L’Art de la chaussure

Parkstone International
1
Free sample

Qu’y-a-t-il de plus banal qu’une paire de chaussures ? Pourtant, aujourd’hui encore, la moitié de l’humanité n’en connaît pas l’usage. Dans un monde où la chaussure est devenue un objet de consommation, comment oublier que nos arrière-grands-parents l’utilisaient pour les cérémonies et autres occasions exceptionnelles. L’industrie a accompli son devoir : produire en grande quantité à des prix plus abordables. Mais il fut un temps où la chaussure symbolisait la force des légions romaines, la puissance des seigneurs du Moyen Âge européen ou encore l’oppression des femmes chinoises. C’est une histoire longue et passionnante que l’auteur Marie-Josèphe Bossan, conservateur du Musée International de la Chaussure de Romans, conte avec rigueur et talent. Appuyant son analyse sur une iconographie choisie avec méthode, l’auteur donne à ces objets de tous les jours, des lettres de noblesse qui nous interpellent sur les modes et les valeurs de nos civilisations.
Read more
Collapse
5.0
1 total
Loading...

Additional Information

Publisher
Parkstone International
Read more
Collapse
Published on
Sep 15, 2015
Read more
Collapse
Pages
544
Read more
Collapse
ISBN
9781783108237
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Genres
Architecture / Interior Design / General
Art / General
Art / Subjects & Themes / General
Art / Techniques / Sculpting
Design / Fashion & Accessories
Design / Textile & Costume
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Collapse
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Collapse
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.



Voici un guide méthodique tout en couleur destiné à tout public, avec des exemples pour vous aider à sélectionner l’emplacement, à développer le plan et à mettre des couleurs et des matériaux qui sont compatibles avec vous ou votre client. Mme Mainini a fait un travail exemplaire pour garder ce sujet très compliqué clair et concis pour les profanes.
Avec son livre, Feng Shui pour l’architecture, Simona Mainini a enfin comblé une lacune. Elle a pris le sujet plutôt complexe du Feng Shui, tel qu’il s’applique à l’architecture et elle a su développer un guide permettant de comprendre étape par étape les mystères de cet art ancien. Ce livre est un guide d’utilisation de l’ancienne science et de la philosophie Feng Shui dans le but de concevoir, construire, rénover et décorer nos maisons avec succès. Les informations sont présentées dans un manuel facile à utiliser et peuvent être utilisées par les propriétaires, les constructeurs, les concepteurs et les architectes.
Si vous le souhaitez, vous pouvez lire ce livre une première fois, puis l’utiliser comme un guide de référence pour la conception d’une maison ou d’un bureau et de son ameublement. Si vous êtes en train de construire ou d’acheter, vous pouvez l’utiliser comme une liste de contrôle pour les différents aspects que vous pourriez envisager. Si vous êtes dans le domaine de l’architecture, de la conception ou de la construction, vous pouvez aussi considérer cela comme une aide d’étude formelle, digérez le contenu de chaque chapitre, et ensuite utilisez le livre dans votre travail quotidien.
Beaucoup d’architectes et de designers qui ont introduit les principes du Feng Shui ont par la suite découvert une nouvelle prise de conscience et de perception de l’architecture et de l’environnement qui entoure la construction. Que vous ayez lu d’autres livres sur des sujets similaires ou si c’est la première fois, vous serez susceptible de découvrir un point de vue assez différent
Léonard de Vinci (Vinci, 1452 – Le Clos-Lucé, 1519) Léonard passa la première partie de sa vie à Florence, la seconde à Milan et ses trois dernières années en France. Le professeur de Léonard fut Verrocchio, d'abord orfèvre, puis peintre et sculpteur. En tant que peintre, Verrocchio était représentatif de la très scientifique école de dessin ; plus célèbre comme sculpteur, il créa la statue de Colleoni à Venise. Léonard de Vinci était un homme extrêmement attirant physiquement, doté de manières charmantes, d'agréable conversation et de grandes capacités intellectuelles. Il était très versé dans les sciences et les mathématiques, et possédait aussi un vrai talent de musicien. Sa maîtrise du dessin était extraordinaire, manifeste dans ses nombreux dessins, comme dans ses peintures relativement rares. L'adresse de ses mains était au service de la plus minutieuse observation, et de l'exploration analytique du caractère et de la structure de la forme. Léonard fut le premier des grands hommes à désirer créer dans un tableau une sorte d'unité mystique issue de la fusion entre la matière et l'esprit. Maintenant que les Primitifs avaient conclu leurs expériences, poursuivies sans relâche deux siècles durant, il pouvait prononcer les mots qui serviraient de sésame à tous les artistes du futur dignes de ce nom : peindre est un acte intellectuel, une cosa mentale. Il enrichit le dessin florentin en intensifiant la perspective de champ par un modelage de l'ombre et de la lumière que ses prédécesseurs n'avaient utilisé que pour donner une plus grande précision aux contours. Cette technique est appelée sfumato. Cette merveilleuse maîtrise du dessin, ce modelé et ce clair-obscur, il les utilisa non seulement pour peindre l'aspect extérieur du corps, mais aussi, comme personne avant lui, pour explorer une part du mystère de sa vie intérieure. Dans sa Mona Lisa, sa Sainte Anne et ses autres chefs-d'oeuvre, il ne se contente pas d'utiliser le paysage comme un ornement plus ou moins pittoresque, mais bien comme une sorte d'écho de cette vie intérieure, un élément constitutif de cette harmonie parfaite. Se fiant aux lois toujours assez récentes de la perspective, ce docteur en sagesse académique, qui, à cette même époque, posait les bases de la pensée moderne, substitua à la manière discursive des Primitifs le principe de concentration qui est le fondement de l'art classique. Le tableau ne nous est plus présenté comme un agrégat presque fortuit de détails et d'épisodes. C'est un organisme dont tous les éléments, lignes et couleurs, ombres et lumières, composent un subtil entrelacs convergeant vers un noyau spirituel, voire sensuel. Dans Mona Lisa, Léonard de Vinci dépeignit la quintessence de l'univers et de la femme, éternelle idée de l'homme et symbole de la beauté parfaite auquel il aspire. La nature est évoquée ici par un magicien dans tout son mystère et sa puissance. Derrière le charmant visage, calme, derrière le front, juvénile et pourtant méditatif, pparaissent des montagnes, des glaciers, de l'eau et des rochers. Dans cette très petite portion de surface peinte, se dévoile une vaste révélation, à côté de l'éternel féminin, de notre planète, notre mère la Terre. Léonard de Vinci ne se préoccupait pas de l'aspect extérieur des objets, mais bien de leur signification intérieure et spirituelle.
©2019 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.