Code de conduite sur l'horticulture et les plantes exotiques envahissantes

Council of Europe
Free sample

Bon nombre de plantes utilisées en Europe par les agriculteurs, les horticulteurs et les exploitants forestiers ne sont pas endémiques. Un petit pourcentage d'entre elles introduites délibérément, sortent du cadre des cultures, s'intègrent au milieu naturel et envahissent les écosystèmes naturels, semi-naturels ou artificiels. D'autres sont introduites accidentellement et peuvent également se retrouver dans la nature. Ces plantes exotiques envahissantes peuvent avoir de graves conséquences écologiques et économiques, voire nuire à la santé humaine. Ce code de conduite, issu d'une collaboration entre le Conseil de l'Europe et l'Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes, a pour but de renforcer la coopération entre tous les acteurs des secteurs public et privé concernés, pour éviter de nouvelles invasions de ce type en Europe.
Read more

Reviews

Loading...

Additional Information

Publisher
Council of Europe
Read more
Published on
Dec 31, 2009
Read more
Pages
77
Read more
ISBN
9789287165985
Read more
Read more
Best For
Read more
Language
French
Read more
Genres
Political Science / Public Policy / Environmental Policy
Technology & Engineering / Agriculture / Agronomy / General
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Tristan Lecomte
Se lancer dans l’aventure d’une autre économie et d’une révolution intérieure...

Depuis sa sortie de HEC, Tristan Lecomte parcourt le monde. De Davos à l’Amazonie, en passant par sa ferme thaïlandaise et les bureaux parisiens de Pur Projet, il est un témoin unique de l’évolution climatique et des déséquilibres engendrés par notre modèle économique. Ce grand écart quotidien entre multinationales, ONG, petits producteurs et chamanes, l’a amené à rechercher une voie réconciliatrice. Comment amener ces grandes entreprises vers un modèle soutenable ? Comment redonner de l’autonomie aux petits producteurs ? Comment amener les uns à soutenir les autres ? Comment nous réconcilier avec la Nature ? L’arbre serait-il le trait d’union vital de cette nouvelle équation ?

Au fil de ces rencontres, Tristan Lecomte nous propose d’autres formes d’agriculture, où l’on découvre que le modèle productif n’est pas celui que l’on croit. Il nous raconte comment les arbres rééquilibrent les écosystèmes et réparent l’injustice climatique par la compensation carbone intégrée. Comment, au-delà de la crise environnementale, l’arbre résout bien des enjeux économiques, sociaux et spirituels.

Un ouvrage pour tous ceux qui ont décidé de ne pas se laisser porter par les vents dominants. Pour penser et agir autrement.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Tristan Lecomte est un homme atypique. Diplômé de HEC, il a commencé sa vie professionnelle chez L’Oréal avant que sa vocation ne reprenne le dessus. Entrepreneur social par nature, il prend un virage en 1988 : il fonde Alter Eco, un des leaders du commerce bio et équitable. « Serial Entrepreneur » et amoureux des arbres, il décide de se lancer dans une nouvelle aventure en 2008. Il fonde Pur Projet, un collectif qui aide les entreprises à intégrer les problématiques de durabilité dans leurs filières, notamment par la régénération des écosystèmes, en participant notamment à des programmes de reforestation ou de préservation. Vivant une bonne partie de l’année dans sa ferme en Thaïlande, Tristan expérimente de nouvelles pratiques agricoles tout en continuant à fréquenter les grands rendez-vous économiques internationaux, les sièges de multinationales engagées et les communautés de petits producteurs.

Tristan est également membre du conseil d’administration de la Fondation Chirac pour la paix, ancien du programme de la Kennedy School de Harvard. Il a été désigné « Young Global Leader » par le Forum économique mondial de 2008, « Fellow Ashoka », parmi le « Time 100 » en 2010, élu « Entrepreneur social de l’année 2013 » par la Fondation Schwab et 9e entrepreneur au niveau monial par le magazine Salt, aux côtés notamment du célèbre Richard Branson.
Il compte à son actif plusieurs publications : Le Défi du commerce équitable (Éditions d’Organisation, 2003), Le Commerce équitable (Eyrolles, 2004), Le Commerce sera équitable (2007) et Comment je suis devenu plus humain (2011). Il écrit et produit des documentaires pour France 5 et Ushuaïa TV.
Hubert Reeves
Rêver, tout en questionnant les enjeux écologiques du monde moderne.

Qu’est-ce que la biodiversité ? A-t-on des raisons de penser que la vie existe ailleurs ? Pourquoi la Terre est-elle habitable ? Quel est l’avenir des centrales nucléaires ? Quelle est l’espèce la plus menacée en France ?

Dans ce Joli petit monde – une série radiophonique de l’Atelier de création du grand Est et diffusée sur France Bleu – Hubert Reeves et Christophe Aubel se prennent à rêver d’un monde plus beau, d’une planète plus saine, d’une société plus juste et plus respectueuse de son environnement. A travers les réponses, parfois surprenantes, à ces grandes questions, c’est bien la pérennité de notre espèce et l’avenir tout entier de notre Terre qui se dessinent.

Un état des lieux sur la biodiversité et ses menaces. Plaidoyer pour l’avenir de la planète.

EXTRAIT

La biodiversité c’est déjà le fait d’avoir sur notre planète plusieurs millions d’espèces différentes, qu’elles soient végétales ou animales, des plus petites que sont les bactéries ou le plancton marin, aux plus grandes que sont les baleines, les séquoïas et nous-mêmes. Et nous avons découvert que ces espèces vivantes dépendent les unes des autres, que chacune a un rôle dans la vie de quelques autres et que l’ensemble forme un vaste tissu en interaction constante. Nous découvrons aujourd’hui l’importance fondamentale de cette biodiversité alors même qu’elle est menacée.

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

- « Un livre à lire absolument... » (Emilie Villeneuve, Bioaddict, l’info pour un monde plus bio)

A PROPOS DES AUTEURS

Hubert Reeves est né à Montréal en 1932. Astrophysicien de renommée mondiale, il est aujourd’hui fortement engagé dans la lutte pour la sauvegarde de l’environnement.

Christophe Aubel est instituteur et naturaliste passionné. Il s’est mis en disponibilité depuis 2001 pour assumer la direction de la Ligue ROC pour la préservation de la faune sauvage.

Cécile Léna est scénographe et conjugue son métier à des activités de plasticienne, carnettiste de voyage et illustratrice. Elle enseigne aussi dans différentes écoles.
Pape François
Une vibrante exhortation à la préservation de notre environnement.

Ce texte dépasse le cercle des fidèles ; sa portée universelle et le charisme de son auteur en font une contribution majeure aux débats sur l'écologie, souvent marqués par les intérêts économiques et politiques des débateurs.

La lutte pour « la sauvegarde de la maison commune » mérite plus d'objectivité et la capacité à fédérer le plus grand nombre de personnes. C'est pourquoi UPblisher souhaite diffuser et faire connaître Laudato Si', sous forme de livre numérique gratuit, comme la Librairie Vaticane l'y autorise.

Laudato Si' reprend l'invocation qui rythme le « Cantique des Créatures » de Saint-François d'Assise (1181-1226). Ode à la nature, ce chant célèbre le Feu, l'Eau, l'Air et la Terre comme frères et sœurs des êtres humains et nous enjoint à respecter et protéger la Terre qui nous nourrit et régit nos vies.

Si la préoccupation de notre environnement en est le fil rouge, l'encyclique n'est pas pour autant une élégie célébrant les beautés de la Nature. François pose le débat en ces termes : « Quel genre de monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent, aux enfants qui grandissent ? » (160) ; ainsi il s'interroge sur le sens de l'existence et les valeurs qui fondent notre vie en société.

En six chapitres, Laudato Si' dresse un état des lieux, remonte aux origines des sujets identifiés, propose un projet, « une écologie intégrale, qui a clairement des dimensions humaines et sociales. » (137), suggère des moyens de mise en œuvre, met l'accent sur l'éducation et conclut sur l'ardente nécessité d'unir les meilleures volontés.

Laudato Si' est un texte sobre, documenté et optimiste quant à notre capacité à réagir : « les êtres humains, capables de se dégrader à l'extrême, peuvent aussi se surmonter, opter de nouveau pour le bien et se régénérer » (205).

La lecture de ce texte, religieuse ou morale, convient à tous les publics et porte un espoir auquel il nous convient de donner corps.

EXTRAIT

1. « Laudato si’, mi’ Signore », - « Loué sois-tu, mon Seigneur », chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre, qui nous soutient et nous gouverne, et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe ».

2. Cette sœur crie en raison des dégâts que nous lui causons par l’utilisation irresponsable et par l’abus des biens que Dieu a déposés en elle. Nous avons grandi en pensant que nous étions ses propriétaires et ses dominateurs, autorisés à l’exploiter. La violence qu’il y a dans le cœur humain blessé par le péché se manifeste aussi à travers les symptômes de maladie que nous observons dans le sol, dans l’eau, dans l’air et dans les êtres vivants. C’est pourquoi, parmi les pauvres les plus abandonnés et maltraités, se trouve notre terre opprimée et dévastée, qui « gémit en travail d’enfantement » (Bm 8, 22). Nous oublions que nous-mêmes, nous sommes poussière (cf. Gn 2, 7). Notre propre corps est constitué d’éléments de la planète, son air nous donne le souffle et son eau nous vivifie comme elle nous restaure.
©2017 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.