Synonymes du Nouveau Testament

ThéoTeX
Free sample

 Cet ouvrage du philologue, exégète, poète et archevêque de Dublin, Richard Chenevix Trench (1807-1886), a connu 5 éditions successives du vivant de l'auteur, et reste aujourd'hui encore un grand classique pour les étudiants du Nouveau Testament. Son principe consiste dans un choix de paires ou de groupes de mots grecs dont les sens sont voisins, et dans l'explication de leurs ressemblances et de leurs différences. Le pasteur Clément de Faye (1824-1902), avait dès 1869 fait paraître une traduction de la deuxième édition, qui comportait alors 91 synonymes détaillés. La présente édition porte à 105 ce nombre, traduits d'après la dernière édition anglaise. Il va de soi que la lecture des Synonymes nécessite un minimum de connaissance de la κοινή, la langue grecque commune dans laquelle a été écrit le Nouveau Testament. Ceux qui s'y intéressent goûteront ici le plaisir de constater combien la diversité de son vocabulaire éclaire souvent et significativement le texte.
Read more
Loading...

Additional Information

Publisher
ThéoTeX
Read more
Published on
Aug 29, 2017
Read more
Pages
454
Read more
ISBN
9782362601941
Read more
Language
French
Read more
Content Protection
This content is DRM free.
Read more
Read Aloud
Available on Android devices
Read more
Eligible for Family Library

Reading information

Smartphones and Tablets

Install the Google Play Books app for Android and iPad/iPhone. It syncs automatically with your account and allows you to read online or offline wherever you are.

Laptops and Computers

You can read books purchased on Google Play using your computer's web browser.

eReaders and other devices

To read on e-ink devices like the Sony eReader or Barnes & Noble Nook, you'll need to download a file and transfer it to your device. Please follow the detailed Help center instructions to transfer the files to supported eReaders.
 Les miracles de Jésus-Christ ne s'accordent pas plus avec les données de la science que ceux de l'Ancien Testament. Comment expliquer qu'un aveugle-né puisse non seulement acquérir tout à coup l'usage de ses yeux, mais encore que son cerveau soit capable d'interpréter ce qu'il voit ? Comment expliquer qu'une masse invraisemblable de matière puisse être créée spontanément, lors de la multiplication des pains et des poissons, à partir de rien, tandis que de gigantesques  accélérateurs de particules n'en produisent que des quantités infimes ? L'absurdité de toute tentative de conciliation avec la science est ici manifeste ; et cependant il se trouve aujourd'hui des chrétiens timorés ou flagorneurs, pour prétendre qu'il n'existe pas de contradiction entre la science et la foi : il serait plus honnête de nier complètement les miracles que de les considérer comme des singularités sans beaucoup d'importance. Les miracles bibliques démontrent au contraire la totale souveraineté du Créateur sur sa création, et replacent  la raison de l'homme dans ses justes limites. Les miracles de Jésus-Christ n'ont par ailleurs pas été faits pour rabattre le caquet d'une science orgueilleuse, qui n'existait pas encore ; ils sont avant tout une preuve de sa déité ; chacun d'eux met en lumière un aspect particulier et merveilleux du salut qu'il est venu apporter. Richard Chenevix Trench passe ici en revue les 33  rapportés dans les Évangiles, en les accompagnant de réflexions édifiantes.
 Les miracles de Jésus-Christ ne s'accordent pas plus avec les données de la science que ceux de l'Ancien Testament. Comment expliquer qu'un aveugle-né puisse non seulement acquérir tout à coup l'usage de ses yeux, mais encore que son cerveau soit capable d'interpréter ce qu'il voit ? Comment expliquer qu'une masse invraisemblable de matière puisse être créée spontanément, lors de la multiplication des pains et des poissons, à partir de rien, tandis que de gigantesques  accélérateurs de particules n'en produisent que des quantités infimes ? L'absurdité de toute tentative de conciliation avec la science est ici manifeste ; et cependant il se trouve aujourd'hui des chrétiens timorés ou flagorneurs, pour prétendre qu'il n'existe pas de contradiction entre la science et la foi : il serait plus honnête de nier complètement les miracles que de les considérer comme des singularités sans beaucoup d'importance. Les miracles bibliques démontrent au contraire la totale souveraineté du Créateur sur sa création, et replacent  la raison de l'homme dans ses justes limites. Les miracles de Jésus-Christ n'ont par ailleurs pas été faits pour rabattre le caquet d'une science orgueilleuse, qui n'existait pas encore ; ils sont avant tout une preuve de sa déité ; chacun d'eux met en lumière un aspect particulier et merveilleux du salut qu'il est venu apporter. Richard Chenevix Trench passe ici en revue les 33  rapportés dans les Évangiles, en les accompagnant de réflexions édifiantes.
©2018 GoogleSite Terms of ServicePrivacyDevelopersArtistsAbout Google|Location: United StatesLanguage: English (United States)
By purchasing this item, you are transacting with Google Payments and agreeing to the Google Payments Terms of Service and Privacy Notice.