Les sphaignes de l’Est du Canada: Clé d’identification visuelle et cartes de répartition

Editions JFD
Free sample

Pour tout naturaliste ou professionnel botaniste, il peut s’avérer laborieux d’identifier des spécimens séchés d’herbier, mais les sphaignes possèdent plusieurs caractères macroscopiques qui permettent de les identifier aisément sur le terrain à l’aide d’une loupe au grossissement de 16X à 20X. Ce guide d’identification est une clé dichotomique visuelle unique en son genre qui permet de démystifier le jargon botanique associé aux sphaignes. Le guide fournit aussi des trucs pour reconnaître les espèces sur le terrain, de même que des notes sur l’habitat afin de rendre la tâche plus facile aux identificateurs. Pour les territoires du Québec, du Labrador et des Maritimes (à l’exception de l’île de Terre-Neuve), les auteurs reconnaissent 59 espèces de sphaignes. Ce guide se veut aussi un outil pouvant être très utile pour toute personne travaillant à l’est des Rocheuses, dans l’Arctique canadien, sur l’île de Terre-Neuve ou en Nouvelle-Angleterre (États-Unis). L’idée de rendre l’identification des sphaignes plus facile fut d’abord élaborée dans le cadre d’un cours du Département de phytologie de l’Université Laval. Elle a ensuite pris de l’ampleur avec la collaboration de l’Herbier Louis-Marie, ce qui a permis de recenser des spécimens de diverses collections et de préparer des cartes de répartition. Ce document sera utile aux écologistes, forestiers, biologistes, géographes et autres, impliqués dans la gestion de l’environnement, de même qu’aux entreprises ayant à gérer de façon responsable les ressources naturelles qu’elles exploitent. 
Read more
Collapse

About the author

 Gilles Ayotte est né le 24 octobre 1948 à l’Annonciation, comté de Labelle, au nord de Montréal. Il est responsable de travaux pratiques et de recherche au département de phytologie de la Faculté des sciences de l’agronomie et de l’alimentation de l’Université Laval. Il y œuvre depuis le mois de juin 1975. Ses études à temps partiel, durant plus de 12 ans l’ont mené à un baccalauréat général, un certificat en andragogie et une maîtrise en technologie de l’enseignement tous décernés par l’Université Laval. L’identification des sphaignes l’intéresse depuis le début des années 1980. Ceci l’ayant mené à monter une banque de plus de 10 000 photos, surtout sous le microscope, des espèces présentes sur le territoire québécois et les provinces environnantes. Cette banque mena directement à l’élaboration d’un guide d’identification visuelle il y a déjà plus de 12 ans. Le cours Taxonomie et méthodes d’échantillonnage en tourbière, auquel il collabore, a bien montré que ce guide était une nécessité. Les mises à l’essai, les corrections et améliorations suggérées par les étudiants-utilisateurs, au fil des ans, permettent aujourd’hui la parution de cette version finale... mais en taxonomie c’est toujours à suivre

Professeure titulaire au Département de phytologie de l'Université Laval depuis 1992 et diplômée des universités Laval (1984), de l'Alberta (1987) et de Cambridge au Royaume-Uni (1992), la professeure Line Rochefort est l'une des chefs de file dans la recherche en écologie des tourbières.


Read more
Collapse
Loading...

Additional Information

Publisher
Editions JFD
Read more
Collapse
Published on
Mar 15, 2019
Read more
Collapse
Pages
174
Read more
Collapse
ISBN
9782924651995
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Genres
Nature / Ecology
Science / Life Sciences / Ecology
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Collapse
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Collapse
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Il était une fois l’histoire rocambolesque de la centrale de Brennilis. Construite en Bretagne en 1962, elle n’a vraiment fonctionné que deux ans. 30 ans après, son démantèlement n’est toujours pas achevé. Trop cher, trop dangereux, le cas de Brennilis est le symbole de l’impasse du nucléaire français. De Georges Pompidou à Nicolas Sarkozy, quelles pressions ont exercé sur le pouvoir les nucléocrates pour faire de la France à la fois le paradis et l’enfer des centrales ? Qui sont ces hommes qui ont fait l’histoire du tout nucléaire et que préparent-ils, un an après la catastrophe de Fukushima ? Comment 50 ans d’idéalisme et d’aveuglement continuent-ils de faire peser la loi du secret sur les risques des centrales et les impasses des plans de démontage ? Spécialiste du nucléaire civil depuis Tchernobyl, longtemps interdit de visite des centrales par EDF, pionnier des mouvances écologiques, Claude-Marie Vadrot nous raconte par le détail la véritable histoire du nucléaire français. Pour l’auteur, c’est une évidence : il faut se concentrer sur le développement des énergie renouvelables. Claude-Marie Vadrot est journaliste. Après avoir travaillé 20 ans au Journal du Dimanche, il collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart. Entre autres spécialiste des questions d'écologie et de protection de la nature, il a publié : Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé, 2005), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé, 2007) et Espèces en danger ! Enquête sur la biodiversité en France (Carnets de l’info, 2007).
Se lancer dans l’aventure d’une autre économie et d’une révolution intérieure...

Depuis sa sortie de HEC, Tristan Lecomte parcourt le monde. De Davos à l’Amazonie, en passant par sa ferme thaïlandaise et les bureaux parisiens de Pur Projet, il est un témoin unique de l’évolution climatique et des déséquilibres engendrés par notre modèle économique. Ce grand écart quotidien entre multinationales, ONG, petits producteurs et chamanes, l’a amené à rechercher une voie réconciliatrice. Comment amener ces grandes entreprises vers un modèle soutenable ? Comment redonner de l’autonomie aux petits producteurs ? Comment amener les uns à soutenir les autres ? Comment nous réconcilier avec la Nature ? L’arbre serait-il le trait d’union vital de cette nouvelle équation ?

Au fil de ces rencontres, Tristan Lecomte nous propose d’autres formes d’agriculture, où l’on découvre que le modèle productif n’est pas celui que l’on croit. Il nous raconte comment les arbres rééquilibrent les écosystèmes et réparent l’injustice climatique par la compensation carbone intégrée. Comment, au-delà de la crise environnementale, l’arbre résout bien des enjeux économiques, sociaux et spirituels.

Un ouvrage pour tous ceux qui ont décidé de ne pas se laisser porter par les vents dominants. Pour penser et agir autrement.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Tristan Lecomte est un homme atypique. Diplômé de HEC, il a commencé sa vie professionnelle chez L’Oréal avant que sa vocation ne reprenne le dessus. Entrepreneur social par nature, il prend un virage en 1988 : il fonde Alter Eco, un des leaders du commerce bio et équitable. « Serial Entrepreneur » et amoureux des arbres, il décide de se lancer dans une nouvelle aventure en 2008. Il fonde Pur Projet, un collectif qui aide les entreprises à intégrer les problématiques de durabilité dans leurs filières, notamment par la régénération des écosystèmes, en participant notamment à des programmes de reforestation ou de préservation. Vivant une bonne partie de l’année dans sa ferme en Thaïlande, Tristan expérimente de nouvelles pratiques agricoles tout en continuant à fréquenter les grands rendez-vous économiques internationaux, les sièges de multinationales engagées et les communautés de petits producteurs.

Tristan est également membre du conseil d’administration de la Fondation Chirac pour la paix, ancien du programme de la Kennedy School de Harvard. Il a été désigné « Young Global Leader » par le Forum économique mondial de 2008, « Fellow Ashoka », parmi le « Time 100 » en 2010, élu « Entrepreneur social de l’année 2013 » par la Fondation Schwab et 9e entrepreneur au niveau monial par le magazine Salt, aux côtés notamment du célèbre Richard Branson.
Il compte à son actif plusieurs publications : Le Défi du commerce équitable (Éditions d’Organisation, 2003), Le Commerce équitable (Eyrolles, 2004), Le Commerce sera équitable (2007) et Comment je suis devenu plus humain (2011). Il écrit et produit des documentaires pour France 5 et Ushuaïa TV.
Stream 04 explore la figure du vivant comme clé des défis contemporains. Dépasser le simple constat de l’ère Anthropocène impose de chercher la position pour agir au-delà des dualismes modernes en articulant de nouvelles relations au vivant, paradoxales et parfois antagonistes. Ce qui paraissait inerte s’avère animé, l’individu se révèle écosystème, le vivant s’artificialise et la technique prend vie. À l’heure des grands dérèglements climatiques, un repositionnement par rapport aux autres formes d’existence semble salutaire. Notre planète est vivante ; plus que jamais, habiter le monde signifie cohabiter. Prendre en considération le vivant, penser et construire avec et pour la nature est notre nouvelle frontière. Notre condition contemporaine est paradoxale : nous avons gagné une humilité en tant qu’homme, nous n’avons plus de droit naturel et nous craignons les conséquences de nos actes, mais la situation nous force à considérer des moyens d’intervenir sur le vivant. Selon quelle représentation de la nature, suivant quelles approches, quelles méthodes et jusqu’à quel point ? Les visions s’opposent, mais les enjeux sont passionnants et les réponses complexes. Contributeurs : Les philosophes Augustin Berque, Graham harman, Catherine et Raphaël Larrère, Timothy Morton, Pierre Musso, Roland Schaer, Marion Waller, Chris Younès, / eduardo Kohn Les artistes Michel Blazy, Olafur Eliasson, Loris Gréaud, Haru Ji & Graham Wakefield, Ariane Michel, Laurent Petit, Timur Si Qin Les critiques d'art Jens Hauser, Laurent Le Bon, Thomas Schlesser Les chercheurs Gilles Bœuf, Timothée Boitouzet, David Edwards, Donald Ingber, François Képès, Carlos Moreno, Joseph Paradiso, Dominique Boullier Les paysagistes Anita Berrizbeitia, Gilles Clément, Catherine Mosbach Les architectes Philippe Chiambaretta, Anna Dyson, Yona Friedman, Ariane Lourie Harrison, Léa Mosconi, Jana Revidin Publié par l’agence PCA-STREAM, le livre-revue Stream explore sur un rythme biennal les grands enjeux contemporains. Via les contributions de chercheurs, penseurs et artistes issus de champs disciplinaires variés, Stream analyse les conditions de l’architecture et de l’urbanisme de demain, préfigurant l’évolution des pratiques sociétales et façons d’habiter le monde. Stream 01 et 02 approfondissaient les relations culture/économie puis l’évolution de nos rapports au travail, tandis que Stream 03 pensait l’avènement de l’Anthropocène. Publication bilingue (français / anglais)
©2019 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.