Expulsés du Soudan

AlterPublishing
Free sample

Ils sont jeunes, naïfs et débutent dans le monde du journalisme.
Ils décident de s’installer au Soudan. D’avril 2011 à janvier 2012, ils se confrontent à l’exercice de leur métier sous une dictature où la Charia est la norme. Indépendants, et donc sans l’appui de grands médias, ils se voient obligés de jouer aux apprentis faussaires pour raconter ce qu’ils voient. Outre leurs difficultés professionnelles, ces deux jeunes journalistes nous font découvrir la vie quotidienne de ce grand pays d’Afrique de l’est.
Read more
Collapse

About the author

Maryline Dumas est née en 1986 à Mâcon, en Saône-et-Loire. Après une licence d’Information-Communication et d’Allemand à Lyon, elle entre à l’école de journalisme de Strasbourg (Cuej) en 2008. Son premier voyage en Afrique a lieu à Madagascar en 2009. Ce séjour lui donne envie de découvrir un peu plus ce continent. Diplômée en 2010, elle travaille 6 mois au Courrier Picard avant de prendre la direction de l’Afrique : d’abord l’Afrique du Sud, puis le Soudan.
Mathieu Galtier Né en 1982 en Côte d’Or, il entre dans le journalisme par intérêt pour la politique. Diplômé de Sciences Po Lyon en 2005, il vit ensuite un an en Australie pour découvrir le pays-continent. Après l’école de journalisme de Strasbourg (Cuej), il travaille un an au quotidien local L’Yonne républicaine. En novembre 2010, il démissionne pour vivre quatre mois (de novembre 2010 à février 2011) au Sud-Soudan qui vote pour son indépendance en janvier 2011.

Read more
Collapse
Loading...

Additional Information

Publisher
AlterPublishing
Read more
Collapse
Published on
Mar 20, 2014
Read more
Collapse
Pages
200
Read more
Collapse
ISBN
9791026500186
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Genres
Biography & Autobiography / General
Political Science / General
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM free.
Read more
Collapse
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Collapse
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Le discours visionnaire de Thomas Sankara trois mois avant son assassinat

Figure révolutionnaire messianique, Thomas Sankara fut le premier président du Burkina Faso, de 1983 à 1987. Il fit baisser la mortalité infantile, promut l’instruction, améliora la condition féminine et rendit son pays auto-suffisant en essayant de le détacher de la tutelle des grandes puissances.

Le discours sur la dette qu’il prononça à Addis-Abeba en 1987 est emblématique car il proposait de renégocier l’ensemble de la dette, jugée inique, des pays endettés du continent africain.

Thomas Sankara sera assassiné quelques mois plus tard.

Jean Ziegler, sociologue de notoriété internationale, rencontra le chef d’Etat à plusieurs reprises et devint son ami. Nous parlant de cet homme atypique, il nous présente ici la situation de tutelle à laquelle les organismes financiers soumettent les pays endettés.

Présentation de Thomas Sankara et du problème de la dette par Jean Ziegler

EXTRAIT

Sankara avait-il, par une étrange prémonition, pressenti son assassinat ? Nous nous étions rencontrés pour la dernière fois, Sankara, ma femme et moi, le 12 septembre 1987 à Addis-Abeba, aux lendemains de la proclamation de la République populaire démocratique d’Ethiopie. Dans sa résidence, le soir, nous discutions du destin de Che Guevara, exécuté vingt ans auparavant dans les montagnes de La Higuera, en Bolivie. Tout à coup, il me demanda :
– Quel âge avait donc le Che au moment de mourir ?
– 39 ans et 8 mois, répondis-je.
Et Sankara, songeur, de murmurer :
– Atteindrai-je jamais cet âge-là ?
S’il avait survécu, Sankara aurait eu 38 ans en décembre 1987.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Jean Ziegler, premier rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, de 2000 à 2008, est vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme. Il est auteur de nombreux essais dont Destruction massive, géopolitique de la faim, paru en 2013, qui l’ont rendu mondialement célèbre.
©2019 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.