Audio en Anglais
Au cours de sa carrière toujours très productive, Judd Apatow a offert à de nombreux jeunes comiques leur premier rôle majeur au cinéma. Leur nom: Steve Carell, Seth Rogen, Jonah Hill, Jason Segel, Kristen Wiig, Amy Schumer et Kumail Nanjiani. Cet été, c'est au tour de Pete Davidson, un habitué du « Saturday Night Live » depuis 2014, de rallonger la liste de ses protagonistes inadaptés dans une comédie aussi drôle qu'émouvante, se déroulant à Staten Island. Il semblerait que le développement de Scott (Pete Davidson) ait largement été freiné depuis le décès de son père pompier, quand il avait 7 ans. Il en a aujourd'hui 24 et entretient le rêve peu réaliste d'ouvrir un restaurant/salon de tatouage. Alors que sa jeune sœur Claire (Maude Apatow, « Euphoria », 2019), raisonnable et bonne élève, part étudier à l'université, Scott vit toujours au crochet de sa mère infirmière, Margie (Marisa Tomei, récompensée aux Oscars), et passe le plus clair de son temps à fumer de l'herbe, à traîner avec ses potes Oscar (Ricky Velez, « Master of None », 2015), Igor (Moises Arias, À DEUX MÈTRES DE TOI, 2019) et Richie (Lou Wilson, « The Guest Book », 2017-18) et à sortir en cachette avec son amie d'enfance Kelsey (Bel Powley, « The Morning Show », 2019). Mais quand sa mère commence à fréquenter Ray (Bill Burr, « F Is for Family », 2015-18), un pompier volubile, Scott va voir sa vie chamboulée et ses angoisses exacerbées. L'adolescent attardé qu'il est resté va enfin devoir faire face à ses responsabilités et au deuil de son père. Avec également Steve Buscemi dans le rôle de Papa, un pompier chevronné qui prend Scott sous son aile, et Pamela Adlon (« Better Things », 2016-20) dans le rôle de Gina, l'ex-femme de Ray. THE KING OF STATEN ISLAND est réalisé par Judd Apatow (CRAZY AMY, 2015 ; EN CLOQUE, MODE D'EMPLOI, 2007 ; 40 ANS, TOUJOURS PUCEAU, 2005) d'après un scénario de Judd Apatow, Pete Davidson et Dave Sirus (« Saturday Night Live », 2015-16). Le film est produit par Judd Apatow via sa société Apatow Productions et par Barry Mendel. Ensemble, ils ont été cités à l'Oscar du meilleur film pour THE BIG SICK (Michael Showalter, 2017) et MES MEILLEURES AMIES (Paul Feig, 2011), et ont également produit 40 ANS, MODE D'EMPLOI, 2012 ; CRAZY AMY et FUNNY PEOPLE, 2009, tous trois réalisés par Judd Apatow.
Audio en Anglais
Au cours de sa carrière toujours très productive, Judd Apatow a offert à de nombreux jeunes comiques leur premier rôle majeur au cinéma. Leur nom: Steve Carell, Seth Rogen, Jonah Hill, Jason Segel, Kristen Wiig, Amy Schumer et Kumail Nanjiani. Cet été, c'est au tour de Pete Davidson, un habitué du « Saturday Night Live » depuis 2014, de rallonger la liste de ses protagonistes inadaptés dans une comédie aussi drôle qu'émouvante, se déroulant à Staten Island. Il semblerait que le développement de Scott (Pete Davidson) ait largement été freiné depuis le décès de son père pompier, quand il avait 7 ans. Il en a aujourd'hui 24 et entretient le rêve peu réaliste d'ouvrir un restaurant/salon de tatouage. Alors que sa jeune sœur Claire (Maude Apatow, « Euphoria », 2019), raisonnable et bonne élève, part étudier à l'université, Scott vit toujours au crochet de sa mère infirmière, Margie (Marisa Tomei, récompensée aux Oscars), et passe le plus clair de son temps à fumer de l'herbe, à traîner avec ses potes Oscar (Ricky Velez, « Master of None », 2015), Igor (Moises Arias, À DEUX MÈTRES DE TOI, 2019) et Richie (Lou Wilson, « The Guest Book », 2017-18) et à sortir en cachette avec son amie d'enfance Kelsey (Bel Powley, « The Morning Show », 2019). Mais quand sa mère commence à fréquenter Ray (Bill Burr, « F Is for Family », 2015-18), un pompier volubile, Scott va voir sa vie chamboulée et ses angoisses exacerbées. L'adolescent attardé qu'il est resté va enfin devoir faire face à ses responsabilités et au deuil de son père. Avec également Steve Buscemi dans le rôle de Papa, un pompier chevronné qui prend Scott sous son aile, et Pamela Adlon (« Better Things », 2016-20) dans le rôle de Gina, l'ex-femme de Ray. THE KING OF STATEN ISLAND est réalisé par Judd Apatow (CRAZY AMY, 2015 ; EN CLOQUE, MODE D'EMPLOI, 2007 ; 40 ANS, TOUJOURS PUCEAU, 2005) d'après un scénario de Judd Apatow, Pete Davidson et Dave Sirus (« Saturday Night Live », 2015-16). Le film est produit par Judd Apatow via sa société Apatow Productions et par Barry Mendel. Ensemble, ils ont été cités à l'Oscar du meilleur film pour THE BIG SICK (Michael Showalter, 2017) et MES MEILLEURES AMIES (Paul Feig, 2011), et ont également produit 40 ANS, MODE D'EMPLOI, 2012 ; CRAZY AMY et FUNNY PEOPLE, 2009, tous trois réalisés par Judd Apatow.
Audio en Anglais
Anna Kendrick et Justin Timberlake reviennent dans une suite cinq étoiles du hit musical animé Dreamworks de 2016 : Les Trolls. Dans une aventure qui les mènera bien au-delà de ce qu'ils ont connu auparavant, Poppy (Kendrick) et Branch (Timberlake) découvrent qu'il existe en fait six différentes tribus de Troll réparties sur plus de six territoires différents et dévouées à six différents genres de musique : Funk, Country, Techno, Classique, Pop et Rock. Leur but est de s'agrandir et de se faire entendre. Barb (Rachel Bloom), membre de la royauté hard-rock, aidée de son père Roi Thrash (Ozzy Osbourne), veut détruire tous les autres genres de musique pour laisser le rock régner en maître. Le destin du monde en jeu, Poppy et Branch, accompagnés de leurs amis -- Biggie (James Corden), Chenille (Caroline Hjelt), Satin (Aino Jawo), Cooper (Ron Funches) et Guy Diamond (Kunal Nayyar) -- partent visiter tous les autres territoires pour unifier les Trolls contre Barb, qui cherche à tous les reléguer au second-plan. Le casting des membres des différentes tribus musicales constitue un des plus grands et plus acclamés groupes de talents musicaux jamais rassemblé pour un film d'animation. Avec au sein du territoire Funk Mary J. Blige, George Clinton et Anderson Paak. Kelly Clarkson en tant que Delta Dawn représente la Country, accompagnée de Sam Rockwell en Hickory et Flula Borg en Dickory. J Balvin amène le Reggaeton, alors qu'Ester Dean s'ajoute à la tribu Pop. Anthony Ramos amène le rythme de la Techno et Jamie Dornan revêt le smooth jazz. Le chef d'orchestre et violoniste mondialement connu Gustavo Dudamel apparaît en tant que Trollzart et Charlyne Yi en Pennywhistle au territoire Classique. Enfin Kenan Thompson rap, interprétant un nouveau-né Troll hip-hop nommé Tiny Diamond. Les Trolls 2 : Tournée mondiale est réalisé par Walt Dohrn, co-réalisateur des Trolls, et produit par la productrice Gina Shay. Le film est co-réalisé par David P. Smith et co-produit par Kelly Cooney Cilella, tous deux ayant travaillé sur le premier Trolls. Les Trolls 2 : Tournée mondiale présentera aussi une bande-originale de Justin Timberlake, nominé aux Oscars pour sa chanson pour les Trolls de 2016, « Can't Stop the Feeling ! » et récompensé par Theodore Shapiro (Ghostbusters 2016, Le Diable s'habille en Prada).
©2020 GoogleConditions d'utilisationConfidentialitéDéveloppeursArtistesÀ propos de Google|Lieu : États-UnisLangue : Français
En achetant cet article, vous effectuez une transaction avec Google Payments, et vous acceptez les Conditions d'utilisation et l'Avis de confidentialité correspondants.