FRANC TIREUR: Georges Mattéi, de la guerre d'Algérie à la guérilla

Digital Index Editore
1
Free sample

Nouvelle édition augmentée de documents, photos, interviews, video et textes inédits de Georges Mattéi.
Georges Mattéi fut tour à tour soldat en Algérie, passeur de frontières, fabricant de faux papiers, journaliste et écrivain.

Il rencontra de nombreuses figures marquantes de son époque, comme Jean-Paul Sartre, Fidel Castro ou Daniel Cohn-Bendit, qu'il fit entrer clandestinement en France, en mai 1968.

"Les héros de ma jeunesse ne sont pas footballeurs, chefs d'entreprise, experts humanitaires, sœurs de charité ou présentateurs de télévision.
Dans mon panthéon, il y a de la place pour les poètes, ceux qui n'acceptent pas les défaites, ceux qui n'écoutent pas les intégristes de l'économie, ceux qui ne se soumettent pas à la sous-culture américaine, ceux qui n'acceptent pas la "fin de l'histoire"..."

Une histoire inédite, une fresque extraordinaire. La biographie d'un homme, le portrait d'une époque.
Read more
Collapse

About the author

Jean-Luc Einaudi est né à Paris en 1951. Son père, d'origine italienne, était alors ouvrier et sa mère employée. Il a passé son enfance en banlieue parisienne, à Alfortville, où il a effectué toute sa scolarité primaire au groupe scolaire Octobre. La famille s'étant installée en Bretagne, dans la ville de Fougères, le jeune adolescent s'intéresse aux mouvements révolutionnaires qui agitent alors le monde, en particulier l'Amérique latine, et fait partie de la génération qui se révolte contre la guerre américaine au Viet-Nam. Il lit le journal L'Humanité nouvelle et découvre certaines oeuvres de Mao Tse toung. En 1968, lycéen, aux côtés de syndicalistes ouvriers, il prend part activement au mouvement populaire qui secoue la ville de Fougères comme le reste de la France.
De retour à Paris, tout en menant des études de philosophie puis en étant instituteur, il s'engage de plus en plus dans l'action militante en écrivant dans le journal L'Humanité rouge, d'abord hebdomaire puis quotidien, dont il deviendra rédacteur en chef. En 1982, faisant le bilan des réalités du socialisme dans l'histoire et dans le monde, il rompt avec son engagement politique. Il devient éducateur de jeunes en difficulté, en banlieue parisienne, et le restera jusqu'à son départ à la retraite en 2011.
A partir de 1982, il entreprend des recherches sur la période de la guerre d'Algérie et publie, en 1986, un premier livre Pour l'exemple-L'affaire Fernand Iveton que préface le grand historien Pierre Vidal-Naquet. Depuis, il a publié une quinzaine d'ouvrages.
Jean-Luc Einaudi est particulièrement connu pour son rôle dans la connaissance et la reconnaissance du massacre d'Algériens à Paris en octobre 1961, par la police française sous les ordres du Préfet Maurice Papon. Il a également réalisé plusieurs grands reportages pour la télévision. On le qualifie habituellement d'historien mais, quant à lui, il ne se définit pas comme tel. En 2013, il publie un nouvel ouvrage: Le Dossier Younsi - 1962: procès secret et aveux d'un chef FLN en France.
Read more
Collapse
5.0
1 total
Loading...

Additional Information

Publisher
Digital Index Editore
Read more
Collapse
Published on
Sep 24, 2013
Read more
Collapse
Pages
450
Read more
Collapse
ISBN
9788897982654
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Read more
Collapse
Language
French
Read more
Collapse
Genres
Biography & Autobiography / General
Fiction / Historical
History / Historiography
History / Modern / 20th Century
Political Science / Political Process / Political Advocacy
Read more
Collapse
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Collapse
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Collapse
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Paris est connu et aimé surtout en "surface". Des générations de touristes ont parcouru ses rues et ses boulevards, visité ses musées, admiré ses monuments. 

Mais sous la ville, sous les égouts et sous les lignes de métro elles-mêmes se cache une autre ville. D'innombrables galeries courent à 15-25 mètres de profondeur, quelquefois sur deux ou trois niveaux et sur presque 300 kilomètres sous la ville intra-muros: les Catacombes de Paris. À l’origine anciennes carrières de pierre d’où furent extraits les matériaux pour la construction d’innombrables monuments et bâtiments. Aujourd’hui ces souterrains offrent la possibilité inédite et inattendue de découvrir un Paris ancien et oublié. 

Parce que ces galeries ont su conserver des traces et des témoignages de l’histoire passée et des nombreux évènements dont Paris a été le théâtre au fil de l’Histoire. Des traces qui ont disparu de la surface. Officiellement, on ne peut visiter qu'une toute petite partie de ces mystérieux souterrains, située sous la rive gauche, d'environ 6 km et qui abrite une partie des anciens cimetières de la ville: 6 millions de restes humains. Le reste des galeries sont encore aujourd'hui parcourues par quelques aventuriers qui défient l'interdiction et les obstacles pour y entrer, généralement des plaques qui couvrent les puits à barreaux pour y descendre, souvent murés ou plombés. En fait, il est depuis toujours interdit d'entrer dans ces galeries et de les parcourir. 

Elles furent utilisées pour se cacher, s'enfuir ou se déplacer dans la ville de façon discrète pendant toutes les périodes "chaudes" de l'histoire de Paris: dès la Révolution française, pendant la Commune de Paris et dans toutes les époques agitées. 

Elles sont mentionnées à plusieurs reprises dans la littérature du XIXe siècle et plus récemment par Umberto Eco dans "Le Cimetière de Prague". 

Ces souterrains eurent une importance stratégique même à une époque plus récente quand, en 1937, la Cagoule, faction armée d'extrême droite, tenta un coup d'état fasciste peu connu; pendant la seconde guerre mondiale les allemands y construisirent des bunkers anti-aériens tandis que la Résistance Parisienne les utilisa comme quartier général à la Libération; pendant la guerre froide, le Gouvernement les utilisa, à l'insu du grand public, pour construire des refuges antiatomiques sous quelques bâtiments publics. 

Un Paris à découvrir. 

_______________________________________________________
N°3 des ventes en décembre 2014 !
________________________________________________________
Biographie de Michael Jackson
Nouvelle version 2016 enrichie

Cette édition comporte plusieurs nouveaux chapitres truffés de révélations : pourquoi Michael a 'congédié' Quincy Jones, son idylle avec Lisa-Marie, le making off de Dangerous..

Michael Jackson, Black of White ?

De toutes les stars apparues depuis plusieurs décennies, Michael Jackson demeure la plus fascinante, celle qui échappe le plus à l’analyse immédiate.

Bourré de talent, capable de mettre en scène des spectacles d’une qualité rarissime, d’écrire des tubes à jamais mémorables, de déhancher son corps d’une manière ahurissante, Michael Jackson a d’abord séduit le public par ses qualités d’artiste.

En contrepartie, ce même public a dû accepter les excentricités hors norme d’un personnage à jamais inclassable, sorte de héros décalé d’un conte de fées qui aurait déraillé en chemin.

Pour quelles raisons un génie de la pop music s'est-il transformé en un personnage énigmatique, à la recherche d'une identité parallèle ?

L’Histoire retiendra l’essentiel : Billy Jean, Thriller, Don’t stop till you get enough, The way you make me feel et d’autres chansons devenues des classiques et appelées à résister à l’usure du temps…

Bonus : Le making of de 'Thriller' - portraits de Janet Jackson, Quincy Jones...
Le chapitre sur Thriller, l'album de tous les records inclut le 'making of' détaillé de de chaque chanson. Il comporte aussi des portraits de Quincy Jones, Janet Jackson et la troublante LaToya.

La section : '60 faits méconnus sur Michael' comporte de nombreux faits et anecdotes rapportés par ceux qui l'ont côtoyé :
Quelques exemples :
Selon l’ingénieur du son Rob Hoffman, Michael aimait boire de l’eau très chaude lorsqu’il chantait : « quand dit de l’eau chaude, c’était vraiment hyper chaud. J’allais jusqu’à faire fondre des cuillères en plastique dedans pour tester la température ! »
Durant l’enregistrement de Dangerous, Nancy Reagan, l’ancienne première dame des USA est venue plusieurs fois rendre visite à Michael dans son studio d’enregistrement.
Au cas où Michael Jackson aurait été inculpé en 2005, son frère Jermaine avait prévu un jet privé en standy qui aurait secrètement transporté Michael au Bahrein, où le fils du Roi avait émis le souhait de le recueillir...


Comme l’a déclaré un autre maître de son art, Steven Spielberg :

« Tout comme il n’y aura jamais d’autres Fred Astaire ou d’autres Chuck Berry ou d’autres Elvis Presley, il n’y aura jamais personne de comparable à Michael Jackson. Son talent, sa vivacité et son côté mystérieux font de lui une légende... »

 

Ils ont moins de 18 ans, 13 ou 14 parfois. A l'âge difficile de l'adolescence, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes, sans repères, sans limites, et leur premier acte de délinquance sonne souvent comme un appel au secours. Au bout de leur route, le tribunal pour enfants. Demain peut-être, la prison.

Confrontés à un phénomène qu'ils ne parviennent pas à endiguer, les responsables politiques hésitent entre les bonnes intentions et la répression, les programmes de rénovation urbaine et l'envoi des compagnies républicaines de sécurité. D'un côté des mesures nécessaires mais inopérantes dans l'immédiat, de l'autre un discours et des pratiques sécuritaires qui radicalisent les antagonismes et hypothèquent tout projet de réinsertion.

Comment en sortir?

D'abord, en prenant l'exacte mesure du phénomène. Jean-Luc Einaudi, qui s'est occupé de mineurs délinquants pendant plus de dix ans, a sillonné la France afin d'en rendre compte au plus près des faits, tels qu'ils sont perçus par les différents acteurs: mineurs eux-mêmes, familles, voisins, juges des enfants, éducateurs, policiers, enseignants, etc. Autant de récits poignants recueillis dans les cités, les tribunaux, les prisons, les foyers, d'où il ressort que la délinquance des jeunes prend avant tout racine dans la déstructuration de la famille, l'abaissement de la fonction paternelle, l'absence de repères symboliques. En étudiant ensuite sur place le fonctionnement de l'appareil judiciaire, l'importance de la sanction, la mise en oeuvre des procédures d'accompagnement, l'application des peines de privation de liberté.

En explorant enfin, à partir de l'expérience acquise par de nombreux acteurs de terrain, policiers ou éducateurs, magistrats ou assistantes sociales, les voies semées d'embûche de l'éducation des jeunes en perdition.

Educateur à la Protection judiciaire de la jeunesse dans la région parisienne, Jean-Luc Einaudi est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont La Bataille de Paris: 17 octobre 1961 (Seuil, 1991).
©2019 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.