L' Empereur Nicolas II. et les Juifs: essais sur la révolution russe dans ses rapports avec l'activité universelle du Judaisme contemporain

Free sample

S'il m'est permis d'adresser une prière à mes lecteurs, voici en quoi elle consistera : qu'ils conservent le présent ouvrage et le transmettent en héritage à leurs enfants, en leur demandant de le léguer également à leurs descendants. Je n'ai pas la prétention de me considérer comme un prophète, mais je suis profondément pénétré de l'opinion exposée ici, qu'avant quatre générations il n'y aura absolument plus une seule jonction dans l'État, sans en excepter les plus élevées, qui ne soient en la possession des Juifs. A l'heure actuelle, seule parmi tous les États d'Europe, la Russie oppose encore de la résistance à la reconnaissance officielle de l'invasion des étrangers. C'est le dernier rempart contre lequel les Juifs ont édifié leur dernière tranchée et à en juger d'après la marche des affaires, la capitulation de la Russie n'est qu'une question de temps.

Dans cet énorme Empire le Judaïsme trouvera ce 'point d'appui d'Archimède' qui lui permettra d'arracher définitivement de ses charnières tout le monde de l'Europe Occidentale.

L'esprit d'intrigue élastique des Juifs plongera la Russie dans une révolution telle, que le monde, vraisemblablement, n'en a pas encore vu de semblable. En Russie, le Judaïsme occupe une situation telle, qu'il doit encore redouter de s'en voir rejeter. Quand il jètera la Russie à terre, il n'aura plus à craindre d'atteintes de personne ; quand il prendra possession, en Russie, de toutes les fonctions d'État, de même que chez nous, alors les Juifs entreprendront officiellement la destruction de la société de l'Europe Occidentale, et cette dernière heure de l'Europe condamnée sonnera au plus tard dans 100-150 ans, vu qu'actuellement les événements se développent plus vite qu'aux siècles précédents.

Ce que la Russie doit attendre des Juifs - c'est bien clair.

Il est un tenant des thèses du judéo-bolchévisme et de la judéo-maçonnerie qu'il développe dans son livre L'Empereur Nicolas II et les Juifs. 

Read more

About the author

Alexandre Dmitrievitch Netchvolodov (en russe : Александр Дмитриевич Нечволодов), né en 1864 et mort en 1938, est un général et essayiste russe ayant commandé au sein de l'armée impériale russe.

Noble du gouvernement de Iekaterinoslav et fils du général-major Dmitri Ivanovitch Netchvolodov, Alexandre Dmitrievitch participe à la guerre russo-japonaise ainsi qu'à la Première Guerre mondiale.

Après la révolution russe de 1917, il rejoindra par le camp de l'opposition monarchiste au bolchévisme (russes blancs). Il finira exilé en France. Dans un essai, il a exploré les rapports entre l'activité universelle du judaïsme contemporain et la révolution russe. Son livre, L'Histoire de la Terre Russe, fut mis au pilon par ordre du Gouvernement des Soviets et interdit en Russie.

Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
Slavamax BVBA
Read more
Published on
Dec 31, 1924
Read more
Pages
405
Read more
Read more
Best For
Read more
Language
French
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.