Combattant de l'espérance

Sold by JC Lattès
Free sample

Fils d’immigrés slovènes réfugiés en Argentine à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’enfance du père Pedro Opeka est marquée par une certitude, celle d’être appelée à autre chose que de fonder une famille, mais aussi pour deux passions : le Christ et le football.
Le 20 Août 1968, devenu lazariste, il quitte l’Argentine pour Madagascar. Trente-sept ans après, il y vit toujours. Après avoir partagé la misère absolue avec « les peuples de la décharge » condamnés à vivre dans les poubelles de la ville, il fonde l’association Akamasoa. Aujourd’hui, plus de 20 000 personnes (dont 60% d’enfants) vivent dans des villages construits de leurs propres mains ; elles ont retrouvé là le sens de la dignité et de la responsabilité, elles sont sorties de la misère pour devenir les acteurs de leur propre développement. Ces villages, bien entendu, respectent les principes chrétiens mais intègrent aussi les règles fondamentales de toute vie en société : du travail au sport, de l’éducation au plaisir.
Sans cesse, le père Pedro s’érige, loin de toute langue de bois, contre la corruption des élites, l’aveuglement des institutions financières, la folie des hommes... par amour pour ceux qu’on laisse vivre sans avenir. Une autobiographie d’une rare énergie.
Read more

About the author

Le père Pedro Pablo Opeka est né en 1948 dans la banlieue de Buenos Aires de parents slovènes. A 15 ans, il décide de devenir prêtre. Lazariste, il crée à Madagascar, Akamasoa, qui vient en aide aux plus démunis de l’île.

Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
JC Lattès
Read more
Published on
Apr 6, 2005
Read more
Pages
352
Read more
ISBN
9782709632935
Read more
Language
French
Read more
Genres
Literary Collections / General
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Rares sont les témoignages sur la vie purement quotidienne d’un homme de grande foi, d’un combattant de la misère. Le père Pedro a créé à Madagascar une extraordinaire communauté, Akamasoa. Depuis 1990, il a sauvé des milliers d’enfants, des milliers de familles, non pas simplement par la charité et le don mais en tentant par tous les moyens de les réinsérer dans la vraie vie. Ces familles mettent avec lui la main à la pâte, construisent leur maison, cherchent du travail, poussent leurs enfants à aller à l’école, à se soigner...
Mais le combat est permanent, les rechutes très nombreuses, les abondons fréquents, les plaies de la misère – alcoolisme, brutalité, maladie – derrière chaque porte.
Dans son Journal de combat qui démarre le 1er août 2006 et s’achève le 31 août, le père Pedro nous décrit avec la plus totale précision, la plus complète objectivité et franchise l’absolu quotidien de son action. Il nous dit aussi comment un homme peut jour après jour trouver l’énergie de se battre sans interruption contre la misère et sa répétition inéluctable. Comment trouver tous les matins la force pour lutter contre des ennemis jamais terrassés : l’administration, la faim, la perte du goût de vivre, l’égoïsme, la démission des parents, le découragement...
Comment transformer les actes les plus simples et répétitifs en gestes de compassion et de sympathie profondes. La foi, bien sûr, toujours renouvelée. Et toujours le courage de croire en l’homme en toutes circonstances, et de lui redonner sa dignité.
Rares sont les témoignages sur la vie purement quotidienne d’un homme de grande foi, d’un combattant de la misère. Le père Pedro a créé à Madagascar une extraordinaire communauté, Akamasoa. Depuis 1990, il a sauvé des milliers d’enfants, des milliers de familles, non pas simplement par la charité et le don mais en tentant par tous les moyens de les réinsérer dans la vraie vie. Ces familles mettent avec lui la main à la pâte, construisent leur maison, cherchent du travail, poussent leurs enfants à aller à l’école, à se soigner...
Mais le combat est permanent, les rechutes très nombreuses, les abondons fréquents, les plaies de la misère – alcoolisme, brutalité, maladie – derrière chaque porte.
Dans son Journal de combat qui démarre le 1er août 2006 et s’achève le 31 août, le père Pedro nous décrit avec la plus totale précision, la plus complète objectivité et franchise l’absolu quotidien de son action. Il nous dit aussi comment un homme peut jour après jour trouver l’énergie de se battre sans interruption contre la misère et sa répétition inéluctable. Comment trouver tous les matins la force pour lutter contre des ennemis jamais terrassés : l’administration, la faim, la perte du goût de vivre, l’égoïsme, la démission des parents, le découragement...
Comment transformer les actes les plus simples et répétitifs en gestes de compassion et de sympathie profondes. La foi, bien sûr, toujours renouvelée. Et toujours le courage de croire en l’homme en toutes circonstances, et de lui redonner sa dignité.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.