L'art d'avoir toujours raison

Éditions Thélème

Narrated by Pierre-François Garel

1 hr 14 min

L'art d'avoir toujours raison est un précis à usage des disputeurs, des contradicteurs et de toute personne ayant pour but de faire éclater la grande vérité (réelle ou fantasmée) de ses propres thèses. Ces techniques applicables en tout lieu et en toute époque peuvent être utilisées pour faire tomber les arguments fallacieux d'adversaires.
Très argumenté, structuré, et ne manquant pas d'humour, ce texte fait montre d'une grande culture et d'une certaine ironie, qui vise en transparence la mauvaise foi de chacun de nous.

 

©2006 Éditions du Seuil (P)

Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
Éditions Thélème
Read more
Published on
Jun 1, 2007
Read more
Duration
1h 14m 44s
Read more
ISBN
9791025600771
Read more
Language
French
Read more
Genres
Philosophy / General
Social Science / General
Read more
Export option
Read more
Eligible for Family Library

Listening information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to listen online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can listen to audiobooks purchased on Google Play using your computer's web browser.
Philosophe allemand, Arthur Schopenhauer expose sa philosophie, très tôt élaborée, dans son ouvrage majeur Le Monde comme volonté et représentation (1819) où il énonce que : "La volonté singulière d'un individu n'a qu'une existence illusoire, elle est de toutes parts immergée dans le jeu infini et absurde d'une réalité qui la dépasse et finit par la détruire". Pour éteindre cette volonté, Arthur Schopenhauer propose l'abolition des désirs avec l'art qui permet l'évasion de la vie, la morale pour se délivrer de l'égoïsme et l'ascétisme inspiré du bouddhisme. Sa philosophie a eu une influence importante sur certains écrivains, philosophes ou artistes du XIXe et XXe siècle (Friedrich Nietzsche, Sigmund Freud, Thomas Mann, Fedor Dostoïevski ou encore de nos jours Michel Houellebecq). Schopenhauer est un maître du genre des petits textes pittoresques en marge de son œuvre monumentale de philosophe consacré. D'un côté, le très sérieux philosophe du Monde comme volonté et comme représentation, de l'autre le philosophe drolatique et sarcastique dont l'Essai sur les femmes constitue un morceau de choix. "Ce qui rend les femmes particulièrement aptes à soigner, à élever notre première enfance, c'est qu'elles restent elles-mêmes puériles, futiles et bornées; elles dement toute leur vie de grandes enfants, une sorte d'intermédiaire entre l'enfant et l'homme. " Délicieusement misogyne ? A vous d'en juger ! Schopenhauer critique les femmes de manière métaphysique : les femmes, par l’attrait sexuel dont elles sont l’objet, assujettissent l’homme à l’espèce et sont ainsi l’instinct pur, la volonté de volonté. Schopenhauer, avec Socrate, est le philosophe le plus virulent à l’égard des femmes.
Philosophe allemand, Arthur Schopenhauer expose sa philosophie, très tôt élaborée, dans son ouvrage majeur Le Monde comme volonté et représentation (1819) où il énonce que : "La volonté singulière d'un individu n'a qu'une existence illusoire, elle est de toutes parts immergée dans le jeu infini et absurde d'une réalité qui la dépasse et finit par la détruire". Pour éteindre cette volonté, Arthur Schopenhauer propose l'abolition des désirs avec l'art qui permet l'évasion de la vie, la morale pour se délivrer de l'égoïsme et l'ascétisme inspiré du bouddhisme. Sa philosophie a eu une influence importante sur certains écrivains, philosophes ou artistes du XIXe et XXe siècle (Friedrich Nietzsche, Sigmund Freud, Thomas Mann, Fedor Dostoïevski ou encore de nos jours Michel Houellebecq). Schopenhauer est un maître du genre des petits textes pittoresques en marge de son œuvre monumentale de philosophe consacré. D'un côté, le très sérieux philosophe du Monde comme volonté et comme représentation, de l'autre le philosophe drolatique et sarcastique dont l'Essai sur les femmes constitue un morceau de choix. "Ce qui rend les femmes particulièrement aptes à soigner, à élever notre première enfance, c'est qu'elles restent elles-mêmes puériles, futiles et bornées; elles dement toute leur vie de grandes enfants, une sorte d'intermédiaire entre l'enfant et l'homme. " Délicieusement misogyne ? A vous d'en juger ! Schopenhauer critique les femmes de manière métaphysique : les femmes, par l’attrait sexuel dont elles sont l’objet, assujettissent l’homme à l’espèce et sont ainsi l’instinct pur, la volonté de volonté. Schopenhauer, avec Socrate, est le philosophe le plus virulent à l’égard des femmes.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.