Les Dispositions de Victoire

ZTF Books Online
Free sample

 Le premier secret du succès dans la connaissance et le service de Dieu est le travail dur extrême. Regarde à tes résultats académiques, étaient-ils promettants pour ton avenir? Si tu n’as pas travaillé extrêmement dur dans tes études, tu ne travailleras pas extrêmement dur pour l’évangile car les médiocres académiques deviendront éventuellement des médiocres dans l’évangile. Les résultats académiques sont juste le diagnostique de ton problème.

Un homme qui confronte ses performances académiques avec nonchalance va également confronter l’œuvre de Seigneur dans le même esprit. Son cœur s’est développé dans la médiocrité. L’apôtre Paul dit: «j’ai travaillé [très dur] plus qu’eux tous». Pour lui, cela n’a pas commencé dans le champ de mission. Car, cela ne peut pas commencer dans le champ de mission. Paul en tant que non-croyant témoigne qu’il avait été «sérieusement formé». Les paresseux sont des traîtres du Dieu qui travaille dur.

Read more

Reviews

Loading...

Additional Information

Publisher
ZTF Books Online
Read more
Published on
Jul 30, 2016
Read more
Pages
170
Read more
ISBN
9781370990658
Read more
Features
Read more
Language
French
Read more
Genres
Religion / Christian Life / Spiritual Growth
Religion / Christian Ministry / Discipleship
Read more
Content Protection
This content is DRM protected.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
Zacharias Tanee Fomum
 Chaque pensée, parole ou action du croyant avance soit le royaume de Dieu, soit celui de Satan. Aucune pensée, parole ou action n’est neutre. Seconde après seconde, minute après minute et heure après heure, chaque personne est en train de contribuer par tout ce qu’elle fait, à l’avancement de l’un des deux royaumes.Satan veut faire tout le mal qu’il peut. Il attaquera tout ce qu’il peut attaquer; et lorsqu’il attaque, il détruit tout ce qu’il peut. Le croyant a donc besoin d’être alerte, de défendre son territoire et de combattre en retour contre le diable. Il faut qu’il le fasse, si non, il souffrira terriblement, car le diable est sur l’offensive.
Cependant, le croyant n’a pas besoin de s’inquiéter et de désespérer. Il faut qu’il confronte l’Ennemi. Il faut qu’il confronte l’Ennemi, non à partir d’une position de crainte, mais à partir d’une position de victoire. Nous savons à partir de la Parole que Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde. Léonard Ravenhill a bien exprimé cela lorsqu’il dit : “Quand Satan chuta, il entraina avec lui un tiers de l’armée céleste. Ainsi, au chrétien s’opposent le monde, la chair et le diable, plus le tiers de ce qui était l’armée céleste. Pour le chrétien sont le Père, le Fils, le Saint-Esprit, et les deux-tiers de l’armée céleste, plus les prières de plusieurs amis et les promesses illimitées de l’inchangeable et indestructible Parole du Dieu vivant. L’équilibre des forces est grandement du côté du saint. Puissions-nous nous élever au dessus de notre christianisme juvénile, de telle sorte qu’étant armés de la panoplie de Dieu et pillant le territoire du diable, sa majesté satanique doive dire : ”Jésus, je connais, et Paul je connais, et les chrétiens aujourd’hui sont en train de m’effrayer en découvrant un secret perdu de l’Église Primitive : La prière, la foi et la hardiesse couverteS par le sang “. Sodom had no Bible, pp.119-120, Bethany Fellowwship, Minneapolis).
Bien que l’équilibre des forces soit du côté du saint, le saint passif découvrira bientôt que Dieu exaucera ses prières, mais ne priera pas à sa place. Il faut que tous les saints se lèvent et livrent la guerre contre l’Ennemi, et combattent jusqu’à l’intérieur du royaume des ténèbres. Ils ne doivent pas seulement livrer une guerre défensive. Ils doivent attaquer l’Ennemi, si possible porter le combat jusqu’en enfer.
J’ai été très sévèrement attaqué par Satan pendant que j’écrivais ce livre. C’était comme si tout l’enfer s’élevait contre moi pour que je n’écrive pas le livre. J’ai été près de la mort pendant que je m’efforçais d’achever ce livre. Ma femme et mes enfants ont été attaqués tout au long. Ce n’est que par la grâce de Dieu et l’application des choses écrites dans ce livre que nous sommes parvenus à ce niveau de la rédaction. Pendant que tu lis, mets-toi à l’abri sous le sang de l’Agneau.
Il y a des domaines de combat spirituel qui, délibérément, n’ont pas été touchés. La raison en est que soit ils ont été traités dans nos livres La Délivrance de l’emprise des Démons et Le chemin du combat spirituel, soit ils seront traités dans la série Le Renversement des Principautés et Puissances.
Nous publions ce livre en priant que Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, soit content de l’utiliser pour bénir certains de Ses enfants. A Lui soient tout l’honneur et la gloire. Amen.
Zacharias Tanee Fomum
 Ce livre, par le Professeur Zacharias Tanee Fomum, traite de la formation des disciples. Faire Des Disciples est une tentative de répondre à l’appel du Seigneur dans Matthieu 28 : 19-20 qui ordonne de faire des disciples qui à leur tour feront des disciples. 

Dans l’Église primitive, seuls les disciples étaient connus. Ceux qui appartenaient au Seigneur Jésus étaient appelés « disciples ».

QUI EST UN DISCIPLE ?

Le Seigneur Jésus avait prévu que quiconque est conduit au Seigneur, et qui de ce fait connaît personnellement le Seigneur, et qui est relié à Lui de façon dynamique, se mette à l’école d’un faiseur de disciples qui fera de lui un disciple, c’est-à-dire quelqu’un engagé, non seulement à être comme Christ, mais aussi à amener d’autres à être comme Christ.

Cet appel du Seigneur n’a pas été pris au sérieux par l’Église, et ce que nous voyons de nos jours n’est qu’une contrefaçon de ce que le Seigneur avait en pensée. Il est évident que l’Évangélisation mondiale aurait été totalement différente aujourd’hui, ainsi que la condition de chaque croyant, si les disciples avaient été formés et si le processus avait continué.

Ce livre est donc le fruit d’un fardeau. Il est né du désir de voir l’Église du Seigneur retourner à la tâche de faire des disciples qui à leur tour feront des disciples.

Dans ce manuel profondément pratique, le Professeur Fomum développe des thèmes telles que :

les conditions pour devenir et demeurer disciple ;

transformer un jeune converti en disciple mûr ;

transformer le disciple mûr en faiseur de disciple ;

et bien d’autres.

Le Seigneur Jésus a formé des disciples.

Il a ordonné d’aller et de faire des disciples qui feront d’autres disciples.

Ce livre t’aidera à obéir à ce commandement.

Zacharias Tanee Fomum
 La femme est appelée à être une aide convenable pour son mari. Elle est appelée à l’aider dans l’accomplissement de l’appel de Dieu dans sa vie. La Bible dit : “L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder. L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. L’Eternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme. Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit: ”voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! On l’appellera femme parce qu’elle a été prise de l’homme. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair” (Genèse 2 : 15-24).

Dans ce passage qui dépeint les pensées originelles de Dieu sur le mariage, sur un mariage réussi, nous voyons que pour qu’un mariage réussisse, les choses suivantes étaient fondamentales :

Adam créé par Dieu et vivant en communion avec Dieu.

Une tâche spécifique reçue de Dieu à faire par Adam.

Une aide convenable nécessaire pour aider Adam à être tout ce que Dieu voulait qu’il fût (particulièrement dans l’accomplissement de la tâche reçue de Dieu, cultiver et garder le jardin).

Eve créée pour être cette aide convenable.

Adam satisfait d’avoir Eve comme son aide.

Parce que ceci est le modèle divin, un mariage réussira autant qu’on y travaille, et qu’il devient ce que Dieu avait en pensée dès le Commencement. Une épouse fera de son mariage un succès pendant qu’elle s’efforce de devenir l’aide convenable à son mari.

Dans ce livre, nous étudierons ce que cela implique pour devenir et être une aide convenable, car lorsqu’une femme devient et continue à être une aide convenable pour son mari, elle aura apporté sa pleine contribution pour faire de leur mariage un succès.

J’avais grandement besoin de la contribution de quelqu’un du sexe opposé, pour donner plus de sens à ce petit livre. J’avais besoin d’une femme qui dise aux autres femmes quelque chose qui les aiderait à apporter leur pleine contribution pour faire de leur mariage un succès. C’est pour cette raison que les chapitres 8 et 9 ont été écrits par une femme pieuse, Esther Kouonang.

Plusieurs mariages de nos jours sont en train d’échouer, et même, certains mariages de vrais croyants sont brisés ou sont en méforme. Nous savons que ceci doit sûrement attrister le coeur de notre Père céleste. Nous savons aussi qu’un mariage réussi réjouit Son coeur et constitue un fort témoignage à la puissance de Christ pour sauver et transformer.

Parce que notre fardeau est que le plus grand nombre de perdus à travers le monde entier soit radicalement convertis au Seigneur Jésus et transformés à Sa ressemblance dans le délai le plus bref possible, nous publions ce petit livre, priant beaucoup qu’il soit utilisé par le Saint-Esprit pour transformer certains mariages brisés ou en train d’être brisés, en des mariages réus

Zacharias Tanee Fomum
 Dr. Fomum has written many books to date. From his personal journey with the Lord, he speaks as one who daily experiences what he writes.Concerning fasting, he says: “At the height of a long fast ... between the twenty-fifth and the fortieth day, the things of this world become absolutely meaningless ... my looks, qualifications, job, money, clothes, property, the presence of human beings ... accomplishments ... On the other hand, God was near and thoughts of heaven possessed me. I was anxious to walk in perfect holiness.”
Many have written concerning fasting. Few have experi­enced extended fasts several times per year of from forty-eight hours per week and from twenty-one to forty days’ duration with such results as Dr. Fomum and believers in some of the Churches in Cameroon. “Each fasts according to his strength,” each fasts drinking water only.
The reader of The Ministry of Fasting is caught up in the reality of fasting unto the Lord on behalf of men leading tragic lives and nations facing tragic consequences of their sins or against the forces of evil in the world. As light is shed on the biblical teachings of The Ministry of Fasting, one is challenged with the evidence of the need to make an acceptable fast unto the Lord.
Along with Bible characters, the Church fathers from Savanarola, Martin Luther, Knox, Wesley, Jonathan Edwards, and mod­ern Church leaders, both living and dead, are cited as exemplary among those who valued fasting unto victory in Christ.
Dr. Fomum explores the aspects of fasting, interference of spirits, and the different reasons to fast: for deliverance, ministering unto the Lord, and mourning... He helps one with preparations for fasting, how to intercede while fasting, how to break a fast, what to do after a fast, and how to maintain the results of a fast.
The book is written, as the others of his books, in a teachable, expanded outline format. The earnest intercessor and serious spiritual warrior will want to read this book.
DR. LESTER SUMRALL
Zacharias Tanee Fomum
 Fifteen minutes is a lot of time!  A lot can happen in fifteen minutes.  A day of twenty-four hours is ninety-six fifteen minute periods.  Those who manage the days most successfully divide the day into the ninety-six fifteen minute periods and labour to take care of each of those periods.  By so doing, they take care of hours, days, weeks and years.

Someone may not be able to find time to pray for one hour in a stretch in the morning, afternoon or evening.  For others if they found time, they might not know how to use it. Each of these groups of people can use the suggested programme for fifteen minute retreats that are in the following pages and find their prayer life transformed.

By having four fifteen minute retreats a day, one has actually spent one hour before God.  Many people will find that they accomplish far more in four retreats of fifteen minutes than in one retreat of one hour.  The advantage of fifteen minute retreats is that even people who cannot concentrate for long periods are able to concentrate for fifteen minutes and thereby pray effectively.  Also, the retreat is over before the person is bored.  The person thus looks forward to the next retreat.  There is the additional advantage that most believers have enough to talk to the Lord about in fifteen minutes.  This solves the problem of people who are confused about what to say to God for a long period of time.  Then, even the busiest people have time for this retreat, and children too.

It is hoped that the fifteen minute retreats will help the one who retreats to enjoy the Lord so much that he will find that the fifteen minute period is insufficient for his communion with the Lord and therefore he must go on longer retreats.  This is good.  It is excellent.

Zacharias Tanee Fomum
 There are four reasons why I have written this book.

Firstly, soon after the Holy Spirit came upon me in power on 24th October 1970, the Lord showed me a vision of the lost in hell. Later on, He showed me a vision of the saints in heaven. Then He revealed to me how much He loved and loves me. This book is an attempt to respond to what He allowed me and is allowing me to see.

Secondly, the angel said to the wife of Manoah, the father of Samson, “You will conceive and give birth to a son. No razor may be used on his head, because the boy is to be a Nazirite, set apart to God from birth, and he will begin the deliverance of Israel from the hands of the Philistines” (Judges 13 : 5). Manoah asked him, “When your words are fulfilled, what is to be the rule for the boy’s life and work?” (Judges 13 : 12). Enclosed here is the rule for my life and for my work as I have received it from the Lord and as I have worked it out with Him over the years. The Apostle Paul said, “For this reason I am sending to you Timothy, my son whom I love, who is faithful in the Lord. He will remind you of ‘my way of life in Christ Jesus’, which agrees with what I teach everywhere in every church” (1Corinthians 4 : 17). This book is a statement of my own ‘way of life in Christ Jesus’.

Thirdly, along the years, I have made vows to the Lord which have been included in this book. Having vowed to the Lord, I must keep my vows to Him (Ecclesiastes 5 : 4 – 6).

Fourthly, I have walked with the Lord Jesus for many years. He has blessed and satisfied me beyond measure. In response to His love, I give Him my spirit, my soul and my body with joy, and I have found it an undeserved privilege to serve Him. I beg to serve Him. I beg to give Him my all. I beg with joy for the undeserved privilege of knowing, loving and serving Him.

©2017 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.