Séminaires du Centre de Développement Mondialisation financière Le point de vue de l'Amérique latine: Le point de vue de l'Amérique latine

OECD Publishing
Free sample

Le Forum international sur les Perspectives latino-américaines a été créé par la Banque interaméricaine de développement et le Centre de Développement de l’OCDE comme un lieu de débat annuel sur des questions stratégiques intéressant l’Amérique latine et la zone OCDE.
Cet ouvrage rassemble les actes de la dixième édition du Forum qui s’est tenue à Paris en novembre 1999. Il en ressort que le système financier international doit être réformé dans le cadre d'un partenariat d'envergure internationale entre les secteurs public et privé, afin d'encourager la stabilité et la croissance. Le Forum s'est interrogé sur la capacité des réformes actuelles des marchés financiers mondiaux à identifier et à corriger les distorsions majeures qui affectent les flux de capitaux entre les pays développés et les pays en voie de développement, évaluant notamment la question du risque moral par rapport au risque souverain. Une attention toute particulière a été accordée aux moyens d'associer le secteur privé à la prévention et la résolution des crises, en particulier dans le cadre du Club de Paris ; aux récentes propositions de révision des Accords de Bâle relatifs aux normes de fonds propres des banques ; et au régime de taux de change adéquat pour l’Amérique latine.
Read more

Reviews

Loading...

Additional Information

Publisher
OECD Publishing
Read more
Published on
Apr 14, 2000
Read more
Pages
148
Read more
ISBN
9789264281097
Read more
Read more
Best For
Read more
Language
French
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
OECD
En 2002, les exportations de textiles et de vêtements se sont élevées à 350 milliards USD et ont représenté 5.6 % des exportations totales de marchandises. Ces secteurs procurent des emplois à des dizaines de millions de personnes, principalement dans les pays en développement, mais la situation est appelée à changer radicalement lorsque les nouvelles règles commerciales vont entrer en application à la fin de 2004.

L’élimination des restrictions quantitatives à l’importation prévue dans l’Accord sur les textiles et les vêtements adopté sous l’égide de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) va mettre fin à un régime commercial complexe élaboré au cours de plusieurs dizaines d’années et aura de profondes répercussions pour tous ceux qui prennent part de près ou de loin à la chaîne de l’offre. Les pays ne pourront plus protéger leurs propres secteurs en imposant des restrictions quantitatives sur les importations de textiles et de vêtements. Quelles en seront les conséquences pour les producteurs de coton du Burkina-Faso ou de la Turquie, les commerces de prêt-à-porter de la France ou des États-Unis et les fabriques de chemises du Bangladesh, de la République dominicaine ou de la Chine ? Qui va y perdre ? Qui va y gagner ? Où va-t-on voir des emplois disparaître et de nouveaux marchés émerger ? Et comment les pouvoirs publics vont-ils pouvoir aider leurs propres secteurs des textiles et des vêtements à s’adapter à ce nouveau régime commercial ?

Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cette publication tente de répondre. Elle passe en revue les évolutions les plus récentes survenues dans l’ensemble de la chaîne de l’offre, des fibres naturelles au commerce de détail. Elle décrit les problèmes qui se posent du point de vue de l’action des pouvoirs publics et de la réglementation dans les domaines des échanges, de l’ajustement de la main-d’œuvre, des technologies et de l’innovation. Enfin, cette publication préconise un cadre d’action qui aide à s’adapter efficacement à ces changements ainsi qu’à exploiter les débouchés commerciaux créés grâce à cette amélioration de l’accès au marché.

« Une des contributions les plus utiles au débat sur les problèmes d’orientation de l’action publique dans les secteurs des textiles et des vêtements. Cet ouvrage se distingue des autres par le fait qu’il reconnaît l’influence que les mesures de politique commerciale continuent d’exercer sur les décisions en matière d’investissement et de production. On appréciera également sa synthèse des principales évolutions et questions commerciales. »

Munir Ahmad, Directeur exécutif, Bureau international des textiles et des vêtements.

« Les responsables des pouvoirs publics de tous les pays impliqués dans le commerce des textiles et des vêtements devraient être attentifs aux conseils judicieux contenus dans cette étude factuelle, minutieuse et approfondie. »

Laura Baughman, Présidente, Trade Partnership Worldwide, LLC.

« Un ouvrage de référence incontournable pour toute personne s'intéressant au devenir des textiles et des vêtements à travers le monde. Cette étude offre une analyse approfondie du processus d'ajustement attendu, tout en soulignant, à juste titre, le rôle de la technologie et de l'innovation ainsi que l'importance croissante du programme de mesures de facilitation pour les entreprises. »

Carlos A. Primo Braga, Conseiller principal, Direction du commerce extérieur, Banque mondiale.

OECD
Mobilising private investment is recognised as a priority area for development so that poor countries are not left further behind. But reaping the maximum benefits of investment is not automatic. Policies matter too. A key challenge, therefore, is how to frame investment policies in a way that supports and reinforces economic development. In this respect, OECD Investment Committee co-operation activities with non-member economies aim to promote private investment, both foreign and domestic, and to create the policy environments needed to unleash the full benefits from investment, in terms of economic growth, poverty reduction and sustainable development.

Investment for Development provides a record of the OECD Investment Committee's co-operation programmes with non-member economies and their results. These extensive co-operation activities are organised around three dimensions: global events, regional initiatives and dialogue with individual countries. This report documents how these initiatives help to strengthen implementation capacities and best practices among non-members, drawing on the broad applicability of the principles and expertise the OECD has developed in the area of international investment, including the positive contribution of responsible international business.

Host countries are not alone in advancing this agenda.  Home countries have a key role to play too. One example is the role of official development assistance in mobilising private investment.  Investment for Development includes a report that identifies policy lessons and the analytical evidence that underpins them.

©2017 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.