elle se retrouve dangereusement proche de perdre son cœur. Révéler sa véritable identité la mènera-t-elle au désastre, ou à une fin heureuse à laquelle ni Lord Seabrooke ni elle ne s’étaient attendus ?


Livre 4 de la série à succès de Brenda Hiatt, la collection Hiatt Regency Classiques.

 

Il a perdu un pari . . . mais gagné un trésor.

Suite à un pari perdu, le Duc de Ravenham se voit dans l’obligation d’introduire une petite moins-que-rien de la campagne parmi l’élite, dans les cercles les plus guindés de la bonne société de Londres. Ravenham ne pourrait jamais récuser une dette d’honneur, aussi insolite soit-elle, et passe alors outre la basse condition de Miss Gordon pour faire le nécessaire, escorter la gamine peu sophistiquée dans des bals, etc. Mais ce qu’il avait pris pour une exaspérante responsabilité se révèle être quelque-chose de bien différent, tandis qu’il succombe au sortilège du charme innocent de sa protégée. Au moment de perdre ce pari, jamais il ne se serait attendu à perdre également son cœur !

Les premières impressions sont parfois trompeuses

Miss Gabriella Gordon n’est venue à Londres que sous l’insistance de sa mère et de sa sœur, car elle préfèrerait de loin aider à la gestion du cabinet vétérinaire de son père plutôt que d’essayer de s’intégrer parmi la haute société. À peine est-elle arrivée à Londres que le noble (et indécemment beau) Duc de Ravenham lui rend visite. La raison en est pourtant bien peu flatteuse: suite à un pari perdu, le duc se voit forcé d’amener Gabriella dans les cercles d’élite, une "faveur" qu’elle refuserait certainement si sa famille lui laissait le choix. Mais plus elle passe de temps en compagnie du duc, plus elle se sent tiraillée — surtout lorsqu’elle découvre qu’ils ont davantage en commun qu’elle n’aurait jamais osé imaginer.

* * *

Livre 1 de la série à succès de Brenda Hiatt, la collection Hiatt Regency Classiques.
Venus, faites qu’elle soit belle

Bien qu’il ne verse pas dans la superstition, Lord Dearborn se prête au jeu de sa mère en se rendant chez sa voyante personnelle, qui l’informe qu’il va rencontrer sa destinée —en la personne d’une blonde magnifique— au cours de la Saison. Il ne prend pas ces prédictions au sérieux, jusqu’à sa rencontre avec Miss Rosalind Winston-Fitts, beauté absolue aux cheveux d’or. Fasciné, il songe que la diseuse de bonne aventure ne s’est peut-être pas trompée, après tout, et se lance à la poursuite de cette créature inconnue dans l’espoir d’en faire sa femme. Certes, Miss Rosalind n’a pas l’esprit et l’entrain de sa petite cousine brune, Miss Elinor O'Day, mais les goûts de Dearborn se sont toujours portés vers les blondes sculpturales. Et puis, qui est-il pour remettre en cause le destin ?

Parfait, mais hors de portée

Si Ellie O'Day est à peine tolérée dans la maison de sa tante et de son oncle, elle n’en nourrit pas moins une véritable affection pour sa cousine Rosalind. Ce serait donc le comble de la déloyauté que de se trouver si fortement attirée par Lord Dearborn, le prétendant le plus notable de Rosalind ! Pourtant, Ellie ne peut nier le frisson qu'elle ressent lorsqu'elle danse avec le comte... ou lorsqu'elle échange des plaisanteries avec lui et qu’elle le bat aux cartes. Ellie préférerait partir s’enterrer en Irlande, dans le domaine de son grand-père, plutôt que de mener une vie de souffrance en compagnie de Rosalind après son inévitable mariage avec Lord Dearborn. Si seulement l'appel de l'amour n'était pas si insistant…

* * *

Livre 3 de la série à succès de Brenda Hiatt, la collection Hiatt Regency Classiques.


©2019 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (India)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.