Massinissa Selmani: Monographie

Art Book Magazine Distribution
1
Extrait gratuit

Naima publie une monographie sur l'artiste Massinissa Selmani dont l'oeuvre se caractérise par une simplicité constrastant avec le monde actuel. Cette première monographie consacrée au travail de l'artiste algérien Massinissa Selmani présente plus de 130 dessins, photographies et animations. Elle a été préfacée par l'écrivain Mathias Énard. Par sa simplicité comme outil, Massinissa Selmani fait du dessin le médium central de sa pratique. Il compose des scènes à partir d’images (dessins, photographies...) souvent puisées dans la presse, dont les sujets relèvent du champ politique et social. Il opère par prélèvement, montage, recontextualisation, superposition quand il utilise le papier calque. Ses séries de dessins, courtes animations, installations teintées d’humour ou d’absurde, de mystère, de contestation, peuvent prendre la forme du récit, du document ou de l’archive. Un statut possible mais incertain, qui pose question. En s’alimentant du brouhaha du monde, il offre un regard plastique volontairement dépouillé du superflus, vulnérable, sur la nature équivoque des images.
Lire la suite
Réduire

À propos de l'auteur

Massinissa Selmani est né à Algers en 1980. Par sa simplicité comme outil, Massinissa Selmani fait du dessin le médium central de sa pratique. Il compose des scènes à partir d’images (dessins, photographies...) souvent puisées dans la presse, dont les sujets relèvent du champ politique et social. Il opère par prélèvement, montage, recontextualisation, superposition quand il utilise le papier calque. Ses séries de dessins, courtes animations, installations teintées d’humour ou d’absurde, de mystère, de contestation, peuvent prendre la forme du récit, du document ou de l’archive. Un statut possible mais incertain, qui pose question. En s’alimentant du brouhaha du monde, il offre un regard plastique volontairement dépouillé du superflus, vulnérable, sur la nature équivoque des images.

Mathias Énard est écrivain. Lauréat du prix Goncourt 2015.

Lire la suite
Réduire
5,0
1 au total
Chargement...

Informations supplémentaires

Éditeur
Art Book Magazine Distribution
Lire la suite
Réduire
Date de publication
31 août 2016
Lire la suite
Réduire
Pages
105
Lire la suite
Réduire
ISBN
9782374400099
Lire la suite
Réduire
Fonctionnalités
Lire la suite
Réduire
Lire la suite
Réduire
Langage
français
Lire la suite
Réduire
Genre
Art / Général
Art / Artistes / Général
Art / Artistes / Monographies
Lire la suite
Réduire
Protection du contenu
Ce contenu est protégé par DRM.
Lire la suite
Réduire
Lecture à voix haute
Disponible sur les appareils Android
Lire la suite
Réduire
Partageable via la bibliothèque famille

Informations sur la lecture

Smartphones et tablettes

Installez l'application Google Play Livres pour Android et iPad ou iPhone. Elle se synchronise automatiquement avec votre compte et vous permet de lire des livres en ligne ou hors connexion, où que vous soyez.

Ordinateurs portables et de bureau

Vous pouvez utiliser le navigateur Web de votre ordinateur pour lire des livres achetés sur Google Play.

Liseuses et autres appareils

Pour pouvoir lire des ouvrages sur des appareils utilisant la technologie e-Ink, tels que le Sony eReader ou le Nook de Barnes & Noble, vous devez télécharger un fichier et le transférer sur l'appareil en question. Veuillez suivre les instructions détaillées du Centre d'aide pour transférer les fichiers sur les lecteurs d'e-books compatibles.
« Antonio observait Venise : inondation, ondulation, vertige. Antonio comprit qu’il ne pouvait plus vivre sans la jeune femme de l’Ospedale della Pietà. La poitrine rebondie, les joues légèrement roses, les cheveux tirant sur le roux, frisés, les yeux clairs et ce je ne sais quoi dans le regard qui le rendait vibrant – Antonio ne pouvait se concentrer ; il prit une feuille de papier et essaya d’esquisser, de mémoire et à la mine de plomb, le visage de Camilla tout en se demandant quel stratagème il pourrait bien imaginer pour lui parler, avant ou après la messe. Il se rappelait que le type grave, un rien sinistre qui l’accompagnait s’appelait Amerigo. »


Prix Goncourt 2015 pour son roman Boussole, Mathias Enard signe une histoire d’amour vénitienne. Coeurs à l’eau, palais flottants, Vivaldi dans la nuit. Tout est là. Sauf ce qui était prévu…


Cartels. Dans un musée, placé sur le mur tout près d'une œuvre d'art, un cartel vient dire qui a peint, sculpté, fait naître cette œuvre d'art. Ses dimensions, aussi, sa provenance, sa matière... Un cartel explique. La collection "Cartels", elle, fait davantage qu'expliquer : elle donne à vivre l'œuvre d'art, sa genèse, l'univers dans lequel elle prend sa source, les histoires qu'elle porte ou suscite, grâce au regard d'un écrivain. Confrontée à ce regard, jamais innocent, toujours étonnant elle se livre ou résiste, défie son imaginaire ou se laisse porter par lui, ses obsessions, ses rêveries, donne matière à fiction. Cartels, ou quand les mots des écrivains se mettent à l'œuvre.

©2019 GoogleConditions d'utilisationConfidentialitéDéveloppeursArtistesÀ propos de Google|Lieu : États-UnisLangue : Français
En achetant cet article, vous effectuez une transaction avec Google Payments, et vous acceptez les Conditions d'utilisation et l'Avis de confidentialité correspondants.