Seules: Roman

Editions Luce Wilquin
1

Confessions de femmes solitaires

Suite à une blessure à l’œil, une femme sans enfant est emmenée d’urgence à l’hôpital, les yeux bandés. Dans le lit à côté du sien gît une femme silencieuse, à qui personne ne rend visite.
Confrontée au silence de l’autre, la nouvelle arrivée se résout à dialoguer avec elle-même, renouant ainsi avec la solitude existentielle dont elle souffre et jouit à la fois.
Mais sa compagne de chambre entre soudain en logorrhée comme si elle éprouvait le besoin de se raconter sa vie...

Un récit touchant sur la solitude et les aléas de la vie !

EXTRAIT

Moi, je n’ai pas eu d’enfant.
Le sang a cessé de couler, maintenant. C’est trop tard.
Le sang a cessé de couler, et j’ai enterré ce désir dans un coin de mon cœur, dans un coin de mon corps, là exactement, dans mes doigts boursouflés. Toujours je garde les mains fermées, pour que personne ne les voie.
C’est surtout le jour où – je devais avoir cinquante ans – je l’ai rencontrée, elle, que j’ai pu commencer à oublier ma souffrance.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un roman tout en nuances de sentiments, de fines descriptions précises de l'environnement. On y apprend des noms de fleurs, plantes... Beaucoup d'humanité dans les personnages. - Dhalluin, Babelio

À PROPOS DE L'AUTEUR

Michelle Fourez est enseignante et vit non loin de Tournai, à quelques encâblures de Lille. Elle a participé à diverses expériences théâtrales et musicales, ainsi qu’à des créations collectives. Elle a déjà publié trois romans : Les bons soirs de juin (Alinéa, 1992), Le chant aveugle (1995) et À contretemps (2004) – ces deux derniers aux Éditions Luce Wilquin.
Read more
5.0
1 total
Loading...

Additional Information

Publisher
Editions Luce Wilquin
Read more
Published on
Mar 10, 2017
Read more
Pages
96
Read more
ISBN
9782875544087
Read more
Language
French
Read more
Genres
Biography & Autobiography / General
Fiction / Contemporary Women
Fiction / Family Life
Fiction / General
Fiction / Literary
Fiction / Psychological
Fiction / Short Stories (single author)
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Le combat d'une femme pour fonder sa propre famille, bien différente du modèle qu'elle a connu

Années cinquante : une épidémie de polio frappe la Belgique. Françoise, six ans, née dans une petite ferme quelque part en Wallonie, est atteinte par la maladie. Elle en gardera une jambe raide. Son frère Bernard, de cinq ans son aîné, échappe à l’épidémie, mais sombre très jeune dans l’alcoolisme, ce que la famille feint d’ignorer. Françoise, elle, sait mais se tait.
Animée d’une rage de vivre dont elle ne se départira jamais, elle grandit malgré le désamour de sa mère et une famille où règnent le silence, la lâcheté et la trahison. Elle se sent et se sait différente, dans ses valeurs et son désir.

Découvrez le septième roman de Michelle Fourez, sur la force d'une femme face aux nombreuses épreuves et déceptions de la vie !

EXTRAIT

Ce jour-là, on avait reçu la nouvelle radio. En juillet 1957. Une grosse radio brune qu’on avait posée sur une console de bakélite, à un mètre cinquante du sol, contre le mur de la cuisine.
Le père écoutait l’arrivée de l’étape du Tour de France, dans les Pyrénées-Orientales, debout, l’oreille collée contre le poste pour bien entendre, quand elle a commencé à avoir mal à la nuque.
Elle a posé sa poupée à terre, près d’elle, contre la chaise où elle s’était assise, et s’est mise à pleurer doucement pour ne pas déranger le père qui écoutait le Tour de France.
La mère sans un mot s’est approchée d’elle, a posé sur son front une main froide et sèche. La petite avait de la fièvre. Elle lui a glissé sous l’aisselle un thermomètre de verre ; quarante degrés deux.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un roman à classer dans la catégorie « qui fait du bien » ! - Anne, Des mots et des notes

À PROPOS DE L'AUTEUR

Michelle Fourez est née en 1951. Après une enfance vécue au plus près de la terre et des arbres, elle étudie la philologie romane et la philologie hispanique à l’ULB (Bruxelles). Elle a enseigné pendant quarante ans la littérature française et la langue espagnole. Grande voyageuse, elle continue d’arpenter la Terre, sac au dos.
Tous ses romans, sauf le premier, ont été publiés aux Éditions Luce Wilquin.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.